Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
composé de armée et de salut (salut au sens (6))

Nom propre Modifier

Nom propre
Armée du salut
\aʁ.me dy sa.ly\

Armée du salut \aʁ.me dy sa.ly\ féminin

  1. (Religion) Sorte d’organisation chrétienne méthodiste à structure hiérarchique de type militaire.
    • Bien, en effet, ne rappelle davantage la fameuse compagnie de Loyola que l’Armée du Salut. Elle est aussi une compagnie de guerre, avec son général tout-puissant, exigeant la soumission absolue. C’est pourquoi elle a une organisation toute militaire. — (Edmond de Pressensé, L’Armée du salut, dans la Revue bleue politique et littéraire, 1883, p. 259)
    • Non, mais vous vous rendez compte ? Et pendant ce temps, y en a des qui se font entretenir par la mendianticité. Non, non, l’Armée du Salut, c'est pas conforme à la Bible. — (Pascale Brudon, Médicaments pour tous en l'an 2000?: les multinationales pharmaceutiques suisses face au tiers monde : l'exemple du Mexique, Éditions d'en bas, 1983, p. 178)
    • Plus net encore devrait être le cas de l’Armée du salut : sa réputation de congréganiste aurait été difficile à établir a priori, étant donné que la figure institutionnelle de l’Armée du salut ne ressemble pas à un monastère, ni à la Compagnie de Jésus. — (Jean-Paul Durand, La liberté des congrégations en France, éd. du Cerf, 1999, p. 491)
    • Et la vierge lassée
      Partit sans m’avoir eu…
      Ça n’était qu’un soldat
      De l’Armée du salut.
      — (Léo Ferré, L’inconnue de Londres , Le Chant du Monde, 1950, dans Les Douze Premières Chansons de Léo Ferré, Barclay, 1969)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier