Ouvrir le menu principal

CaractèreModifier

  Étymologie graphique

 
Scène d’origine
Type : spécification sémantique
Composition de (ici dans le sens de : glose, commentaire, également tuàn phonétique pour zhuàn) et de la clef sémantique , parce que les documents étaient anciennement écrits sur des lamelles de bambou : la forme d'écriture avec laquelle on écrit les commentaires sur les bambous, dont le trait est courbe, par opposition (à l'époque) aux écritures gravées (pétroglyphes, oraculaire) de tracé rectiligne et anguleux.
Le caractère n'existe (bien évidemment) qu'à partir de la forme sigillaire.
Signification de base 
Écriture sigillaire, caractères antiques de forme carrée qui servent encore pour les sceaux officiels.
Voir aussi 
On distingue le grand sigillaire 大篆, qui a de nombreuses variantes historiques et locales, et le petit sigillaire 小篆, standardisation et perfection du précédent datant des Qin.

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 0892.130
  • Morobashi: 26256
  • Dae Jaweon: 1319.090
  • Hanyu Da Zidian: 52996.050

ChinoisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

JaponaisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

  • On’yomi : てん (ten)
  • Kun’yomi : こしきしば (koshikishiba)

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]