Voir aussi : Corán, coran

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’arabe قرآن, qurʾān (« récitation »).
  • Le terme Qu'ran, d'origine syriaque, qui vient de la racine du verbe « lire », désigne la parole de Dieu (Allah), transmise par l'archange Jibril (Gabriel) à Mahomet. — (Argument, vol. xxii, n° 2, printemps-été 2020, p. 73)

Nom propre 1 Modifier

Coran \kɔ.ʁɑ̃\ masculin singulier

  1. (Islam) Livre sacré de l’Islam regroupant les paroles divines qui, selon les musulmans, ont été communiquées à Mahomet par l’archange Gabriel durant vingt-trois années.
    • Elle savait — sans toutefois se rendre compte de ce que cela signifiait — qu’il y a un Dieu, seul, unique, éternel, qui a tout créé et qui est Rab-el-Alémine — Souverain des Univers —, que Mohammed est son Prophète et que le Coran est l’expression écrite de la religion. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • En examinant les notions politiques essentielles de l’Écriture islamique, le Coran, […], mon collègue Michael Cook suggère qu'il est possible de se faire une idée générale de leur signification. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 39)
    • En effet, en écoutant le Coran, fût-ce d’une oreille distraite, on est immédiatement frappé par la fréquence avec laquelle il mentionne - et souvent en des termes identiques - notamment l’Eau, le Feu et la Terre. — (Nouveaux actes sémiotiques, Les quatre éléments dans le Coran : l’Au-delà)
    • Honni par le Talmud et le Coran, diabolisé par les chrétiens comme symbole de luxure et de gourmandise, le cochon est tout aussi triquard dans la société laïque, obligatoire, gonadoclaste et de surcroît xyloglotte. — (Gérard Oberlé, Émilie, une aventure épistolaire, Éditions Grasset, 2012, chap. 17)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Recueil de dogmes et de doctrines.
    • C’est ici qu’intervient le « Sturm-Lokal », la brasserie qui sert d’annexe à chaque « Sturm-Kaserne ». On s’y réunit le soir pour commenter le Coran brun en buvant des chopes. — (Xavier de Hauteclocque, La Tragédie brune, Nouvelle Revue critique, 1934, p. 78)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom propre 2Modifier

Coran \kɔ.ʁɑ̃\ masculin singulier

  1. (Toponymie) Rivière française de Charente-Maritime, affluent droit de la Charente.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre Modifier

Coran \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. (Religion) Coran.

VariantesModifier

RéférencesModifier