Voir aussi : -ont-, ont

BretonModifier

Suffixe Modifier

-ont \ɔ̃ɲ(t)\

  1. Désinence de la troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif des verbes réguliers.
    • Ar re vraz na reont ket toud al labour. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé (Eléments de Stylistique Trégorroise) - Troisième partie - LE STYLE POPULAIRE, 1974, page 303)
      Ceux qui sont grands ne font pas tout le travail (ce nʼest pas la taille qui fait la valeur de lʼhomme).

NotesModifier

Cette désinence ne s'applique pas aux verbes irréguliers :