Anschluss

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand Anschluss.

Nom commun Modifier

Invariable
Anschluss
\ɑ̃ʃ.lus\

Anschluss \ɑ̃ʃ.lus\ masculin

  1. (Histoire) Rattachement de l’Autriche en 1938 au IIIe Reich.
  2. (Soutenu) Annexion ou revendication brutale d'un territoire.
    • Ils redoutent le Japon et les Anschluss qu'il prépare en Chine et ailleurs. Il faut sur l'océan Pacifique une unité de front. Le Mexique, du reste, n'a point de peine à s'associer à la démocratie américaine contre l'impérialisme japonais. — (Pierre Lyautey, La Révolte du Mexique, Éditions Plon, 1938, p. 164)
    • Le centralisme représente ainsi le mal absolu à tel point qu'en 1939, Gonzague de Reynold place sur le même plan nazisme et Révolution française, dont les Anschluss avaient été l'annexion de l’évêché de Bâle, de la Valteline et de Genève. — (Alain-Jacques Csouz-Tornare & Évelyne Maradan, « Les résistances suisses à l'Europe jacobine », dans L’identité culturelle, laboratoire de la conscience européenne : Actes du colloque de Besançon, 2-5 novembre 1994, textes réunis et édités par Marita Gilli, Annales littéraires de l’Université de Besançon, 1995, p. 223)
  3. (Par extension) Extorsion ou revendication brutale de ce que l'on convoite.
    • Il y a une espèce d'innocence dans ses propos machos. Il demeure un enfant gâté, toujours prêt à opérer un quelconque Anschluss pour s'approprier les jouets qu'il convoite. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Mesdames, vous aimez ça !, Fleuve Noir, 1994)

VariantesModifier

TraductionsModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

mot composé du préfixe an- et du substantif Schluss

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif der Anschluss die Anschlüsse
Accusatif den Anschluss die Anschlüsse
Génitif des Anschlusses der Anschlüsse
Datif dem Anschluss
ou Anschlusse
den Anschlüssen

Anschluss \ˈanʃlʊs\ masculin

  1. (Électricité) Jonction, rattachement, connexion, branchement.
  2. (Transport) Correspondance (Transports en commun).
  3. (Argot) Contact avec des personnes, avec un groupe.
  4. (Politique) Unification de deux ou plusieurs régions, annexion.

Apparentés étymologiquesModifier

Anciennes orthographesModifier

HyponymesModifier

ComposésModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

PrononciationModifier