Voir aussi : blut

Étymologie

modifier
Du vieux haut allemand bluot, provenant du proto-germanique *blōþą[1], apparenté à blood en anglais, bloed en néerlandais.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Nominatif das Blut die Blute
Accusatif das Blut die Blute
Génitif des Bluts der Blute
Datif dem Blut den Bluten

Blut \ˈbluːt\ neutre

  1. (Anatomie) Sang. Note : Le mot a à peu près les mêmes valeurs symboliques qu’en français.
    • Detlef zeigte dem Arzt seine Wunde am Hinterkopf, aus der das Blut tropfte. Der Arzt verband die Wunde und schmunzelte: Soll ich euren Mut bewundern oder euch für euren Leichtsinn auslachen?
      Detlef montra au médecin sa plaie à l'arrière de la tête, d'où le sang gouttait. Le médecin bandait la plaie et souriait : Dois-je admirer votre courage ou me ficher de vous pour votre imprudence ?
    • "Schreibe mit Blut, und du wirst erfahren dass Blut Geist ist" — (Nietzsche, Also sprach Zarathustra)
      « Écris avec ton sang, et tu découvriras que le sang est esprit »
    • Sie fahren nicht wirklich schnell, ein Hund kreuzt die Straße, der Aufprall (...) Es ist ein grauhaariger Collie, der Zusammenstoß hat ihm den Brustkorb eingedrückt, sein Blut fließt über den Straßenrand, aber er ist nicht tot, er winselt, es hört sich an wie ein jammerndes Baby. — (Hervé Le Tellier, traduit par Romy Ritte et Jürgen Ritte, Die Anomalie, Rowohlt Verlag, 2021)
      On ne roule pas si vite, un chien traverse la route, la secousse (...) C’est un colley au poil gris, le choc lui a défoncé le thorax, son sang s’écoule sur le bas-côté, mais il n’est pas mort, il geint, on dirait la plainte d’un bébé.
    • Man kann die ganze Reuß-Verschwörung natürlich als totalen Unsinn abtun. (...) Oder die Erzählung, dass mächtige Politiker wehrlose Kinder in unterirdischen Bunkern gefangen halten, um aus ihrem Blut einen Verjüngungstrank zu brauen, ein altes antisemitisches Narrativ. — (Annette Ramelsberger, « Lachhaft? Vielleicht. Vor allem aber: gefährlich », dans Süddeutsche Zeitung, 28 avril 2024 [texte intégral])
      On peut bien sûr considérer toute la conspiration de prince Reuß comme une absurdité totale. (...) Ou encore le récit selon lequel des politiciens puissants emprisonnent des enfants sans défense dans des bunkers souterrains afin de préparer une potion de rajeunissement à partir de leur sang, un vieux récit antisémite.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier
  • (Allemagne) : écouter « Blut [bluːt] »
  • Vienne : écouter « Blut [bluːt] »
  • (Allemagne) : écouter « Blut [bluːt] »
  • Genève (Suisse) : écouter « Blut [bluːt] »
  • Berlin : écouter « Blut [bluːt] »
  • (Allemagne) : écouter « Blut [bluːt] »
  • Hamburg : écouter « Blut [bluːt] »
  • Berlin : écouter « Blut [bluːt] »

Références

modifier
  1. Köbler, Gerhard, Althochdeutsches Wörterbuch, (6. Auflage) 2014

Étymologie

modifier
Voir l’allemand Blut.

Nom commun

modifier

Blut \Prononciation ?\ neutre

  1. (Anatomie) Sang.