Ouvrir le menu principal

Sommaire

proxiesModifier

Bonjour.

{{tradit}} et {{ortho1990}} c'est pour le français, et il s'agit d'une définition en anglais !

--Szyx 20 janvier 2009 à 08:58 (UTC)

Désolé. J’avais écrit le mot proxies du français. Je l’ai déjà corrigé. — TAKASUGI Shinji 20 janvier 2009 à 09:18 (UTC)

Modèle titre incorrectModifier

J'ai changé la place du modèle dans quelques pages (Mis, Mise, Ctesse, mais pas toutes), car il fait référence à une langue donnée, il faut donc le mettre dans la section de la langue. Il faudrait réfléchir plus à ce modèle, qui ne me semble pas forcément très judicieux, et en tout cas réfléchir, si on le garde, à l'emplacement précis où il faut le mettre. Lmaltier 24 janvier 2009 à 15:37 (UTC)

J’ai fait cela comme Mme et Mlle. Moi aussi, je pensais que la place du modèle etait bizarre. — TAKASUGI Shinji 24 janvier 2009 à 15:45 (UTC)

Petite questionModifier

Bonjour. Tout d'abord toutes mes excuses au sujet du caractère ぅ que j'avais fait mettre et mis par erreur. Je te remercie d'avoir corrigé mes fautes. Je voudrais te poser une question : à quoi servent en japonais les petits caractères ヵ et ヶ ? J'ai trouvé ヶ dans deux mots où il se prononce か, mais je n'ai pas compris pourquoi. Merci d'avance pour tes explications. Chrisaix 30 janvier 2009 à 08:14 (UTC)

Il ne faut pas être désolé. On trouve beaucoup de ぅ utilisés au lieu de う sur Internet : Google - おはよぅ.
En fait, ヶ n’est pas katakana mais abréviation du caractère chinois , une variante de . C’est un classificateur général pour les inanimés. On le prononce comme /ko/, et comme /ka/ dans les mots composés comme ヶ月 (kagetsu = 箇月, « mois »). Certains n’aiment pas écrire ヶ pour /ka/. Les uns écrivent か月 et d’autres ヵ月. Le deuxième est un peu bizarre pour moi, et je ne l’utilise jamais. — TAKASUGI Shinji 30 janvier 2009 à 10:03 (UTC)

Nouvelle petite questionModifier

Bonjour à toi. Je viens de travailler un peu sur les verbes ichidan et je me suis rendu compte de quelque chose. Ce n'est qu'une supposition, aussi je te pose la question. J'ai vu qu'un certain nombre de verbes de terminent en える, et je me suis demandé si ce n'était pas une déformation du verbe 居る (いる) (ou 入る ?). De la même façon, est-ce que la terminaison せる ne serait pas une déformation de する ? Enfin, troisième petite chose, j'ai eu l'impression que les verbes ichidan étaient surtout des verbes "passifs" (dans le sens où le sujet subit l'action) alors que les verbes godan étaient surtout des verbes "actifs" (le sujet est celui qui fait l'action). Est-ce que c'est juste ? J'espère ne pas trop t'ennuyer avec mes questions. Merci d'avance. Chrisaix 8 février 2009 à 17:22 (UTC)

  1. Je ne crois pas que -える soit venu de いる.
  2. Oui, -す et -せる sont venu de す (する). 通 ← 通る, 動か ← 動く, 着せる ← 着る, 回 ← 回る, 殺 ← ?, etc.
TAKASUGI Shinji 17 février 2009 à 00:16 (UTC)

Votre Grâce pronom personnel ?Modifier

Le syntagme nominal "Votre Grâce", composé d'un nom et d'un adjectif possessif, a été classé par tes soins Pronom personnel.
Ce n'est pas un pronom personnel au sens où on l'entend en français.
Si cette locution peut à la limite être considérée comme locution pronominale pour l'emploi, elle ne peut pas à mon avis être admise comme pronom personnel à part entière au sens commun du terme.
Je te demanderais de justifier avec des attestations ta façon de voir les choses, sans quoi je serai amené à rectifier tous les articles que tu as faits ou modifiés avec cette mention discutable à mon sens. --Béotien lambda 13 février 2009 à 06:47 (UTC)

