Voir aussi : aie, aïe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin -etum, -ēta, le neutre pluriel est devenu un féminin singulier avec un sens collectif → voir olivaie, olivette et oliveraie. Les dates d’apparition des composés étant pour la plupart assez tardives, on ne saurait déterminer avec exactitude quels sont les mots issus directement du latin et quelles sont les formations françaises.
En ancien français, les formes en -oi, -oy sont directement issues du latin -ētum → voir Fontenoy et Quesnoy ou en -ai, -ay → voir Aunay et Épernay. De masculin, le suffixe est devenue féminin en -oie, -aie, -aye → voir -oie, charmoie et ormoie.
Actuellement, le français semble lui préférer le suffixe -eraie. → voir bananeraie et fraiseraie

Suffixe Modifier

-aie féminin

  1. Suffixe locatif indiquant qu’un lieu est planté du mot suffixé, qu’y pousse le végétal dont le nom est suffixé.

ComposésModifier


TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier