Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin Ceres, Cereris (« déesse des moissons » par métonymie, « nourriture »).
De la racine indo-européenne *kʰore-/*kʰre:- (champ lexical de la nourriture et de la croissance) qui donne creare (« créer »), crescere (« grandir, croître ») en latin.

Nom propre 1 Modifier

 
Statue de Cérès (1)
 
Cérès portugais (4) de la province de Tété, au Mozambique

Cérès \se.ʁɛs\ féminin

  1. (Mythologie romaine) Déesse romaine de l’agriculture, des moissons et de la fécondité ; fille de Saturne.
    • On ouvrit la séance par un sacrifice à Cérès. Des prêtres immolèrent un jeune cochon, et de son sang purifièrent l’enceinte. — (E.-F. Lantier, Voyages d'Anténor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, p.5)
  2. (Par métonymie) (Poétique) Blé ; pain.
  3. (Par antonomase) Belle femme blonde.
    • Il peut aussi varier dans sa couleur suivant ce qu’on y aura rajouté de son, à l’inspiration d’une de ces belles Cérès, comme les appelle Métérié, accroupies en leurs voiles, leurs pains tièdes et moelleux, comme doit être leur corps, devant elles. — (Cahiers du sud, 1936, vol.15, page 704)
  4. (Philatélie) (Par métonymie) Timbres-poste français ou portugais représentant la déesse romaine.
    • Enfin, le type dérivé de la Cérès de Barre de 1849, avec des valeurs de 1,75 à 3 francs, initialement prévu pour le tarif de la lettre simple […]. — (Annette Apaire & ‎Jean-François Brun, Le patrimoine du timbre-poste français, Flohic, 1998, page 234)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyperonymesModifier

HolonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Nom propre 2Modifier

 
Image de Cérès

Cérès \se.ʁɛs\ masculin

  1. (Astronomie) Plus gros corps céleste de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter, considéré comme une planète naine.
    • Les planètes sont au nombre de onze : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Cérès, Pallas, Junon, Vesta, Jupiter, Saturne et Uranus. — (Aristide-Michel Perrot, Anne-Alexandrine Aragon, Dictionnaire universel de géographie moderne, tome premier (A–G), Edme et Alexandre Picard, Libraires, Paris, 1843, quatrième édition revue et corrigée)
    • En outre, Cérès, le plus grand astéroïde, orbite autour du Soleil quinze fois plus près que Pluton ne le fait, bien que le diamètre de cette planète soit trois fois supérieur à celui de cet astéroïde. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L’Astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie, dans Le Québec sceptique, no 24, décembre 1992, p. 41)

SynonymesModifier

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HolonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Cérès sur l’encyclopédie Wikipédia