Annexe:Déclinaisons nominales en gaulois

Le nombre exact des déclinaisons des noms gaulois et des cas reste encore incertain du fait du manque de traces écrites, des similitudes entre chacune d’elles (dédicaces, bornes, etc.) et de leurs faibles longueurs[1].

Note : les tableaux ci-dessous sont à la base des modèles de déclinaisons placés dans les articles en gaulois. Toute adaptation sourcée du contenu doit être répercutée dans le modèle correspondant.

Genre, nombre et casModifier

CasModifier

Quatre cas sont généralement bien attestée : le nominatif (sujet), l’accusatif (objet), le datif (bénéficiaire) et le génitif (complément du nom).

Michel Lejeune a identifié le cas instrumental-sociatif (au pluriel). Enfin, un locatif est également attesté après la préposition in. Le vocatif est supposé sur la base de la lecture de quelques attestations[1].

L’ablatif n’est pas attesté[2].

GenreModifier

Trois genres sont attestés : le singulier, le féminin et le neutre[1].

NombreModifier

Les noms gaulois se déclinent au singulier et au pluriel.

Un duel a été proposé par le numismate R. Mowat du fait de la présence de mots se terminant en -o sur des pièces de monnaie lixoviennes : le terme supposément au duel suivait deux mots au nominatif singulier. Néanmoins l’analyse linguistique, aidée de la traduction latine sur les mêmes pièces, a montré que le mot en question était en fait abrégé et portait en réalité la désinence -os par accord avec le nom le plus proche (construction similaire en latin et grec ancien). À cela s’ajoute le fait que, en se basant sur le proto-celtique, P.-Y. Lambert souligne que si le gaulois avait eu un duel, il serait en .

Thèmes en -o- (ou « thèmes thématiques ») et en -io-Modifier

Le thème en -o- se termine par la voyelle thématique -o- ou -e- en alternance (-o- à presque tous les cas, -e- au vocatif, au locatif singulier ; s’il y avait eu un duel le nominatif et l’accusatif aurait été en -e- également)[1].

Ces termes sont généralement masculins, parfois neutre, et rarement féminin (par exemple : *aballo-).

TableauModifier

Note : Ce tableau a servi à la création du modèle {{gaul-décl-o}} et ses dérivés (voir la section « voir aussi » de la documentation de ce modèle).

Thème en -o-[3]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif « classique » -os Cernunnos -ος Ανεουνος -𐌏𐌔 Nominatif « classique » Aresequani
tardif -o Aneuno -ο -𐌏 archaïque -oi ieumourioi -οι ιεμουριοι
neutre -on
-om
donicon
brictom
-ον νεμητον neutre -a linda
Vocatif -e gnate Vocatif incertain *-i
Accusatif « classique » -on
-om
adgarion -ον Accusatif -ūs catillus
tardif -o duorico
Génitif Dannotali -ει ou Génitif -on
-om
neddamon -ον
Datif ancien -ūi Adgenui -ουι εσκιγγοριουι Datif -obo aganntobo
tardif celicnu -ου βελενου
Locatif incertain in Alixie Locatif non attesté ? ?
Instrumental-sociatif sindiu Instrumental-sociatif -ūs toutious
-ūis

DétailModifier

La déclinaison de thème en -o- est, avec celle des thèmes en -a-, la mieux documentée. L’analyse des cas procède ainsi :

