Amérindien

Voir aussi : amérindien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1930) Calque de l’anglais Amerindian, qui est une contraction de American Indian[1], créé en 1899 par le géographe américain John Wesley Powell (1834-1902), mais n'a pas été retenu comme tel dans l'usage[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Amérindien Amérindiens
\a.me.ʁɛ̃.djɛ̃\

Amérindien \a.me.ʁɛ̃.djɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Amérindienne)

  1. (Désuet) Homme affilié à un peuple autochtone d’Amérique continentale et des Antilles au sud de l’Arctique.
    • Les Amérindiens forment-ils une seule race ? — (Henri Victor Valois, Les races humaines, Presses universitaires de France, 1947, chap. VII, page 97)
    • Malgré […] l’évidente responsabilité des gouvernements dans le pourrissement de maintes situations, il reste que, depuis 30 ans, les Amérindiens ont acquis dans la gestion de leurs affaires courantes une marge d’autonomie sinon complète, du moins réelle, soutenue par des budgets non moins réels (suffisants ou non, cela est une autre question). — (Le Devoir, 24 octobre 2006)
    • L’Amérindien Bill Wabo — pour la première fois joué par un acteur d’origine innue : Marco Collin — peste contre les Blancs qui lui ont volé son territoire. Il a beau se faire traiter de « maudit sauvage ! », ses protestations politiques semblent collées aux revendications de nos sociétés désormais sensibles au sort des Premières Nations. — (Le Devoir, 16 janvier 2016)

NotesModifier

Dans les années 1930, le terme « Amérindien » désignait les membres de la « race amérindienne », aussi appelée « race américaine ». Cette race excluait les peuples arctiques et les autochtones d’Hawaï[2].

« Le nom d'Indiens, communément donné aux indigènes de l'Amérique, consacre une erreur puisqu'il ne leur fut attribué par les Espagnols que parce que ceux-ci avaient cru atteindre les Indes. Le terme de race rouge n'est pas plus juste. Lorsque les Européens débarquèrent au nouveau Monde, ils furent accueillis par des hommes qui s'étaient peints le corps en rouge comme c'était leur coutume dans certaines cérémonies. En fait, les Amérindiens ont la peau blanc jaunâtre ou brune, jamais rouge. Bien que la vérité sur ce point soit établie depuis longtemps, certains manuels continuent, même de nos jours, à parler d'une race rouge. Il est des erreurs qui ont la vie dure ! C'est pour éviter toute confusion que les anthropologistes ont créé le terme, suffisamment explicite par lui-même, d'Amérindiens. Il englobe tous les indigènes de l'Amérique, à l'exception des Eskimo.» — (Henri Victor Valois, Les races humaines, Presses universitaires de France, 1947, chap. VII, page 96-97)

Le terme « Amérindien » est tombé dans la désuétude[3] et au Canada, le terme « Premières Nations » est préféré[4].

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Mencken, The American Language, Supplement I, p. 611, cité dans Pierre Daviault, Langage et traduction, Bureau fédéral de la traduction, Ottawa, 1963.
  2. Paul Letser & Jacques Milot, Les races humaines, Collection Armand Colin, 1936

SourcesModifier