16e république soviétique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) L’URSS avait 15 républiques soviétiques, et une nouvelle république serait la 16e.

Locution nominale Modifier

16e république soviétique \sɛ.zjɛm ʁe.py.blik so.vje.tik\ féminin singulier

  1. (Politique) (Figuré) Vassal de l’URSS (1922-1991). Pays sous le contrôle militaire ou diplomatique de l’URSS.
    • Il y a ainsi trois catégories de troubles mentaux. La troisième, qui est légère, peut être décrétée de manière parfaitement arbitraire et, si elle n’empêche pas de travailler, empêche par exemple de se rendre à l’étranger (fut-ce en Bulgarie, la « 16e république soviétique »). — (Marie Samatan, Droits de l’homme et répression en URSS, 1980)
    • Forts de cette expérience, la conquête de l’Afghanistan, voire sa transformation en une 16e république soviétique leur paraissait une entreprise facile et simple, puisque toutes les conditions du succès étaient réunies. — (Institut français des relations internationales, Politique étrangère, vol. 45, 1980)

HyponymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Vosges) : écouter « 16e république soviétique [Prononciation ?] »