  • Nominatif
    • Singulier :
      • marquant les sujets des verbes, elle apparaît dans les dédicaces, les décomptes de potiers, etc. Des textes en gaulois montrent une perte du -s final[4],[2].
      • À noter toutefois, les mots de genre neutre ne devaient pas distinguer nominatif et accusatif, en -on[2]. La variante -om existait aussi[2].
    • Pluriel :
      • Le nominatif pluriel archaïque se faisait en -oi puis la diphtongue a évolué en -i.
      • Le nominatif pluriel neutre en -a n’est pas donné par Pierre-Yves Lambert.
  • Vocatif :
    • Singulier : Delamarre, Savignac et Lambert indique une terminaison en -e (par exemple dans gnate).
    • Pluriel : non attesté[5].
  • Accusatif :
    • Singulier : l’accusatif singulier est bien attesté et se fait en -on. Il y a quelques cas particuliers :
      • à l’instar du nominatif, des formes abrégées en -o sont attestées.
      • il existe aussi des abréviations graphiques où la finale -on est omise. Elle apparait[2] :
        1. uniquement pour les surnoms (deuxième non ou pour le nom du dieu) ;
        2. pour les finales en -non, par exemple : MapononMapon.
        3. la variante -om est possible[2].
    • Pluriel[5] :
      • Attesté seulement deux fois catillus et tuθθus, la désinence en -ūs est attendue en gaulois, par comparaison aux formes en celtique insulaire.
      • Il est aussi dans le pronom sos.
  • Génitif :
    • Singulier : très attesté, notamment dans les patronymes[6].
    • Pluriel : attesté en -on, -om.
  • Datif :
    • Singulier :
      • le singulier se fait en , basé sur un ancien -ūi. Cette forme est attestée abondamment et « incontestable »[6].
      • une forme en -o a été supposée en gallo-grec, néanmoins elle repose sur des éléments remis en cause aujourd'hui (attestation de ces formes toujours en fin de ligne, résultant vraisemblablement d’un abrégement de la diphtongue gallo-grecque.
    • Pluriel : le datif pluriel en -obo est attesté pour les thèmes consonantiques (aganntobo) et probablement directement emprunté au thématique en -o-.
  • Locatif : il est probable et il y a des attestations possibles mais non encore certaines (par exemple Alixie, sinde, etc.).
  • Instrumental-sociatif :
    • Singulier : en , il est encore incertain. Certains termes ont été analysés comme tel, mais seraient davantage la désinence d'un thème en -u-, d’autres attestations sont issues de copie ou d’analyses encore incertaines (par exemple après ris (« devant »)).
    • Pluriel : incertain, deux terminaisons sont possiblement un instrumental-sociatif pluriel : -ūis et -ūs.
      • l’inscription gallo-grec τοουτιους, néanmoins il pourrait s’agir d'une faute d'orthographe pour un nominatif singulier de type *τοουτιος.
      • les inscriptions en alphabet latin comme celles du Larzac et de La Graufesenque contiennent probablement un instrumental-sociatif en -ūs (similaire à la terminaison du vieil irlandais en -u.

Variante des thèmes en -io-Modifier

Le mots de thème en -io- suivent la déclinaison en -o- ci-dessus.

Thèmes en -ā-Modifier

Cette déclinaison est celle des thèmes en « a long ». Elle comporte également des noms masculins (Sulla, Galba par exemple).

De même, les noms d’actions, suffixés en -tā, s’appliquent aussi par métonymie aux hommes qui l’accomplissent.

Cette déclinaison ne doit pas être confondue avec les thèmes en -ă (« a bref »).

TableauModifier

Note : Ce tableau a servi à la création du modèle {{gaul-décl-a-long}}.

Thème en -ā-[7]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif rusca ουενιτοουτα Nominatif -ās
-ias
licuias
Vocatif ancien -a ? gnatha Vocatif *-as ?
tardif -i
Accusatif ancien -an -αν ματικαν -𐌀𐌍 𐌋𐌏𐌊𐌀𐌍 Accusatif -as mnas
tardif -im
-in
-i
rodatim
Andagin
beni
Génitif ancien -as (-ās) toutas -ας αλισοντεας Génitif -anom
-anon (m=n)
eianom
tardif -ias (-iās) Paullias -ιας δοννιας
Datif ancien -āi
-ăi
-αι εσκιγγαι Datif -abo Nemausicabo -αβο ανδοουνναβο
tardif
-e
Brigindoni βηlησαμι
Instrumental-sociatif ancien ? Instrumental-sociatif -abi eiabi
tardif -ia brixtia

DétailModifier

Les cas procèdent ainsi :

