CaractèreModifier

  Étymologie graphique

         
Oracle sur écaille Ex-voto sur bronze Chu Soie et bambou Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : symbolisation d’un concept
 
Tracé du caractère
Tableau rassemblant un clou () et une hallebarde à croissant (), respectivement quatrième et cinquième tiges célestes.
L'association de deux tiges célestes consécutives évoque le changement dans la continuité d'une série cyclique. Dans cette série, le passage spécifique de quatre à cinq évoque également le passage du quatrième au cinquième élément, du feu à la terre , ce qui achève le cycle du (Wuxing), les cinq classes d'éléments : Mutation et accomplissement, changement et complétude.
Noter que le caractère est classé comme "戈+3", ce qui correspond au tracé sigillaire du clou et non à sa réduction moderne à un simple crochet.
Comme l'indique le Shuowen Jiezi (从戊丁聲), le caractère 成 (chéng) a certainement hérité sa prononciation de 丁 (zhēng), mais pour autant le caractère n'est certainement pas un « idéophonogramme », puisque 戊 n'apporte ici aucune sémantique propre. La prononciation identique vient soit de ce que 丁 a été interprété comme un élément phonétique du composé, soit que 成 résulte de la mise par écrit d'une expression () orale figée de type « 丁戊 », réduite ensuite à la lecture à sa première syllabe en s'alignant sur le modèle « un caractère = une syllabe ».
Signification de base 
(Changement et complétude)
Dérivation sémantique 
(Changement et complétude) > Accomplir, achever, finir >
Finir > Fin d'une guerre ou d'un différend, terminer un différend.
Achever > Achevé, bon, parfait > Parfaitement, certainement > Certain, probable, tenir pour certain.
Achever > Un tout complet > Un morceau de musique.
Accomplir > Mûrir, mûr > Moisson mûre.
Accomplir > Mener à bonne fin > Perfectionner >
Perfectionner > Polir > Orner.
Perfectionner > Former le cœur ou l'intelligence > (changer, réformer, poser une règle)
Réformer > Règlement administratif > Administration > Liste comptable, état des recettes et des dépenses.
(Complétude) > Composer, former un tout.
(Changement) > Changer, devenir autre.
(Deux tiges célestes) > Deux objets, paire.
Clef sémantique ajoutée à 成 


  • (chéng) De 成 (perfectionner) et (terre, argile) : munir d'un rempart ; rempart, ville fortifiée ; ville capitale, chef-lieu.
  • (chéng) De 成 (règlement administratif) et (toit, maison) : dépôt d'archive, conservatoire, magasin, bibliothèque.
  • (chéng) De 成 (moisson mûrissante) et (lumière) : Soleil très brillant, ardent.
  • (shèng) De 成 (achever, perfectionner) et (vase) : contenir, grain mis dans un vase pour être présenté aux esprits.
  • (chéng) De 成 (certain, probable, tenir pour certain) et (langage) : vrai, véritable, sincère ; examiner, contrôler ; soigneux, diligent.
  • (chéng) De 成 (orner (?)) et (ville) : à présent 東乎州, Shandong.
  • Graphic etymology - MDBG Chinese-English dictionary - Unicode database- Dictionnaire de variantes - Chinese linguipedia - Chinese text project
  • Composés de dans le ShuoWen : , , , , ,

En composition

À gauche :

À droite : , , , , , , , , , , ,

En haut :

En bas : , , , ,

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 0411.110
  • Morobashi: 11542'
  • Dae Jaweon: 0752.170
  • Hanyu Da Zidian: 21399.010


 
Tracé du sinogramme

ChinoisModifier

Verbe Modifier

chéng \ʈ͡ʂʰɤŋ˧˥\

  1. Réussir.
  2. Devenir.

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

JaponaisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

  • \Prononciation ?\ : //
  • On’yomi : せい (sei), じょう (jō)
  • Kun’yomi : なる (naru), たいらげる (tairageru), なす (nasu)

VietnamienModifier

Sinogramme Modifier

(thành, thình)

Verbe Modifier

(thành)

  1. Mener à bonne fin.
  2. Achever, compléter, finir.
  3. Devenir, parvenir, réussir, résoudre.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • 大南國音字彙合解大法國音/Dictionnaire Annamite-Français — langue officielle et langue vulgaire (Jean Bonet), 1899-1900, Paris, Imprimerie nationale Tome 1, A-M et Tome 2, N-Z sur Gallica ou bien directement la page 265 du tome 2 sur Chunom.org