FrontignanModifier

Bonjour,
Merci pour ta contribution. Mais il se trouve que le nom complet de la commune de la Haute-Garonne est Frontignan-de-Comminges → voir Frontignan-de-Comminges sur Wikipédia.
Cordialement, Jjackoti (discussion) 12 décembre 2013 à 17:32 (UTC)

Autant pour moi, je ne pouvais pas deviner, en effet. 193.54.167.180 12 décembre 2013 à 17:35 (UTC)
J'ai tout de même remis la commune dans Frontignan, en précisant que c'est un nom court, pas le nom complet officiel. Lmaltier (discussion) 19 juillet 2014 à 13:07 (UTC)

Catégorie WiktionnaireModifier

Bonjour 193.54.167.180,

En ce qui concerne la suppression des pages de discussion, je crois vous avoir déjà expliqué pourquoi. Pourquoi alors y revenir ? Pour les pages de la catégorie Wiktionnaire, comme pour toutes les pages d’une quelconque catégorie, il a été décidé de commencer les intitulés avec une majuscule. Pourquoi faire une exception ? Si cela vous parait important, vous en discutez sur la wikidémie et, dans le cas d’une approbation générale nous procéderons aux redirections nécessaires. Mais je ne vois pas l’intérêt d’en créer une comme ça à la volée, remettant en cause ce qui a été décidé. — Unsui Discuter 18 mars 2014 à 11:27 (UTC)

Il ne s'agit que d'une redirection qui ne change en rien le nom de la page. L'intérêt est d'avoir un titre alternatif quand on fait des liens internes par exemple, parce que la majuscule n'est ni nécessaire ni intuitive. Ces redirections ne gênent pas et je ne vois pas trop l'intérêt de lancer un sujet sur la Wikidémie pour cela, ni pourquoi l'approbation générale serait nécessaire pour un sujet qui n'intéressera vraisemblablement pas grand monde et qui traînera pendant je ne sais combien de temps. Quand aux PDD inutiles, inutile d'y revenir en effet, on ne sera jamais du même avis là-dessus (je signale que d'autres administrateurs les suppriment effectivement). 193.54.167.180 18 mars 2014 à 12:12 (UTC)

tritigèneModifier

Merci d’avoir créé l’article  . — Eiku (d) 10 mai 2014 à 23:11 (UTC)

De rien. 193.54.167.180 12 mai 2014 à 06:31 (UTC)

La citation de l'article « nouveauté »Modifier

Bonjour cher 193.54.167.180

Je crois comprendre que tu n'aimes pas les PDD. Trop tard. Je t'ai déjà écris sur celle de nouveauté . Peux-tu y aller voir ?

Merci d'avance. Cordialement --Jean-Louis Swiners (discussion) 11 juillet 2014 à 14:18 (UTC)

aqiggirjuaqModifier

Bonjour, pourquoi parler d’un suffixe -jjuaq alors que -juaq existe avec la bonne signification, le j initial sonorisant le q final en r comme d’habitude. Quelle référence avez-vous ? En voici une pour -juaq : inuktitut suffixe definition. — Unsui Discuter 16 juillet 2014 à 13:48 (UTC)