  • Nominatif :
    • singulier : fréquemment attesté en alphabet latin et grec ;
    • pluriel : attesté dans les comptes de potiers de La Graufesenque.
  • Vocatif :
    • singulier : identifié, probablement, sur des pesons et des invocations, Adsagsona
  • Accusatif :
    • singulier ancien : attesté, également en gaulois cisalpin dans 𐌋𐌏𐌊𐌀𐌍 et en gallo-grec ματικαν
    • singulier tardif : attesté sur le plomb du Larzac sous la forme -im, probablement emprunté aux thèmes en -iā, lui-même provenant probablement d'un thème en .
    • pluriel : attesté sur la tablette du Larzac. Lambert estime toutefois que la syntaxe des phrases dans lesquelles ces exemples se trouvent laisse la porte ouverte à de possibles nominatifs pluriels.
  • Génitif :
    • singulier ancien : en -as, plus précisément, bien qu’encore incertain, en -ās (avec le « a long »).
    • singulier tardif : en -ias, plus précisément, bien qu’encore incertain, en -iās (avec le « a long ») ; qui est également la désinence des thèmes en -ia. Il est possible que les derniers documents attestés en gallo-grec soient en -ιας.
    • pluriel : attesté plusieurs fois (eianom, pronom personnel au génitif ; bnanom / mnanom). Il ne cite pas la forme en -anon donné par Delamarre et Savignac[8]
  • Datif :
    • singulier ancien : en -āi ou -ăi
    • singulier tardif : en (attesté en gallo-grec  ; la désinence en alphabet latin -i peut aussi se lire -e).
    • pluriel : régulièrement identifié en -abo / -αβο dans plusieurs inscriptions.
  • Instrumental-sociatif :
    • singulier tardif (pas de forme ancienne retrouvée) : en -ia (attesté à Chamaillères).
    • pluriel : attesté en -abi avec eiabi.

Le locatif est inconnu et l’ablatif est d’existence incertaine.

Variante des thèmes en -iā-Modifier

Les thèmes en -iā- présente notamment les cas suivants (les autres ne se distinguent pas des thèmes en -ā-) :

  • Accusatif singulier : -im, provenant probablement d'un thème en .
  • Génitif singulier : -ias
  • Datif singulier : -iai

Thèmes en -ăModifier

Ce thème, ancien, est attesté dans certains mot tel que bena. Les mots appartenant à ce thème ont peu à peu commencé à utiliser la flexion des thèmes en -ā-, comme c’est le cas du terme beni pour l’exemple donné ci-avant[9].

Le thème en (a bref) se caractérise par une « alternance complémentaire avec l’alternance radicale » selon Pierre-Yves Lambert[9].

TableauModifier

Thème en -ā-[10]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif benă Nominatif -as mnas
Vocatif Vocatif
Accusatif -ăm andognăm Accusatif
Génitif Génitif -anom bnanom
Datif Datif
Instrumental Instrumental

DétailModifier

Les désinences suivantes sont attestées[9] :

  • Nominatif singulier : , attesté dans benă (du proto-celtique *gʷen-Hₐ).
  • Nominatif pluriel en : -as, attesté dans mnas (du proto-celtique *gʷn-eH-s).
  • Génitif pluriel en : -anom, attesté dans bnanom, mnanom (du proto-celtique *gʷn-eH-nom).
  • Accusatif singulier en : -ăm, attesté dans andognăm.

Thèmes dits « à semi-voyelle »Modifier

Thème en -i-Modifier

Cette déclinaison, peu attestée, contiendrait les noms d’action et d’agent en -ti- et les noms ethniques en -ati-, -iati. En ce sens, les désinences sont difficilement reconnaissables une fois latinisées dans les emprunts latins des noms de peuples gaulois et assimilés à d’autres thèmes.

TableauModifier

Thème en -ā-[11]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif masculin/féminin -is baditis Nominatif -īs -εις Νιτιοβρογεις
neutre -e
-i
Bibracte
Vocatif Vocatif
Accusatif -in Ucuetin Accusatif
Génitif *-eos -ηος ανεχτλοιαττηος Génitif -iom
-ion (m=n)
briuatom
Datif -e Ucuete κρειτε Datif
Instrumental Instrumental

DétailModifier

  • Nominatif :
    • singulier :
    • pluriel : X. Delamarre donne -ia comme nominatif pluriel neutre de la déclinaison des thèmes en -i-, citant anatia et peculia[12]. Cette forme n’est pas citée par P.-Y. Lambert, et il convient de rapprocher celle-ci du nominatif pluriel des thèmes en -io- (donnant la reconstruction *anation).

Thèmes en -u-Modifier

TableauModifier

Thème en -ā-[11]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif animé -us molatus -ους Λουγους Nominatif -oues Lugoues
inanimé -u
Vocatif Vocatif
Accusatif Accusatif
Génitif -ōs ?
-ous ?
luxtos -ους ? Génitif
Datif -ou ? gussou ? -ου Ταρανοου ? Datif
Instrumental Instrumental

DétailModifier

Thèmes consonantiquesModifier

Les thèmes consonantiques sont peu décrit.

Thème à vélaire ou labio-vélaireModifier

TableauModifier
Thème à vélaire (g) ou labio-vélaire (p)[13]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif -s andigs
Cingetorix
exops
Nominatif animé -es materes
neutre -a
Vocatif -er ater Vocatif
Accusatif -em
-en (m=n)
materem Accusatif « classique » -as Pictonas
neutre -a
Génitif -os andernados Génitif -on -ον Ματρον
Datif -i μαγουρειγι Datif -bo atrebo -βο ματρεβο
Instrumental Instrumental « classique » -bi gobedbi
avec ouverture -be suiorebe
DétailModifier
  • Nominatif :
    • singulier : le nominatif singulier des thèmes à vélaire (g/k) ou labio-vélaire (p) est marqué par la désinence -s et ses variantes : /ks/ avec -x.

Thème en -rModifier

TableauModifier
Thème en -r[14]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif -īr matir Nominatif animé -es materes
neutre -a
Vocatif -er ater Vocatif
Accusatif -em
-en (m=n)
materem Accusatif « classique » -as Pictonas
neutre -a
Génitif -os andernados Génitif -on -ον Ματρον
Datif -i μαγουρειγι Datif -bo atrebo -βο ματρεβο
Instrumental Instrumental « classique » -bi gobedbi
avec ouverture -be suiorebe
DétailModifier
  • Accusatif :
    • singulier : -em ; *-an. Delamarre cite un thème en consonne et s'interroge sur le -em, jugeant probable la forme *-an.
  • Datif
    • pluriel : en -bo. Vu qu'il s’agit d'un terme consonantique, le radical est modifié. Faisant que X. Delamarre donne la désinence -rebo.

Thème en -nModifier

Thème en -n[15]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif animé -u Frontu -ου κοννου Nominatif animé -es
neutre -an toncnaman neutre -a
Vocatif -er ater Vocatif
Accusatif -em
-en (m=n)
materem Accusatif « classique » -as Pictonas
neutre -a
Génitif -os andernados Génitif -on -ον Ματρον
Datif -i μαγουρειγι Datif -bo atrebo -βο ματρεβο
Instrumental Instrumental « classique » -bi gobedbi
avec ouverture -be suiorebe

Thèmes à dentaleModifier

Thème à dentale (d ; t)[16]
Singulier Pluriel
Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque Cas Alph. latin Alph. grec Alph. celto-étrusque
Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple Désinence Exemple
Nominatif uelets Nominatif -es (animé)
-a (neutre)
Vocatif -er ater Vocatif
Accusatif -em
-en (m=n)
materem Accusatif « classique » -as Pictonas
neutre -a
Génitif -os andernados Génitif -on -ον Ματρον
Datif -i μαγουρειγι Datif -bo atrebo -βο ματρεβο
Instrumental Instrumental « classique » -bi gobedbi
avec ouverture -be suiorebe

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. a b c et d Lambert 2018, p. 51
  2. a b c d e et f Lambert 2018, p. 52
  3. Savignac, 2004, p. 17 ; Lambert 2018, pages 51 à 56
  4. Delamarre 2003, p. 342
  5. a et b Lambert 2018, p. 55
  6. a et b Lambert 2018, p. 53
  7. Savignac, 2004, p. 17 ; Lambert 2018, pages 56 à 59
  8. Savignac, 2004, p. 17 ; Lambert 2018, page 59
  9. a b et c Lambert 2018, p. 59
  10. Lambert 2018, pages 59 et 60 ; Delamarre, 2003, p. 342
  11. a et b Lambert 2018, pages 60 et 61 ; Delamarre 2003, p. 342
  12. Delamarre 2003, page 345
  13. Delamarre, 2003, p. 342 ; Lambert 2018, page 62 et 64
  14. Delamarre, 2003, p. 342 ; Lambert 2018, page 62 et 64
  15. Delamarre, 2003, p. 342 ; Lambert 2018, page 62 et 64
  16. Delamarre, 2003, p. 342 ; Lambert 2018, page 62 et 64

BibliographieModifier