Belle Époque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Ce nom fut attribué à cette époque vers la fin des années 1930[1].

Nom propre Modifier

Belle Époque \bɛ.l‿e.pɔk\ féminin (Indénombrable)

  1. (Histoire) (France) Période qui s'étend de la fin du XIXe siècle au début de la Première Guerre mondiale.
    • La distance temporelle produit elle aussi son effet, et son charme affecte certaines périodes avec une force irrésistible : la Belle Époque, célèbre, nous dit un ouvrage de référence, pour son état d'euphorie et de légèreté, est assurément du nombre. — (Pierre Coustillas, Nouvelles anglaises de la Belle Époque, p. 10, Presses Univ. Septentrion, 1984)
    • La morale, qui est restée de rigueur dans ce pays, malgré la mythique Belle Époque, reprend totalement ses droits, dès le mois de juillet 1920, avec le vote de la loi drastique sur l'avortement. — (Maurice Rajsfus , De la victoire à la débâcle : 1919-1940, Le Cherche-Midi, 2000)
    • Au Bouillon Pigalle, nouveau spot apprécié du boulevard de Clichy, la star s'appelle bourguignon aux coquillettes (notre strogonoff à nous). Le lieu est d'ailleurs une moderne réincarnation des bouillons, ces restos populaires de la Belle Époque. — (Valérie Hénau, « Back to CCCP », dans Marianne n° 1093, du 23 février 2018, p. 79)

Variantes orthographiquesModifier

  • belle époque
    • Ces fêtes, ces équipages, les toilettes des femmes qui feraient rire aujourd'hui mais qui avaient tant de charme, les grands chapeaux, les corsages très ajustés, le mouvement des robes très amples, tout cela était un monde si disparu qu'il n'en retrouvait plus trace que dans des livres qui passaient déjà pour des ouvrages d'histoire, et qui lui semblaient laisser échapper d'ailleurs l'essentiel de cette belle époque, qui était la grâce des années perdues, incommunicable a ceux qui n'en avaient aucun souvenir. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, pages 74-75.)
    • Autour de 1900, la France de « la belle époque » possède quelques grands savants en matière de sols : […]. — (Jean Boulaine, Histoire des pédologues et de la science des sols, INRA, 1989)
  • Belle Epoque
    • La Belle Epoque! Il est de tradition aujourd'hui de placer entre guillemets cette expression forgée après le premier conflit mondial, dans une France fière de sa victoire certes, […], mais déjà consciente des irréversibles changements que la guerre a fait accomplir à la société hexagonale. — (Serge Berstein & Pierre Milza, Histoire de la France au XXe siècle : 1900-1930, p. 99, Éditions Complexe, 1999)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  1. Dominique Kalifa, interviewé par Jean-Noël Jenneney, Concordance des temps, France Culture, 2 sept. 2017.