Annexe:Formes verbales arabes/Forme verbale 10

La forme (x) marque ordinairement le désir de l'action ou de l'état qu'exprime le verbe primitif, l’idée de chercher à faire ou à être.... Elle signifie aussi, comme la seconde : attribuer, tenir pour, regarder comme, et, par extension, prendre pour...., désigner, instituer, nommer.

MorphologieModifier

La forme (x) est de la forme إِسْتَـ٭٭َ٭َ (ista-**a*a) :

La forme (x) est probablement une forme réflexive d’une forme désuète سَـ٭٭َ٭َ (sa-**a*a), par insertion d'un t servile derrière le s, forçant l'apparition d'un i mobile initial (suivant le même mécanisme que pour la forme (viii)).

SémantiqueModifier

Demande et désirModifier

Issue d'un verbe d'action, elle peut porter la valeur de chercher et de demander, « demander quelque chose à quelqu’un » résultant de « chercher quelque chose de quelqu’un ».

طَعِمَ (Ta3ima) manger إِسْتَطْعْسَمَ (istaT3sama) demander à manger qqch
فَتَحَ (fataHa) ouvrir, innaugurer, décider إِسْتَفْتَحَ (istaftaHa) chercher à ouvrir, chercher à expliquer
كَتَبَ (kataba) écrire إِسْتَفْتَحَ (istaftaHa) prier quelqu'un d'écrire
لَبَنَ (labana) faire boire du lait إِسْتَلْبَنَ (istalbana) demander, chercher du lait

La forme peut également demander une chose ou un objet :

فَتَاحَةٌ (fatâH@ũ) assistance ; victoire إِسْتَفْتَحَ (istaftaHa) chercher l'aide de quelqu'un ou Dieu
لَبَنٌ (labanũ) lait, lait aigre ; résine إِسْتَلْبَنَ (istalbana) demander, chercher du lait

Du sens de « désirer » dérive le sens de « désirer être », et « avoir tendance à être », d’où « se transformer en ».

Sens déclaratifModifier

Elle peut avoir une valeur estimative issue d’un verbe d’état, alors que le désir est issu d’un verbe d’action. Elle peut alors signifier soit juger comme ou demander, rechercher la qualité exprimée par la forme (i). La forme (x) indique souvent que le sujet considère que l’objet dispose par rapport à lui de la qualité exprimée par la forme (i), alors que la forme (iv) indique qu’il déclare cette qualité à l’intention de tiers. Estimer signifiera donc ici « considérer quelqu’un ou quelque chose comme A », le verbe d’état de base signifiant « être A ».

حَسَنَ (Hasana) être beau ou bon إِسْتَحْسَنَ (istaHsana) trouver beau et bon ; approuver, louer
كَتَبَ (kataba) être écrivain, faire des écritures إِسْتَكْتَبَ (istaktaba) prendre quelqu'un pour secrétaire

Sens réfléchi-passifModifier

De plus, c'est la forme réflexive ou moyenne de la forme (iv). Un même verbe (x), selon son régime syntaxique, peut être à la fois réfléchi indirect s’il est transitif, et direct, s’il est intransitif, d’un verbe (iv). C’est parce qu’il est réfléchi de (iv), lui-même factitif de (i), que (x) paraît synonyme de (i).

أَسْلَمَ (aslama) conserver quelqu'un intact, sain et sauf إِسْتَحْسَنَ (istaHsana) se conserver, être conservé suivre le chemin droit et ne pas s'en écarter
أَسْلَمَ (aslama) livrer quelqu'un, trahir إِسْتَحْسَنَ (istaHsana) se livrer, être livré se soumettre, se rendre à discrétion; obéir
أَعَدَّ (a3ad²a) préparer d'avance, équiper إِسْتَعْدَدَ (ista3dada) se préparer d'avance, s'équiper se disposer ; avoir des dispositions

Voir aussiModifier