Voir aussi : Cn, cN, CN, c’n, C.N., .cn

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Abréviation) De citoyen.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
C.n C.ns
\si.twa.jɛ̃\

C.n \si.twa.jɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : C.ne)

  1. (France) Citoyen, titre en usage pendant la Révolution française et peu après.
    • J’observe d’abord que le C.n Petit n’a pas saisi ce passage de mon observation, dans lequel je ne parle point de sang sorti de la cavité abdominale ; mais en attendant que je lui remette sous les yeux le texte du passage, je lui fais observer que jamais la concrétion de la partie lymphatique du sang n’a ressemblée à des chairs, en formant de petits grains blancs par sa concrétion ; que le sang peut, en restant longtemps coagulé, ressembler à une masse que l’ignorance peut prendre pour de la chair, comme cela arrive dans les pertes des femmes, où le sang séjourne long-temps quelquefois dans la matrice ou le vagin, mais cette masse n’ayant point d’organisation, elle ne peut en imposer à l’homme instruit, et je remercie le C.n Petit d’avoir fait pressentir dans sa remarque que j’étois tombé dans cette erreur, et d’avoir voulu me donner une leçon pour l’avenir. — (Réponse aux remarques du C.n Petit, sur une observation du C.n Constantin […], 1791)

Variantes orthographiquesModifier