Ouvrir le menu principal

CaractèreModifier

  Étymologie graphique

 
Scène d’origine
         
Oracle sur écaille Ex-voto sur bronze Chu Soie et bambou Petit sceau Écriture Liushutong Forme actuelle
Type : représentation graphique
La composition évoque les poils () qui poussent sur le visage (), la barbe. À l'origine il s'agit d'une image représentant trois poils sur la tête d'un homme, les deux composants se sont ensuite désarticulés, et la barbe est à présent à côté du visage.
L'homme ne laisse croître sa barbe, en Chine, que quand le temps est venu pour lui de gouverner la famille, d'imposer sa volonté. De là les sens étendus figurés : temps donné, attendre,...
Le sens propre initial, devenu secondaire, a été ensuite sur-spécifié par la clef (cheveux) pour former le caractère .
Signification de base 
Barbe
Dérivation sémantique 
Barbe au menton () > Ce qui ressemble à une barbe, frange > (spécialement) Navet.
Barbe au menton > Attendre (se barber) >
Attendre > Tarder
Attendre > Un moment, un peu de temps, bientôt.
Attendre > (tout vient à point à qui sait attendre) Fournir ce qui est nécessaire > Être nécessaire, avoir besoin > Requérir
Barbe au menton > Vieux > Usé, gâté, en mauvais état > Ajouter (en renfort), supplétif > Aider, suppléer
Voir aussi 
Forme alternative simplifiée : . Voir Barbe.
Ce caractère est à l'origine du katakana .

En composition

En haut : , , ,

En bas : ,

  Classification

Référence dans les dictionnaires de sinogrammesModifier

  • KangXi: 1399.230
  • Morobashi: 43352
  • Dae Jaweon: 1916.040
  • Hanyu Da Zidian: 74358.010

ChinoisModifier

Sinogramme Modifier

 

Nom commun Modifier

Simplifié
Traditionnel

\ɕy˥\

PrononciationModifier

CoréenModifier

Sinogramme Modifier

RéférencesModifier

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

JaponaisModifier

Sinogramme Modifier

 

PrononciationModifier

  • On’yomi : しゅ (shu), す (su)
  • Kun’yomi : ひげ (hige), もとめる (motomeru), もちいる (mochiiru)