Annexe:Réforme orthographique française de 1740

La réforme de l’orthographe française de 1740 correspond à la publication de la troisième édition du Dictionnaire de l’Académie française. L’édition de 1740 apporta beaucoup de changement à l’orthographe. 6 177 mots ont changé de graphie sur les 17 532 de la première édition du dictionnaire[1][2].

Modifications

modifier

Le ‹ s › muet qui n’est pas à la fin d’un mot est remplacé par l’accent circonflexe sur la voyelle le précédant (ou parfois l’accent aigu pour le ‹ e ›, selon la prononciation de la voyelle). Ces circonflexes correspondent généralement à la modification du son de la voyelle causée par le s muet. Par exemple :

Certains mots prennent un accent circonflexe de prestige. Par exemple :

Certaines consonnes muettes d’origine étymologique/historique sont effacées. Par exemple :

Certains y sont remplacés par un i. Par exemple :

Les participes passé qui terminent par eu ont désormais la terminaison û. Par exemple :

Autres :

  1. Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905. (Wikisource)
  2. Henriette Walter, L'aventure des langues en Occident : Leur origine, leur histoire, leur géographie, Robert Laffont/bouquins/segher, 2013

Voir aussi

modifier

Liens externes

modifier