Je me permets d'intervenir pour confirmer ce que vient de dire Béotien lambda. En français, la notion de pronom personnel correspond à une liste définie de mots. Tout autre mot (ou groupe de mots), même s'il a pour but de remplacer un nom, n'appartient pas à cette classe. Des expressions comme Votre Altesse, Votre Grâce, Votre Seigneurie... sont considérées (en français) comme de simples groupes nominaux sujets. Chrisaix 13 février 2009 à 07:47 (UTC)

Linguistiquement parlant, Votre Grâce est pronom personnel non clitique. Il n’y a pas de dispute dans Wiktionnaire anglais : voyez encore en:Talk:His Majesty. Ce mot n’est qu’une référence, il ne peut pas être modifié par une épithète ou un déterminant, et il a une flexion selon la personne. Il est pronom personnel autant que mézigue, tézigue et sézigue. C’est vrai qu’il n’est pas pronom typique, mais on doit le classer dans la catégorie correcte. Voyez aussi le pronom espagnol usted, qui est venu de vuestra merced « Votre Grâce ». — TAKASUGI Shinji 13 février 2009 à 18:12 (UTC)

Nous sommes ici dans un article français, pas anglais ou espagnol.
Tu as une tendance à préparer la cuisine de la langue française à la sauce de la langue anglaise, ou espagnole; il n'y a pas d'assimilation à faire comme tu le pratiques abusivement.
Sur Wiktionary, la page anglaise pour Your Majesty par exemple indique que c'est un pronom (pronoun), comme la page Norwegian Deres Majestet alors que d'autres pages données comme traduction Japanese 陛下 , Russian государь et Scottish Gaelic Ur Mòrachd indiquent nom (noun).
Concernant l'espagnol usted :
« Quelques langues ont grammaticalisé comme pronom les expressions de la hiérarchie sociale et de la déférence. Par exemple, « Vuestra Merced » en espagnol et « Vossa mercê » en portugais ont gagné le statut grammatical de pronom Usted et Você en se raccourcissant et en étant généralisé dans leur emploi. »
Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Takuya NISHIMURA.
Mais pas pour la langue française !
Tu n'as pas un blanc-seing pour modifier à ta guise des notions grammaticales reconnues pour la langue française. On t'en a déjà fait la remarque plus haut Discussion Utilisateur:TAKASUGI Shinji#Pronom, adverbe et adjectif négatifs.
Je te le redemande :
Peux-tu donner au moins une attestation de grammairien de la langue française définissant Votre Grâce comme pronom personnel ? --Béotien lambda 13 février 2009 à 20:44 (UTC)
Dans ce fil-là, vous avez montré que vous ne saviez pas ce que sont les pronoms négatifs, ni l’antonyme de négatif dans la linguistique. Quant aux titres à déterminant possessif, vous ne saviez pas qu’ils sont pronoms. Comment puis-je faire confiance à votre jugement grammatical ?
Mais je dois admettre que presque toutes mes sources sont en anglais. Je n’ai que des sources en français pour classer sézigue, sa pomme, etc. en pronoms personnels. Leurs structures grammaticales sont égales à celle du pronom Sa Majesté. — TAKASUGI Shinji 15 février 2009 à 03:05 (UTC)
Il ne faut pas oublier, de façon générale, que nous sommes un site grand public, qui utilise la terminologie habituelle, nous ne sommes pas un site principalement destiné aux universitaires. Adopter, en la prenant à notre compte, la façon de voir ou la terminologie inhabituelle d'un chercheur ne peut que perturber les lecteurs, même si ce chercheur a des arguments sérieux. Rien n'empêche de citer les opinions des chercheurs dans des notes, mais sans les prendre à notre compte, et en citant les références : cela ne violerait pas la neutralité de point de vue (qui est un principe absolu ici). Lmaltier 15 février 2009 à 07:42 (UTC)
J'aurais une chose à ajouter, c'est qu'il ne faut pas confondre nature et focntion. La nature d'un mot est intrinsèque et ne dépend que du mot (et donc de la langue dans laquelle il est employé), alors que sa fonction est variable. Un mot peut être pronom dans une langue et nom dans une autre, et on peut même trouver toutes sortes de combinaisons. Quand on dit en français :
  • Votre cheval a passé une bonne nuit, on sait très bien (en français, je re-précise) que le groupe Votre cheval est un groupe nominal qui a une fonction de pronom. Dans la phrase :
  • Votre Majesté a passé une bonne nuit, on est exactement dans le même cas.
