Voir aussi : Cité interdite

Français modifier

Étymologie modifier

(Siècle à préciser) Composé de cité et de interdit.
Calque du mandarin , Zǐjìn Chéng (« cité/palais pourpre interdit(e) ») en référence à l’étoile polaire nommée , Zǐwēi Xīng (« petite étoile violette ») dans l’astronomie chinoise. Le palais impérial se trouve au centre de Pékin et représentait le centre administratif de l’État, de même que l’étoile polaire est au centre de la rotation du firmament céleste. « Interdite » vient du fait qu’en tant que résidence des empereurs chinois, de leur famille et de ceux qui étaient à leur service, son accès était interdit au peuple.

Nom propre modifier

Invariable
Cité Interdite
\si.te ɛ̃.tɛʁ.dit\
 
Plan de la Cité Interdite.

Cité Interdite \si.te ɛ̃.tɛʁ.dit\ féminin

  1. Palais de l’empereur de Chine, au centre de Pékin.

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Voir aussi modifier