Voir aussi : Adólf

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du vieux haut allemand Adalwolf, de adal (« noble ») et wolf (« loup »).

Prénom Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Adolf
Accusatif Adolf
Génitif Adolfs
Datif Adolf

Adolf \ˈaː.dɔlf\ masculin singulier

  1. Adolphe.
    • Unter Adolf hätt’s so was nicht gegeben.

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Adolf sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand)  

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand Adolf.

Prénom Modifier

Adolf \Prononciation ?\ masculin

  1. Adolphe.

IslandaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand Adolf.

Prénom Modifier

Cas Forme
Nominatif Adolf
Accusatif Adolf
Datif Adolf
Génitif Adolfs

Adolf \Prononciation ?\ masculin

  1. Adolphe.

SlovèneModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand Adolf.

Prénom Modifier

Cas Singulier Duel Pluriel
Nominatif Adolf Adolfa Adolfi
Accusatif Adolfa Adolfa Adolfe
Génitif Adolfa Adolfov Adolfov
Datif Adolfu Adolfoma Adolfom
Instrumental Adolfom Adolfoma Adolfi
Locatif Adolfu Adolfih Adolfih

Adolf \Prononciation ?\ masculin animé

  1. Adolphe.

Forme de prénom Modifier

Adolf \Prononciation ?\ féminin

  1. Génitif duel du nom Adolfa.
  2. Génitif pluriel du nom Adolfa.

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand Adolf.

Prénom Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Adolf Adolfi
ou Adolfové
Vocatif Adolfe Adolfi
ou Adolfové
Accusatif Adolfa Adolfy
Génitif Adolfa Adolfů
Locatif Adolfovi Adolfech
Datif Adolfovi Adolfům
Instrumental Adolfem Adolfy

Adolf \Prononciation ?\ masculin animé

  1. Adolphe.
    • Třikrát 22 a jedenkrát 20 let odnětí svobody dostali u ostravského soudu čtyři mládenci, kteří loni koncem dubna na oslavu nedožitých narozenin Adolfa Hitlera zapálili ve Vítkově dům romské rodiny, jejíž dvouletá dcera utrpěla v plamenech fatální zranění s doživotními psychickými i fyzickými následky; prezident republiky Václav Klaus vyjádřil nad rozsudkem překvapení a dvacetileté tresty pro „autory podobných jevů“ označil za příliš vysoké. — (Minulý Týden)
      Les quatre jeunes gens qui avaient, en avril dernier, à l’occasion de la célébration de l’anniversaire d’Adolf Hitler, mis le feu à la maison d’une famille rome provoquant des blessures physiques et psychiques sévères sur leur petite fille de deux ans, brûlée dans les flammes, ont reçu respectivement trois fois 22 ans, une fois vingt ans de peine de prison de la part du tribunal d’Ostrava ; le président de la République, Václav Klaus a exprimé sa surprise devant le jugement, vingt ans pour les auteurs de « telles actions », c’est trop selon lui.