Le fait que certaines langues aient fait des syntagmes nominaux Votre Grâce, Votre Altesse des pronoms peronnels ne signifie pas qu'il en est de même en français. Ils ont une fonction de pronom personnel, mais leur nature est groupe nominal formé d'un adjectif possessif qui sert de déterminant, et d'un nom commun. Ce qui se passe dans les autres langues ne concernent que les autres langues. Quant aux notions théoriques pour savoir si un groupe de mots est extement l'objet dont on parle ou s'il n'en est que la représentation (fonction du groupe nominal sujet ou du pronom personnel déterminant), je ne crois pas qu'elles aient leur place ici. Chrisaix 15 février 2009 à 10:09 (UTC)
Ceci peut vous étonner, mais en fait votre cheval n’est pas syntagme nominal en français. C’est un syntagme déterminatif dans la linguistique moderne, et son comportement est plutôt pronominal que nominal. On peut le remplacer par le pronom le vôtre, et cheval par le nom destrier. Puisqu’il n’est pas mot composé, il ne faut pas le classer en locution pronominale. Le mot locution est ici trompeur : l’important, c’est la distinction entre les syntagmes et les mots composés.
En revanche, Votre Grâce est clairement mot composé. Ce mot ne signifie pas de grâce. Pour le remplacer, on ne dit pas le vôtre mais vous. D’ou on peut conclure que c’est un pronom personnel. L’espace n’a pas de sens pour la nature de mot : il est absurde de traiter mézigue en mot et sa variante orthographique mes zigues en syntagme.
Mais je pense que Lmaltier aussi a raison. Je ne suis pas du tout vandale, et je voudrais purement améliorer Wiktionnaire au point de vue linguistique. J’admets que l’analyse ci-dessus est un peu trop technique. Il me semble que je dois accepter de classer les titres à déterminant possessif en locutions pronominales, non pas en pronoms personnels.
Je créerai aussi les pages pour ma pomme, ta pomme, etc., et il y a beaucoup de sources qui les classent en pronoms personnels. Comment les catégoriser ? — TAKASUGI Shinji 16 février 2009 à 17:58 (UTC)
Il est vrai que l'exemple que j'ai pris n'était pas bon, je m'en suis rendu compte plus tard. Dans ton explication, tu parles de "comportement" d'un mot ou d'un groupe de mots. La difficulté du litige vient de là. Il faut savoir à quoi on se réfère pour définir un mot. Si on suit ton raisonnement, qui est très bien, ces expressions se comportent comme des pronoms personnels et tu as tout à fait raison. Mais, en français, ces mots sont pour l'instant classés comme groupes nominaux. Ce terme de "groupe nominal" est totalement indépendant du comportement que peut avoir ce groupe. Il définit simplement la nature des mots qui le composent. Votre est un adjectif possessif, Grâce est un nom propre, et l'ensemble est un groupe nominal. Quant au "comportement", il n'est pas opportun d'en parler ici. Par contre, rien ne t'empêche de signaler dans les articles que l'utilisation de ces groupes nominaux les rend semblables à des pronoms personnels. Tu peux ainsi préciser leur "comportement". Mais leur "nature", elle, reste ce qu'elle est, du moins en français, c'est-à-dire groupe nominal. Chrisaix 16 février 2009 à 19:00 (UTC)
J'aurais aussi tendance à mettre une note pour des cas comme ma pomme. Mais comme ce genre de cas n'est pas abordé par les grammaires et les dictionnaires courants, je ne prendrai pas position. Je redis simplement qu'il faut éviter de déconcerter le lecteur, et ne mettre une catégorie surprenante que si les ouvrages grand public ne disent pas le contraire, et que les ouvrages de spécialistes semblent d'accord là-dessus. Lmaltier 17 février 2009 à 07:19 (UTC)
En fait, si, je vais prendre position. Mettre locution nominale est correct, puisque la locution a un nom comme mot principal et joue bien le rôle d'un nom. Un pronom est quelque chose qui n'est pas un nom, mais peut remplacer un nom dans certains cas. Ici, c'est exactement l'inverse : un nom qui remplace un pronom. Ce sont donc des locutions nominales qu'on pourrait qualifier de propronominales (on pourrait, mais il ne faut surtout pas : je viens juste d'inventer le mot propronominal). Une note explicative s'impose donc dans les pages pour expliquer ça. Et merci de nous donner l'occasion d'approfondir la langue française. Lmaltier 17 février 2009 à 08:07 (UTC)
Propronominal est vraiment pronominal. La majorité des linguistes génératifs traitent les syntagmes nominaux à déterminant en syntagmes déterminatifs. Recherchez DP hypothesis. La différence entre les syntagmes nominaux sans déterminant et les syntagmes déterminatifs est égale à celle entre les noms et les pronoms. Les mots composés comprenant un déterminant sont en fait pronoms : chose est nom mais quelque chose est pronom. Comme j’ai dit ci-dessus, Votre Grâce est mot composé, et il est donc pronominal, non pas nominal. On ne peut pas dire *elle française, *l’elle, *Votre Grâce française ou *la Votre Grâce. (Votre Altesse Royale est un autre mot composé que Votre Altesse.)
