Congo-Léopoldville

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Nom court utilisé pour désigner la République du Congo (aujourd’hui République démocratique du Congo ou Congo-Kinshasa), appelée Congo belge jusqu’à son indépendance le 30 juin 1960, et la différencier de l’autre République du Congo, appelée Moyen-Congo jusqu’à son indépendance le 15 aout 1960, aussi appelé Congo-Brazzaville par opposition.
La graphie Congo-Léopoldville est relativement récente, on utilisait Congo (Léopoldville) à l’époque.

Nom propre Modifier

Invariable
Congo-Léopoldville
\kɔ̃.ɡo.le.o.pɔl.vil\

Congo-Léopoldville \kɔ̃.ɡo.le.o.pɔl.vil\ masculin

  1. Nom court de la République du Congo, ayant Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa) comme capital, de 1960 à 1961, pour la différencier de la République du Congo ayant Brazzaville comme capitale.
    • La France entretient au Congo-Léopolville trois missions d’assistance technique : la mission Lami, dirigée par cet ancien gouverneur de la France d’outre-mer, dont l’objet est de procéder à l’organisation rationnelle des ministères congolais et à la coordination de leurs activités, a commencé ses travaux en mars 1965. — (Ministères des Affaires étrangères, Commission des archives diplomatiques, Documents diplomatiques français, 1966, tome 1, 2006)
    • Les évêques européens du Congo-Léopoldville avaient manifesté leur réticence quant à la mise en place d’un organe continental regroupant tous les évêques. — (Jean-Paul Messina, Évêques africains au Concile Vatican II : 1959-1965, 2000)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier