Caractère

modifier
  • Dérive de (perfectionner), spécifié par (terre, argile) : munir d’un rempart ; rempart, ville fortifiée ; ville capitale, chef-lieu. 
       
Ex-voto sur bronze Chu Soie et bambou Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammes

modifier
  • KangXi: 0229.320
  • Morobashi: 05086'
  • Dae Jaweon: 0465.220
  • Hanyu Da Zidian: 10438.070
 
Tracé du sinogramme

Sinogramme

modifier

Nom commun

modifier

chéng \ʈ͡ʂʰɤŋ˧˥\

  1. Rempart, enceinte d'une ville.
  2. Forteresse.
  3. Ville, municipalité.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

Sinogramme

modifier

Références

modifier
  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Sinogramme

modifier

  • On’yomi : ジョウ
  • Kun’yomi : しろ

Nom commun

modifier
Kanji
Hiragana しろ
Transcription shiro
Prononciation
\ɕi˨.ɾo̞˦.◌˦\
 
松本城, Matsumo-jō

 shiro \ɕi˨.ɾo̞˦.◌˦\

  1. Château.

Suffixe

modifier
Kanji
Hiragana じょう
Transcription -jō
Prononciation \dʑo̞ː\

 -jō \dʑoː\

  1. Château de …

Voir aussi

modifier
  • sur l’encyclopédie Wikipédia (en japonais)  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Apparenté à l'okinawaïen.

Nom commun

modifier

\ɡu.su.ku\, \ɡu.ʃi.ku\

  1. (Construction) Gusuku, forme de château okinawaïen.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier

Sinogramme

modifier

(thành)

Nom commun

modifier

(thành)

  1. Remparts, retranchements, enceinte fortifiée, forteresse, citadelle[1].
  2. Ville, chef-lieu, capitale[1].

Dérivés

modifier


Références

modifier
  1. a b c d et e 大南國音字彙合解大法國音/Dictionnaire Annamite-Français — langue officielle et langue vulgaire (Jean Bonet), 1899-1900, Paris, Imprimerie nationale Tome 1, A-M et Tome 2, N-Z sur Gallica. Consulter la page 266 du tome 2 sur Gallica ou sur Chunom.org