Mais cette discussion n’a plus de sens. Béotien lambda a déjà classé les titres à déterminant possessif en locutions nominales. J’ai enfin compris que c’est Wiktionnaire. Merci pour vos réponses. — TAKASUGI Shinji 18 février 2009 à 01:46 (UTC)
Si, la discussion a encore un sens (bien que ce ne soit pas le bon endroit pour la tenir). Merci pour l'exemple de quelque chose, qui est effectivement considéré comme pronom, y compris dans les ouvrages grand public, bien que chose soit un nom. C'est de cet exemple que nous manquions. Mon raisonnement tombe à l'eau. Je suis donc maintenant plutôt d'accord sur le fait que Votre Grâce ou ma pomme sont bien des pronoms, et qu'on peut les classer ainsi (sauf si des ouvrages grand public disent le contraire, mais ça m'étonnerait, ils ne vont pas jusqu'à ce niveau de détail, en général). Lmaltier 18 février 2009 à 07:13 (UTC)
Tu inverses la charge de la preuve. Si je qualifie n’importe quoi de flexion de verbe par exemple, je suis dans le vrai tant que que tu ne trouves pas un texte qui dit le contraire ? --Béotien lambda 18 février 2009 à 07:46 (UTC)
Non, pas du tout. J'ai vu une définition de ma pomme comme signifiant moi (dans un dictionnaire courant). Il de donne pas de catégorie grammaticale, mais moi étant un pronom, on peut en conclure que ma pomme est aussi un pronom, il ne dit rien, donc il ne dit pas le contraire. C'est la même chose pour Votre Grâce, Votre Altesse, etc. Si tu trouves des entrées de dictionnaires spécifiquement consacrées à ces termes, je suis pour les catégoriser comme eux. Mais en attendant, je pense qu'on peut faire comme le propose notre respectable collègue. Lmaltier 18 février 2009 à 13:22 (UTC)
Non ! Pourquoi glisses-tu vers ma pomme (ou bien mézique). Pour ces mots il n'y a pas de problème. Ici, la discussion porte sur Votre Grâce. Il ne faut pas tout mélanger et comparaison n’est pas raison. On n'a pas à inventer de nouvelles régles. On en arrive à avoir des tableaux (faux par ailleurs) comme
Singulier Pluriel
2e personne Votre Grâce
\vɔ.tʁə gʁas\
Vos Grâces
\vo gʁas\
3e personne Sa Grâce
\sa gʁas\
Leurs Grâces
\lœʁ gʁas\
qui déconcerte le lecteur. Le projet n'est pas fait pour être consulté que par des BAC +5. Il faudrait revenir à des choses plus simples et plus conventionnelles. Je ne mets pas en cause la valeur de ce que fait TAKASUGI Shinji au contraire il nous a habitué à d'excellentes choses, mais sur ce point je ne suis pas d'accord.--Béotien lambda 18 février 2009 à 13:45 (UTC)
Je me range du côté de LMaltier et de Takasugi à présent. Mes réflexions étaient au départ superficielles. Après avoir réfléchi un peu, j'ai découvert qu'en français, on faisait bien la différence entre les mots qui composent un groupe et son utilisation courante. Par exemple, le mot lilas est un nom commun que l'usage a transformé en adjectif invariable, comme beaucoup d'autres noms de couleurs. Une expression comme sens dessus dessous est formée d'un nom commun et de deux adverbes, alors que son usage courant en fait un adjectif qualificatif (la maison était sens dessus dessous, une pièce sens dessus dessous nous attendait...). Autre exemple : un jour est en soi une locution nominale, alors que son usage en fait un adverbe de temps. J'ai ainsi découvert que la nature d'un groupe peut être parfois totalement indépendante de la nature des mots qui le composent. En réfléchissant aux arguments que donne Takasugi, on ne peut le contredire. En réalité, c'est lui qui a raison. Des groupes comme Votre Grâce, Votre Altesse ou autres groupes semblables sont effectivement des pronoms personnels, rendus ainsi par l'usage qu'on en faisait. Je fais donc mea culpa pour mon jugement trop hâtif et reconnais mon erreur. Merci de m'avoir permis de faire cette réflexion que je n'avais jamais faite auparavant.
Pour répondre à Béotien lambda, je te suggère de regarder l'article sur les pronoms personnels. J'y avais mis la déclinaison des pronoms, alors que les déclinaisons ont disparu en français depuis plusieurs centaines d'années. Il y a de quoi désorienter de nombreuses personnes. Pourtant, ce tableau est juste et correspond à une réalité. Il en est de même pour ce tableau concernant Votre Grâce. Il surprend, certes, mais n'en est pas moins réel et juste. Chrisaix 18 février 2009 à 16:38 (UTC)

Je reviens sur sens dessus dessous. Bizarrement, le Littré [1] en fait une locution adverbiale, alors qu'il est clair dans les exemples que l'expression se comporte comme un adjectif.
-1- : Je crois qu'à mon avis tout le monde radote, Qu'il a la tête vide et sens dessus dessous, RÉGNIER, Sat. XI. On voit bien ici que cette expression est mise en parallèle avec vide, qui est un adjectif.
-2- : Je logerai à Époisse, parce que Bourbilly est sens dessus dessous, SÉV. 30 juill. 1677. : le verbe être n'est jamais suivi d'un adverbe, il me semble.
-3- : Cet enfant m'avait mis tout sens dessus dessous, TH. CORN. le Geôlier de soi-même, V, 7. : pareil, "mettre" n'est jamais suivi d'un adverbe (je me suis mis minable, elle s'est mise toute nue...). (par contre, "s'y mettre", oui, peut être suivi d'un adverbe).
Dans l'article concernant cette locution, elle est entrée en tant que "locution adverbiale". Ne vaudrait-il pas mieux changer en "locution adjectivale", puisque c'est son usage exact ?
Merci, Shinji, tu fais vraiment avancer le wiktionnaire avec tes questions. Chrisaix 18 février 2009 à 17:36 (UTC)
Chrisaix, je pense qu’elle est locution adverbiale et adjectivale si on peut la remplacer une fois par un adverbe (p. ex. mal) et l’autre fois par un adjectif (p. ex. mauvais). Il nous faut ici suivre l’usage courant. L’équivalent anglais upside down est classé comme adverbe et comme adjectif.

Béotien lambda, est-ce que vous pouvez écrire tout ce que vous voulez parce que vous êtes administrateur ? Quant à vos modifications, je ne comprends pas pourquoi vous avez supprimé ceci :
… qui est utilisée au lieu du pronom de la deuxième personne du singulier bien que cette locution soit grammaticalement à la troisième personne du féminin singulier.
C’est correct et important. Par ailleurs votre explication étymologique est encore fausse : Votre Grâce est « votre grâce » en majuscule, qui vient directement du latin vestra gratia comme je l’ai écrit. Ce n’est pas une combinaison de « votre » en majuscule et « grâce » en majuscule. — TAKASUGI Shinji 19 février 2009 à 02:24 (UTC)
1-J'ai demandé au moins une attestation de grammairien de la langue française définissant Votre Grâce comme pronom personnel.
Je n'ai toujours pas de réponse !
Or c'est une atteinte au principe fondamental d'acceptation des assertions rentrant dans les articles.
2- Dans un premier temps, Chrisaix et Lmaltier, vous avez trouvé que les propositions de TAKASUGI Shinji n'étaient pas orthodoxes, ce qui est l'indice que quelque chose clochait. Je cite :
(Chrisaix) « En français, la notion de pronom personnel correspond à une liste définie de mots. Tout autre mot (ou groupe de mots), même s'il a pour but de remplacer un nom, n'appartient pas à cette classe. »
(Lmaltier) « Adopter, en la prenant à notre compte, la façon de voir ou la terminologie inhabituelle d'un chercheur ne peut que perturber les lecteurs, même si ce chercheur a des arguments sérieux. »
Puis, vous avez changé d'avis à 180 °. Politique ?
Vous adoptez maintenant les explications de TAKASUGI Shinji. Très bien ! Moi aussi je trouve que TAKASUGI Shinji est pertinent mais cela ne justifie pas que ses vues doivent se retrouver dans l'article. (voir 1 ci-dessus)
Ou alors il faut changer les régles. Par exemple dire que le type de mot (dont la liste est prévue dans Wiktionnaire:Liste de tous les modèles/Titres de sections) n'est pas le type de mot mais le type de mot "fonction grammaticale". Car c'est là le problème. Et que, donc, alors qu'il est prévu le type de mot locution nominale, une locution nominale (type de mot) peut devenir un type de mot pronom personnel comme préconisé par TAKASUGI Shinji de par sa fonction grammaticale.
3-Pour la déclinaison de Votre Grâce (Chrisaix, au passage, je n'ai pas remis en question la justesse des déclinaisons des pronoms dans pronoms personnels), je ne trouve pas le tableau pertinent car Votre Grâce n'est pas une 2ème personne (Dans Votre Grâce a-t-elle bien dormi, le verbe est à la 3ème personne du singulier, non ?)
4-J'ai supprimé : qui est utilisée au lieu du pronom de la deuxième personne du singulier bien que cette locution soit grammaticalement à la troisième personne du féminin singulier.
parce que c'est faux. (voir 3 ci-dessus) et de plus, pronom de la deuxième personne du singulier c'est... tu (Ta Grâce ?), pas vous.--Béotien lambda 19 février 2009 à 07:32 (UTC)
En ce qui me concerne, cela n'a rien de politique. Inutile de s'énerver pour si peu. Il se trouve qu'au départ, j'ai été choqué, c'est juste, mais je trouvais quand même ses arguments pertinents. Ça m'a troublé et c'est pour cette raison que j'ai cherché à comprendre. La conclusion que j'en ai tirée est qu'un mot pris isolément a une nature fixe, parfois plusieurs natures fixes. Mais quand il s'agit d'une groupe de mots, ce n'est plus aussi simple. Je reprends seulement l'exemple "un jour" : déterminant + nom = adverbe (comprenne qui pourra !). Les mathématiques de la langue française offrent parfois des surprises étonnantes. Ce revirement est seulement dû à une réflexion sur le sujet et je ne crois pas me tromper beaucoup en disant qu'il en a été de même pour LMaltier (je sais, je n'ai pas le droit de parler à sa place). Si tu as lu ce que j'ai écrit, tu y trouveras référence au Littré pour l'expression "sens dessus dessous". Elle est donnée comme une locution adverbiale, alors que tous les exemples sont ceux d'une locution adjectivale. Pour moi, le Littré a tort, c'est une erreur. Même si Takasugi n'a pas trouvé de référence officielle pour valider son discours, il n'en reste pas moins qu'il a raison. Pourquoi ne pas l'écouter ? Chrisaix 19 février 2009 à 08:07 (UTC)
J’ai répondu aux opinions 3 et 4 dans Discuter:Votre Grâce#Ne remplace pas le pronom "vous". Quant à l’attestation de grammairien de la langue française, comme je l’ai dit, toutes mes sources sont en anglais, excepté celles pour classer ma pomme comme pronom. Mais je crois que je trouverai des thèses françaises pour attester que le syntagme déterminatif est en fait pronom. — TAKASUGI Shinji 20 février 2009 à 02:51 (UTC)

Note : Le vote est ouvert jusqu’à 2009-03-19 dans Wiktionnaire:Appellations honorifiques Pronoms personnels ? /Vote. — TAKASUGI Shinji 24 février 2009 à 14:15 (UTC)

イーグレModifier

Bonjour (ou plutôt bonsoir, vu l'heure...). J'ai un problème avec le mot イーグレ. Il est marqué qu'il est la transcription du mot "eagle". Or, dans Edict, c'est le mot イーグル qui en est la transcription. En regardant sur le Wikipedia japonais, il n'y a que la référence イーグレひめじ. Je doute que イーグレ soit le mot "aigle", je pense qu'il y a une erreur. Pourrais-tu me le confirmer, auquel cas je demanderai la suppression de cette page ? Merci. Chrisaix 16 février 2009 à 22:33 (UTC)

Il est 9 heure du matin au Japon. Selon quelques sites, イーグレ dans イーグレひめじ est apocope de l’anglais egret. Ce n’est qu’un nom propre utilisé seulement pour ce bâtiment, et il faut le supprimer. — TAKASUGI Shinji 17 février 2009 à 00:16 (UTC)

Monsieur pronom personnel ?Modifier

Pour toi, le terme de déférence Votre Grâce est pronom personnel dans
1- Votre Grâce a-t-elle bien dormi ?
2- Vos Grâces ont-elle bien dormi ?
Si on utilise le terme de déférence Monsieur dans les phrases précédentes on a :
1- Monsieur a-t-il bien dormi ?
2- Ces Messieurs ont-ils bien dormi ?
Monsieur est donc un pronom personnel ? Et Ces Messieurs également ? Pour savoir ---Béotien lambda 20 février 2009 à 06:12 (UTC)

Je souhaiterais avoir une réponse qui sera certainement instructive pour tous.--Béotien lambda 22 février 2009 à 06:44 (UTC)
C’est amusant, je pensais d’abord que vous m’avez appelé « Monsieur Pronom Personnel ».  
Dans la phrase 1, Monsieur est bien sûr pronom, mais je ne sais pas si c’est un pronom personnel. Ce mot est utilisé pour la déixis personnelle, mais il n’a pas de flexion personnelle. Dans la phrase 2, ces Messieurs fonctionne comme un pronom démonstratif, parce que c’est un syntagme à déterminant démonstratif. Mais puisqu’il n’est pas mot composé, nous n’avons pas besoin de le classer en pronom. — TAKASUGI Shinji 22 février 2009 à 12:42 (UTC)

Adjectifs en noModifier

Bonjour. Pour quelle raison as-tu enlevé toutes les entrées concernant les adjectifs dans les articles que tu as repris ? Ces mots ne sont jamais utilisés en tant qu'adjectifs ? Chrisaix 21 février 2009 à 07:20 (UTC)

Re. J'ai regardé si je trouvais sur Google les mots dont tu as supprimé la catégorie d'adjectif, en leur rajoutant la particule の. A chaque fois, j'ai trouvé plusieurs milliers de pages. Ce qui fait que je comprends encore moins pourquoi tu as supprimé la section "adjectif". Y a-t-il une raison particulière à ça ? Chrisaix 21 février 2009 à 15:37 (UTC)

Je n’ai jamais dit que l’on n’utilise pas ces mots avec の. On trouve, par exemple, 緑色の et 盲目の très communs. Le problème, c’est qu’ils ne sont pas mots composés. 緑色 signifie « couleur vert », et 緑色 signifie « de couleur vert ». est ici purement particle pour « de ». J’ai vu 大辞林, 大辞泉, 新明解, et les livres de grammaire japonaise que j’ai, et j’ai confirmé que toutes mes sources les classent en noms. Il n’y a pas de problème de montrer des expressions avec の dans chaque page. — TAKASUGI Shinji 22 février 2009 à 04:11 (UTC)
Dans ce cas, il va falloir trouver une convention pour faire savoir que ces mots peuvent être utilisés avec la particule の et prendre ainsi un sens d'adjectif. Le problème est qu'en japonais, ce n'est pas un mot composé, mais en français, ça correspond souvent à un mot différent (Afrique et africain, Italie et italien...). Edict cite à chaque fois adj-no ou adj-na, parce qu'en anglais aussi, le nom et l'adjectif ne sont pas les mêmes mots (Italy et Italian, France et french...). As-tu une idée pour pouvoir écrire ça dans les articles du wiktionnaire ? Chrisaix 22 février 2009 à 08:24 (UTC)
Bon, j’ajouterai les mots avec の utilisant {{-exp-}}. — TAKASUGI Shinji 22 février 2009 à 10:04 (UTC)
J'ai dû corriger ce que tu as écrit, ne m'en veux pas. On ne dit pas en français de rouge cramoisi. Les noms de couleurs sont utilisés tels quels avec les noms : j'ai une voiture rouge vif, le ballon était rouge cramoisi... Ce n'est qu'avec les mots indiquant un lieu qu'on mettre le de devant. Exemple : c'est une voiture italienne = c'est une voiture d’Italie. Ce n'est pas grave, je reprendrai les autres. Par contre, es-tu d'accord pour qu'on les laisse dans les catégories Adjectifs en no et Adjectifs en na ? Chrisaix 22 février 2009 à 11:38 (UTC)
Désolé. Je savais que l’on dit « une voiture rouge vif », mais j’ai voulu traduire の en de. On peut dire « de couleur rouge vif » ? Je ne voudrais pas écrire « en tant qu’adjectif de couleur ». Je modifierai aussi les autres pages dans Catégorie:Adjectifs japonais en no. En revanche, Catégorie:Adjectifs japonais en na n’a pas de problème. — TAKASUGI Shinji 22 février 2009 à 12:42 (UTC)

