Voir aussi : déposition, deposition

Étymologie

modifier
Du latin depositio.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Nominatif die Deposition die Depositionen
Accusatif die Deposition die Depositionen
Génitif der Deposition der Depositionen
Datif der Deposition den Depositionen

Deposition \depoziˈt͡si̯oːn\ féminin

  1. (Chimie, Écologie) Déposition, action de se déposer ; par exemple, polluants depuis l’air vers le sol ou dans les poumons.
    • Typische jährliche Depositionswerte in der Ebene des Rheintals liegen zwischen 20 und 40 kg N/ha. Mit der Höhe nehmen die Depositionen ab und liegen auf 2500 m Höhe bei etwa 5 kg N/ha. Die mittlere jährliche Deposition ist mit 16.6 kg N/ha rund 10 % höher als in der Schweiz, was unter Berücksichtigung der geografischen Lage (kleinerer Anteil alpiner Flächen über 2000 m) realistisch ist. — (Beat Rihm, Veronika Wolff, Stickstoffdeposition in Liechtenstein (La déposition d’azote au Liechtenstein), 21.08.2020, (Ndep_Liechtenstein_20200821), Amt für Umwelt, Liechtenstein. → lire en ligne)
      Les valeurs annuelles typiques de déposition au niveau de la vallée du Rhin varient entre 20 et 40 kg N/ha [kilogrammes d’azote par hectare]. À plus haute altitude, les dépositions diminuent et ont une valeur d’environ 5 kg N/ha à 2500 m. La déposition annuelle moyenne est, avec 16.6 kg N/ha, environ 10% plus élevée qu’en Suisse, ce qui est réaliste compte tenu de la situation géographique (plus faible part de surfaces alpines en dessus de 2000 m).
  2. (Spécifiquement) (Technique) Dépôt, déposition d’un matériau sous forme de couche.
    • So ist in Abb. 3.11 zu sehen, dass ein reduzierter Depositionsdruck zu einem verringerten   führt, obwohl die Schichten nach der Deposition identisch bei Atmosphärendruck abgekühlt wurden. — (Sascha Trommler, Einfluss von reversibler epitaktischer Verspannung auf die elektronischen Eigenschaften supraleitender Dünnschichten (Influence de contraintes épitaxiales réversibles sur les propriétés électroniques de couches minces supraconductrices), Technische Universität Dresden / Université technique de Dresde, 2013 → lire en ligne)
      Ainsi, on voit à la figure 3.11 qu’une pression de déposition plus basse conduit à la réduction de  , bien que les couches aient été refroidies de manière identique à pression atmosphérique.
  3. (Chimie, Thermodynamique) Déposition, désublimation : changement d’état direct de gazeux à solide, sans passer par l’état liquide (transformation inverse de la sublimation).
    • In diesem Artikel ist der Phasenübergang beschrieben, der auch als Resublimation, Desublimation, Solidifikation oder Deposition bezeichnet wird. — (Resublimieren)
      Dans cet article, on décrit la transition de phase que l’on appelle aussi resublimation, désublimation, solidification ou déposition.
  4. (Droit) Dépôt de choses matérielles ou de valeurs à titre de garantie ou pour garde.
  5. (Histoire, Éducation) Rite historique d’initiation universitaire pour les nouveaux étudiants.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • Deposition sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand)