Ancien Régime

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de ancien et de régime.

Nom propre Modifier

Singulier
Ancien Régime
\ɑ̃.sjɛ̃ ʁe.ʒim\

Ancien Régime \ɑ̃.sjɛ̃ ʁe.ʒim\ masculin singulier

  1. (Histoire) Période de l’histoire de France antérieure à la Révolution française (de 1789).
    • Un de ses tenants est le néo-royaliste Charles Maurras (1868-1952) qui revendique le retour aux provinces d’Ancien Régime dont nous savons qu’elles n’existaient pas. — (Jocelyne Georges, Paris-province : un mouvement du capital, dans Province-Paris : Topographies littéraires du XIXe siècle, 2000, page 23)
  2. (Histoire) (Spécialement) (Canada) Régime français.
    • Aux yeux de ses animateurs, le clergé agit tel un rempart pour la société canadienne-française. Non seulement il conserve intacts les fragments de civilisation française de l'Ancien Régime qui s'y étaient dispersés durant la colonisation, mais il protège aussi la « race » contre les influences étrangères susceptibles d'en diluer la pureté. — (Jules Racine St-Jacques, Georges-Henri Lévesque – Un clerc dans la modernité, éditions Boréal, Montréal, 2020, p. 242.)
  3. (Par analogie) Ancien régime d'un autre pays.
    • Ce dévoiement, c’est celui du patriotisme allemand, révolutionnaire et antidynastique dans son principe, au profit de l’Ancien Régime allemand et européen et de sa « restauration » par le biais de l’idéologie médiévisante du romantisme. — (Lucien Calvié, « Références antiques et conscience nationale allemande », dans Les autorités: Dynamiques et mutations d'une figure de référence à l'Antiquité, Éditions Jérôme Millon, 2007, p. 114.)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français.

Nom propre Modifier

Ancien Régime

  1. (Histoire) (Gallicisme) Ancien Régime.