CaractèreModifier

  Étymologie graphique

 
Scène d’origine
   


   
Oracle sur écaille Ex-voto sur bronze


Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : symbolisation d’un concept
Le caractère moderne, très déformé, ressemble à une dérivation du caractère (yak), où les cornes auraient été remplacées par . Les graphies anciennes sont moins déformées, mais tout aussi peu lisibles. Dans l'inscription sur bronze, le bas du caractère rappelle celui de (Scorpion), le haut ressemble à la tête de (Lapin) ou de (Hors norme). Dans l'inscription oraculaire, le composant supérieur est absent, et ne peut donc pas représenter un filet dans la composition, bien que le sens semble être de « capturer au filet » dès les inscriptions oraculaires.
La composition de l'élément inférieur est peut-être celle d'un idéogramme, représentant l'action de mettre un filet ou un collet () en travers de la coulée () pour attraper l'animal.
Le sens étant celui de « capturer », la composition ultérieure représente la collection () des prises (composant inférieur).
Signification de base
Capturer, prendre (du gibier) au filet.
Dérivation sémantique
Capturer > (Gibier, animaux sauvages, par opposition aux animaux domestiques) > Oiseau, quadrupède > Oiseau, insecte ailé.
Capturer > Faire prisonnier à la guerre, à présent .
Clef sémantique ajoutée à 禽
De 禽 (Capturer un ennemi) et (action manuelle) : Faire prisonnier à la guerre.
Voir aussi
Yak. Attraper, piéger. Oiseau pris au piège.

En composition

À droite : , , , ,

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 0848.130
  • Morobashi: 24893
  • Dae Jaweon: 1270.060
  • Hanyu Da Zidian: 10199.040

ChinoisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

JaponaisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

  • On’yomi : きん (kin)
  • Kun’yomi : とりこ (toriko), とり (tori)

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]