- Après vérification, -jjuaq n’existe pas dans la liste des suffixes de l’inuktitut de Ken Harper (Musée national de l’homme, Ottawa). Seul existe -juaq avec plusieurs exemples similaires.
- L’analyseur morphologique de Benoît Farley donne : aqiggirjuaq = aqiggiq + -juaq (vous pouvez l’installer à partir de cette page).
- Enfin, en aucun cas, les contraintes phonotactiques de l’inuktitut ne permettent que -q suivi de -jj ne devienne -rj-.
J’ai modifié le lien précédent vers la database, mettant trompé de suffixe en prenant -juaq vv (de verbe à verbe) au lieu de -juaq nn (de nom à nom). — Unsui Discuter 16 juillet 2014 à 20:00 (UTC)
Pas trouvé d'exemples ailleurs sur Internet, je reste assez surpris malgré tout car je suis sûr de l'avoir vu avec une géminée après un radical vocalique (comme nuna-jjuaq, il faudrait que je retrouve les textes en question) dans des textes inuits étudiés lors de cours à l'INALCO. On trouve cependant des exemples de suffixes commençant par une géminé ou ce genre d'assimilation se produit : taku-mmata et tusar-mata ou avec un interfixe verbal comme -mmi- on aurait taku-mmi-jara mais tusar-mi-jara. La phonotaxie de l'inuktitut interdit des groupes de plus de deux consonnes, ou des groupes de consonnes de nature différente (sourdes, sonores ou nasales) c'est bien cela ? 193.54.167.180 17 juillet 2014 à 09:01 (UTC)
Oui c’est bien cela. Je vais aussi continuer de creuser la question car, même si pour cette entrée ça ne fait pas de doute, il n’est en effet pas impossible que -jjuaq existe (d’autres suffixes existent commençant par -jj). Peut-être aussi qu’il existe mais en dialecte nunavimmiutitut (du Nunavik) car il me semble me souvenir que c’est le dialecte enseigné à l’INALCO. Si c’est le cas, (dites-moi si je me trompe), ça expliquerait peut-être la différence. C’est vrai que n’ayant appris "que" le dialecte du Baffin du Nord, les entrées et les citations que j’ai créées sont spécifiques à ce dialecte. Ce qui n’est pas génial, mais c’est un début. Le nunavimmiutitut est assez différent du point de vue de la phonotaxie ne serait-ce que par l’existence de la loi de Schneider. Bref je continue de creuser et si vous avez des éclaircissements de votre côté, n’hésitez pas en m’en faire part ici ou mieux sur ma PDD. Cordialement. — Unsui Discuter 17 juillet 2014 à 14:21 (UTC)
C'est bien le nunavimmiutitut qui est enseigné à l'INALCO, on a appris à "simplifier" systématiquement le deuxième groupe de consonnes quand deux se succèdent dans un même mot : c'est probablement le trait phonotactique le plus marquant. Certaines assimilations consonantiques varient aussi selon les locuteurs semble-t-il (exemple de tusaqpit ou tusaqqit), avec une tendance à la réduction du nombre de formes (le suffixe signifiant "vouloir" : -guma- après voyelle ou consonne autre que "q", -ruma- lorsque la consonne radicale est "q", les formes -juma- et -tuma- ont été éliminés). 193.54.167.180 17 juillet 2014 à 14:46 (UTC)
Ah OK. Mis à part ce détail concernant le suffixe -juaq, cela serait super si vous pouviez créer ou compléter les entrées de cette langue dans ce dialecte. Par contre, je vois l’article -guma-, et je pense qu’il faudrait que l’on se mette d’accord sur certains points pour assurer une certaine cohérence avec l’existant (ou alors tout changer). Par exemple, les suffixes ont été créés jusqu’à maintenant avec juste un tiret devant et pas après comme le font certains dictionnaires. C’est un choix. Mais -guma existe déjà. La prononciation du g en tant que phonème est /ɡ/ (liste des phonèmes de l’inuktitut du linguiste Mick Mallon. Peut-être est-ce différent en nunavimmiutitut mais dans ce cas il va falloir créer une section prononciation. Les définitions commencent par une majuscule et finissent par un point, à fortiori les exemples. C’est hyper critiquable mais c’est pour l’instant la norme pour toutes les langues du wiktionnaire (sujet en cours de discussion sur la wikidémie). — Unsui Discuter 17 juillet 2014 à 15:19 (UTC)
Ce suffixe est un "interfixe" parce qu'il ne peut jamais terminer un mot contrairement à la terminaison -guma, d'où la notation entre deux tirets pour les distinguer. Les entrées suffixes ne sont représentées qu'avec le premier tiret, mais je pense que c'est parce que ces suffixes peuvent (ou même doivent) terminer un mot, ce qui n'est pas le cas de nombreux suffixes en inuktitut (en fait tous les suffixes verbaux car ceux-ci appellent nécessairement une terminaison). C'est un trait particulier en grande partie dû au caractère polysynthétique de la langue et à la grande flexibilité dans les possibilité de combinaisons de ces suffixes, et je pense qu'il est utile de faire la distinction, particulièrement importante dans le cas de ces parlers. 193.54.167.180 17 juillet 2014 à 15:45 (UTC)
Oui, c’est vrai mais : -guma peut très bien être suivi d’un suffixe tout comme -guma-. Un lecteur cherchant la signification de guma en position non terminale va devoir chercher dans deux entrées au lieu d’une. Il n’y a en inuktitut que très peu de suffixes terminaux (qui ne peuvent être suivi d’un autre suffixe) (5 ou 6 sur 650). L’information est certes importante mais devrait plutôt être mis en note et associée à une catégorie. Même en français, les suffixes ne sont pas terminaux généralement (on peut les mettre au pluriel) ce qui n’empêche pas de les noter avec juste un tiret devant. — Unsui Discuter 19 juillet 2014 à 12:54 (UTC)
Je suppose que vous parlez des enclitiques, et ils sont peu nombreux en effet, mais sont-ce vraiment des suffixes à part entière ? Ils peuvent se fixer à n'importe quel syntagme et ignorent totalement la distinction nom/verbe, alors que cette distinction est fondamentale dans la caractérisation des autres suffixes et terminaisons, ainsi que celle des radicaux (c'est même la contrainte combinatoire essentielle). Ils occupent une position très "extérieure". 193.54.167.180 29 juillet 2014 à 07:14 (UTC)

-guma-Modifier

Alors : Le suffixe pour vouloir est -juma et non pas -guma. il devient -guma après un mot se terminant par k (qu’il supprime) et -ruma après un mot se terminant par q (qu’il supprime). Voir ici. Je crois que là il faut discuter (au moins des sources que vous utilisez). — Unsui Discuter 17 juillet 2014 à 15:46 (UTC)

Il semble que cette forme ait disparu (ou soit en train de disparaître) en nunavimmiutitut au profit de -guma- dont l'usage s'est généralisé sauf si ce qui précède se termine par un "q" (je dirais plutôt qu'il y a assimilation réciproque que suppression pure et simple dans ce cas q + j → r et k + j → r). 193.54.167.180 17 juillet 2014 à 16:22 (UTC)
Ok, je viens de vérifier (il fallait que je sois chez moi) : vous avez raison c’est bien -guma en nunavimmiutitut et -juma dans les autres dialectes (excepté peut-être au Labrador). Par contre il va falloir désormais indiquer le dialecte. Je vais m’occuper des entrées que j’ai créées. Pour le nunavimmiutitut, il serait bien de ne pas mettre de transcription en syllabaire puisqu’il n’est pas utilisé au Nunavik. Perso, j’enlèverais bien le tiret de fin également par cohérence avec le reste, comme de plus tous les suffixes sauf un peuvent être suivis d’un autre suffixe, ce n’est pas d’une utilité manifeste. Qu’en pensez vous ? — Unsui Discuter 17 juillet 2014 à 17:54 (UTC)
Put-être pas indispensable en effet, parce qu'il faudrait distinguer les suffixes qui effacent ou non la consonne qui les précède, etc. Le syllabaire n'est pas utilisé au Nunavik ? Pourtant, la méthode Conversation inuit (inuktitut uqariuqsautiit) contenait aussi une version des leçon en syllabaire, et il s'agissait bien de nunavimmiutitut. 193.54.167.180 18 juillet 2014 à 13:17 (UTC)
Pour le syllabaire, je me suis mépris. En effet il y est bien utilisé. Désolé, il faut que je me remette dans le bain, étant pour l’instant plongé dans les langues lapones… Pour le tiret en fin de suffixe, ce serait surtout pour rester cohérent avec l’existant. Certains dicos le mettent comme celui de Kenn Harper (mais du coup à tous les suffixes, y compris aux quelques suffixes terminaux comme -lu, -tauq, -up) et d’autres ne le mettent pas. Perso, je trouve aussi que les différents cas n’ont pas vocation à être traités dans le nom de la page. Il vaut bien mieux expliquer cela dans une note à l’intérieur de l’entrée. On peut aussi créer des catégories. Bref je vais vous proposer une version sans le suffixe de fin et vous me direz ce que vous en pensez. Merci. — Unsui Discuter 18 juillet 2014 à 14:44 (UTC)
On verra bien. Je n'utiliserai plus cette IP avant un bon mois, mais si vous voyez une IP (éventuellement un compte enregistrée) faire des modifications importantes ayant trait à cette langue (ex. -tuqaq), ce sera a priori moi. 86.69.154.65 19 juillet 2014 à 12:39 (UTC)

Cette fois, ça ressemble à du vandalisme !Modifier

  Bonjour, 193.54.167.180,

Vous avez découvert combien il est facile de modifier et compléter le Wiktionnaire.
Merci cependant de contribuer de façon constructive et d’éviter de détériorer le contenu.

Sachez qu’il est possible à un administrateur de bloquer votre accès en écriture au Wiktionnaire. Le bac à sable est à votre disposition pour vous essayer à la syntaxe du Wiktionnaire.

Vous pouvez créer votre compte avec le pseudonyme de votre choix si vous désirez donner une touche plus personnelle à vos contributions.

--François GOGLINS (discussion) 25 octobre 2016 à 14:42 (UTC).

détoger !!! c'est vraiment du vandalismeModifier

--François GOGLINS (discussion) 17 mai 2017 à 14:30 (UTC).

Non ce n'est pas du vandalisme, ce verbe existe, pourquoi est-ce qu'il n'existerait pas d'ailleurs ? On peut sans problème dire ou écrire "Un Romain se détoge avant d'aller aux bains." par exemple. C'est comme le verbe "déchausser". 193.54.167.180 17 mai 2017 à 15:35 (UTC)
S'il existe vraiment, il serait bon d'en mettre 2 ou 3 exemples tirés de la littérature. --François GOGLINS (discussion) 17 mai 2017 à 15:45 (UTC).
Il n'y en a guère besoin puisque ce verbe se comprend tout seul, le problème est que les recherches sont parasitées par le verbe "déroger" auquel il ressemble. 193.54.167.180 17 mai 2017 à 16:29 (UTC)
Dans ce cas, il vaut mieux créer déspartiater ou déchasubler qui se comprennent tout seul également, que l’on peut dire ou écrire sans problème et qui ont l’immense avantage de ne pas être parasités par d’autres verbes. — Unsui Discuter 17 mai 2017 à 21:00 (UTC)
Le minimum syndical dans la rédaction d'un catalogue de l'usage d'un vocabulaire, c'est que ce vocabulaire soit réellement utilisé, et non composé de mots qui « se comprennent tout seul » . Et si les mots se comprenaient tout seul il n'y aurait pas besoin de dictionnaires. --François GOGLINS (discussion) 18 mai 2017 à 08:55 (UTC).

Écrire volontairement n’importe quoi, on peut dire que c’est du vandalisme (et dire que détoger vient de dé- et de toger, c'est vraiment n’importe quoi). Mais j’ai quand même rattrapé la page, car j’ai trouvé des citations. Lmaltier (discussion) 18 mai 2017 à 17:38 (UTC)

Linfini tildé est la goutte d'eau qui fait déborder le vaseModifier

Avis de blocage

Bonjour 193.54.167.180,

Nous avons constaté que certaines des contributions effectuées sous votre compte ou avec votre adresse IP sont manifestement en contradiction avec nos principes ou bien sont illégales au vu de la loi. De plus, vous ne tenez pas compte de nos précédents avertissements à ce sujet.

En conséquence, un administrateur vous a bloqué pour une durée déterminée de précisément : toujours (vous pouvez toutefois contester cette décision sur le serveur Discord du projet, ou sur votre page de discussion si vous n’avez pas été bloqué indéfiniment).



Passé ce délai de réflexion, et si vous n'avez pas été bloqué indéfiniment, vous pourrez de nouveau éditer régulièrement et ce de manière constructive sur le Wiktionnaire.

La création d'∞̃ est encore une provoc gratuite. Nous allons stopper là vos vandalismes. --François GOGLINS (discussion) 18 mai 2017 à 09:02 (UTC)

déblocageModifier

L'utilisateur 193.54.167.180 (d · c · b) est bloqué et demande son déblocage.
  • À l'attention des administrateurs : Merci d'examiner cette demande de déblocage. Lorsqu'une décision collective a été prise : insérer le paramètre nocat comme ceci : {{déblocage|nocat}} et clore la requête aux administrateurs correspondante.
  • À l'attention de l'éditeur bloqué : si le message de blocage précise que votre adresse IP a été bloquée, ou que votre adresse IP a été récemment utilisée par un utilisateur bloqué, merci de coller le message de blocage ci-dessous, ou de fournir votre adresse IP, car nous ne pouvons vous débloquer si votre nom d'utilisateur n'a pas été bloqué.

Je voudrais être débloqué, de toute façon ce n'est pas une bonne idée de bloquer les IP indéfiniment et celle-ci est partagée, d'autres l'utilisent et elle peut être réattribuée, sans parler des comptes qui pourraient aussi l'utiliser (l'option "utilisateurs anonymes seulement" n'a même pas été cochée, c'est malin). 193.54.167.180 18 mai 2017 à 11:57 (UTC)

Je vous ai débloqué, votre page ∞̃ me semble valable avec la définition corrigée ‎en « infini complexe ». --Rapaloux (discussion) 18 mai 2017 à 14:42 (UTC)
OK je vous en remercie. 193.54.167.180 18 mai 2017 à 15:18 (UTC)

ShlomoModifier

Merci pour votre intervention sur la page en titre. Mais au vu de tout ce qu’on peut voir ci-dessus sur votre page, je m’abstiens de tout autre compliment. --Ars’ 9 novembre 2018 à 19:33 (UTC)

Bof, c'est le proxy de Paris 8, plein de gens l'utilisent. 193.54.167.180 12 novembre 2018 à 07:08 (UTC)

décédillerModifier

Le verbe n'est pas attesté et vous avez la malice que nous exhiber l'unique exemple qui vient de nos pages de discussion (et ce n'est même pas notre jargon habituel). Vous êtes probablement assez cultivé, intelligent et perspicace pour collaborer positivement sur le viktionnaire. Que gagner-vous à passer cette énergie à nous nuire ? --François GOGLINS (discussion) 23 janvier 2019 à 13:40 (UTC)

Il est attesté, au moins une fois ici, et ce n'est pas moi qui ai créé cette attestation. Le fait qu'on le trouve précisément ici est une coïncidence amusante (c'est pour cela que j'ai créé la page), mais nullement de mon fait. 193.54.167.180 23 janvier 2019 à 18:22 (UTC)

Toujours aussi vandale ???Modifier

  Bonjour, 193.54.167.180,

Vous avez découvert combien il est facile de modifier et compléter le Wiktionnaire.
Merci cependant de contribuer de façon constructive et d’éviter de détériorer le contenu.

Sachez qu’il est possible à un administrateur de bloquer votre accès en écriture au Wiktionnaire. Le bac à sable est à votre disposition pour vous essayer à la syntaxe du Wiktionnaire.

Vous pouvez créer votre compte avec le pseudonyme de votre choix si vous désirez donner une touche plus personnelle à vos contributions.

Les redirections dépourvues se sens , NON ! --François GOGLINS (discussion) 18 avril 2019 à 17:10 (UTC)



Vous êtes sur la page de discussion d’un utilisateur anonyme qui n’a pas encore créé de compte ou qui n’en utilise pas. Pour cette raison, nous devons utiliser son adresse IP pour l’identifier. Une adresse IP peut être partagée par plusieurs utilisateurs. Si vous êtes un utilisateur anonyme et si vous constatez que des commentaires qui ne vous concernent pas vous ont été adressés, vous pouvez créer un compte ou vous connecter afin d’éviter toute confusion future avec d’autres contributeurs anonymes.