Voir aussi : Cybele

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Cybele, issu du grec ancien Κυβέλη, Kubélê.

Nom propre Modifier

 
Cybèle

Cybèle \si.bɛl\ féminin

  1. Divinité personnifiant la nature sauvage, d’origine phrygienne, importée en Grèce et à Rome.
    • Dans la salle où nous dînions, une grosse femme taillée en Cybèle se promenait de long en large, portant sous son bras un panier oblong recouvert d’une étoffe, d’où sortaient de petits gémissements plaintifs et flûtés, ressemblant assez à ceux d’un enfant en bas âge. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • L’été, l’on couche généralement dans la rue, les uns sur leur manteau, les autres sur une couverture de mule ; ceux-ci sur un sac rempli de paille hachée (ce sont les sybarites), ceux-là tout uniment sur le sein nu de la mère Cybèle avec un grès pour oreiller. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • J’ai fréquenté davantage sa sœur Suzanne, jeune Cybèle un peu lourde, dotée des yeux bruns de sa mère, que je revois en visite dans le décor des sapinières du Mont-Noir ; le beau setter qui la suivait est pour beaucoup dans ce souvenir. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 150)

SynonymesModifier

  • connue sous le nom d’Agdistis en Phrygie

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Cybèle sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Cybèle sur l’encyclopédie Vikidia