CaractèreModifier

  Étymologie graphique

 
Scène d’origine
       
Ex-voto sur bronze Chu Soie et bambou Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : symbolisation d’un concept
Quelqu'un qui est logé sous le toit () mais est isolé, sans relation avec les autres (), ou qui ne doit pas librement () dialoguer () avec le reste de la maisonnée.
Signification de base
Hôte de passage.
Voir aussi
Primitives traduisant une entrave
 : Bout, fixation, entrave.  : Planchette d'entrave.  : Femme entravée.  : Homme entravé.  : Cheval entravé.  : Parc à bétail.  : Porc entravé.  : Mouton entravé.

En composition

À gauche : ,

À droite : , , , , ,

En haut :

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 0284.120
  • Morobashi: 07128
  • Dae Jaweon: 0561.160
  • Hanyu Da Zidian: 20927.130
 
Tracé du sinogramme

ChinoisModifier

 

Sinogramme Modifier

\kʰɤ˥˩\

  1. Invité, visiteur.
  2. Passer, voyageur.
  3. Client.

DérivésModifier

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

JaponaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Kanji
Hiragana きゃく
Transcription kyaku
Prononciation \kʲa.kɯ\

\kʲa.kɯ\

  1. Invité, client.
    • が来た。
      Kyaku ga kita.
      Il est venu un client.

SynonymesModifier

Sinogramme Modifier

  • On’yomi : きゃく (kyaku), かく (kaku)
  • Kun’yomi : まろうど (maroudo)

DérivésModifier

VietnamienModifier

Sinogramme Modifier

(khách))