Voir aussi : fet, FET, fèt

BretonModifier

Suffixe Modifier

-fet \fet\

  1. (Trégorrois) Désinence de la deuxième personne du pluriel du futur de l’indicatif[1].
    • — Setu amañ, ma bugale, ar gambr hag ar gwele lec’h ma kouskfet : ha n’int-i ket kaer ? — (Fañch an Uhel, Kontadennoù ar Bobl /1, Éditions Al Liamm, 1984, page 81)
      — Voici, mes enfants, la chambre et le lit où vous dormirez : ne sont-ils pas beaux ?
    • — Ne dapfet ket ac’hanon, n'eo ket skanv a-walc’h ho troad. — (Fañch al Lae, Bilzig, Kemper, 1925, page 88.)
      — Vous ne m’attraperez pas, vous n’êtes pas assez leste (votre pied n’est pas assez léger).

VariantesModifier

RéférencesModifier

  1. Francis Favereau, Dictionnaire breton-français & français-breton, version en ligne Le Grand Terrier, Skol Vreizh, 2018 → [version en ligne]