CaractèreModifier

  Étymologie graphique

 
Scène d’origine



   
Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : symbolisation d’un concept
Le bas du caractère est formé par (monnaie). Les deux composant de la partie supérieure ont été beaucoup plus instables. Au niveau intermédiaire, on trouve primitivement un œil () parfois transformé en un filet (), tous les deux transcrits quand ils sont en position supérieure, et parfois interprété comme (quatre) ou (Fenêtre). Au niveau supérieur, la forme primitive semble initialement être , évoluant ensuite en et . Il s'agit peut-être d'une confusion entre plusieurs caractères, notamment avec 𧶠. Par un heureux hasard, la composition du caractère moderne reflète celle initiale.
Le sens de cette composition n'est pas clair, c'est probablement ce pour quoi la composition supérieure a été instable.
On peut y voir l'idée que c'est l’œil de l'acheteur () qui forme l'intermédiaire nécessaire pour transformer le travail du potier () en espèces sonnantes () par une vente.
Signification de base
Vendre / Impressionner (quelqu'un par quelque chose).
賣 comme composant sémantique
faute, défaut, de (vendeur malhonnête) et (noir).
Clef sémantique ajoutée à 賣
  • De 賣 (vendre) et (personnage, qualité) : activité d'acheter ou de vendre.
  • De 賣 (commerce) et (eau) : grand cours d'eau ; ....
    • De (canal, voie creusée) et (excavation) qui remplace 水 : canal, voie ; crevasse, caverne, passage souterrain ; brèche ; moyen ; origine.
    • De (route commerciale) et (soie) qui remplace 水 : continuer, allonger, prolonger ; succéder, suivre ; joindre bout à bout ; continu, sans interruption.
    • De (canal) et (herbe) qui remplace 水 : alisma (alisme), plantain d'eau.
  • De 賣 (vendre un objet) et (bois) : coffre, caisse, boîte ; mettre en boîte un objet ; petit cercueil ; table.
    • De (envelopper) et (vêtement) qui remplace 木 : fourreau ; enveloppe ; longue tunique, robe.
    • De et (cuir) qui remplace 木 : fourreau d'arc, carquois.
  • De 賣 (vente non conclue) et (mort) : avorter.
  • De 賣 (vente) et (fendre du bois, planchette) : tablette sur laquelle on écrit ; registre, livre de compte ; livre ; missive ; document, pièce écrite.
    • De (livre, pièce écrite) et (langage) qui remplace 片 : lire, répéter ; apprendre ou réciter de mémoire en chantant.
  • De 賣 (transaction conclue) et (bovidé) : veau, immolé en gage de sincérité.
  • 覿 De 賣 (démarche commerciale) et (homme qui voit) : voir, faire visite, rendre visite ; regarder de loin.
  • De 賣 (racheter) et (monnaie, richesse) : payer une rançon, racheter ce qu'on avait vendu ; expier, compenser.
  • De 賣 (vendeur (malhonnête)) et (marque noire) : traiter sans respect ; défaut, faute, ordure.
  • De 賣 (vendeur (malhonnête)) et (langage) : être mécontent, se plaindre, blâmer.
Voir aussi
Noter que la série phonétique n'est pas celle de mài, mais celle de 𧶠 ().
Variante graphique
Variante graphique 𧷨. Également, variante graphique de 𧶠. Forme alternative . Forme simplifiée moderne, y compris dans les composés : .

En composition

À gauche : , 覿

À droite : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

En bas : ,

Entouré :

Encadré :

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 1209.330
  • Morobashi: 36825
  • Dae Jaweon: 1675.020
  • Hanyu Da Zidian: 63645.070

ChinoisModifier

Verbe Modifier

Simplifié
Traditionnel

mài \maɪ̯˥˩\

  1. Vendre.

NotesModifier

  • Attention à ne pas confondre mài (vendre) avec son antonyme mǎi (acheter).

SynonymesModifier

AntonymesModifier

購買 (购买, gòumǎi) - acheter

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

JaponaisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

  • On’yomi : ばい (bai), まい (mai)
  • Kun’yomi : うる (uru)

VietnamienModifier

 

Sinogramme Modifier

(mại, mải, mợi)