RvModifier

Merci, je n'ai pas fait attention… - Dakdada (discuter) 27 février 2009 à 16:31 (UTC)

De rien. — TAKASUGI Shinji 27 février 2009 à 17:43 (UTC)

ManchotModifier

Merci pour tes précisions et pour tes corrections sur le manchot et le pingouin. Je m'étais bien planté. Chrisaix 28 février 2009 à 07:11 (UTC)

Ces faux-amis sont très intéressants. Même en français, Pingu et Papa Pingouin ne sont pas pingouins mais manchots… — TAKASUGI Shinji 3 mars 2009 à 04:07 (UTC)

SOS 助けてくれ。Modifier

Bonjour. J'ai un problème avec l'article ストライキをうつ. Je sais que tu voulais le supprimer parce que cette expression n'a rien de spécial. Sauf une chose : le verbe utilisé (うつ). J'essaie de retrouver quel verbe c'est. Pourrais-tu m'aider, s'il te plaît ? Merci d'avance. Chrisaix 6 mars 2009 à 21:23 (UTC)

C’est 打つ. Il a beaucoup de sens. — TAKASUGI Shinji 7 mars 2009 à 12:13 (UTC)

fr-2Modifier

  Ton Babel fr-2 pourrait, à mon avis, passer avantageusement en fr-3 et même fr-4 compte tenu de ce que j'ai pu voir de tes connaissances en français. Je te le dis car tu es peut-être mal placé pour t'en rendre compte toi-même :-) --Béotien lambda 9 mars 2009 à 07:33 (UTC)

Merci beaucoup. Mais j’hésite un peu à le changer en fr-3, parce que j’ai étudié le français presque tout seul. J’ai une heure de conversation avec un français chaque semaine seulement depuis trois mois... — TAKASUGI Shinji 9 mars 2009 à 09:19 (UTC)

Salut. À ta place, je mettrais 3 pour le français dans ton babel, en étant modeste. Je lis tes contributions, de temps en temps et je ne vois rien d’autre que du très bon français. De temps en temps un « à » qui devrait être « en » ou des problèmes de « de » / « à », mais très rarement. Je me suis attribué 2 en allemand, et pourtant je suis loin d’être très à l’aise à l’écrit, concernant l’exactitude de ce que je dis.

Si tu tiens à rester à 2, pas de problème, mais c’est te sous-estimer, je pense. --Eiku(@) 11 mars 2009 à 03:54 (UTC)

Merci pour vos opinions, Béotien lambda et Eiku. J’ai mis 3 pour mon babel. — TAKASUGI Shinji 11 mars 2009 à 04:12 (UTC)

J'étais persuadé que tu étais un chercheur en grammaire française, ou un professeur d'université, ou quelque chose comme ça. Je vois que je me trompais... Lmaltier 11 mars 2009 à 08:09 (UTC)

Est-ce que je vous ai déçu ? J’ai étudié la linguistique en japonais et en anglais, et cela m’aide à apprendre le français. — TAKASUGI Shinji 11 mars 2009 à 16:38 (UTC)

garousModifier

Tes articles des animaux-garoux sont très intéressants.

Dans les définitions de ces noms tu mets la formule "Qui transforme..." que l'on consacre plutôt aux définitions des adjectifs. Ce sont des résultats de la transformation, non ? --Béotien lambda 10 mars 2009 à 06:33 (UTC)

Merci de votre information. Je les ai changées à « celui qui se transforme d’un être humain en ... ». — TAKASUGI Shinji 10 mars 2009 à 07:23 (UTC)

WikispeciesModifier

Bonjour. Il existe un modèle pour faire directement le lien avec Wikispecies. C'est {{WSP|Panthera leo krugeri}}, par exemple. Bonne continuation. Chrisaix 11 mars 2009 à 07:43 (UTC)

Merci, c’est utile. — TAKASUGI Shinji 11 mars 2009 à 08:01 (UTC)

supermenModifier

Ça me gêne pas que tu enlèves la section française de supermen, mais au fait c'est valable dans L'Officiel du jeu Scrabble, donc probablement dans le Larousse ou le Robert aussi. Mglovesfun 11 mars 2009 à 12:44 (UTC)

Je ne le savais pas. J’ai déjà défait ma suppression. Mais il n’y a pas d’explication de superman comme mot français. Qu’est-ce qu’il signifie ? — TAKASUGI Shinji 11 mars 2009 à 13:00 (UTC)

Adjectifs numérauxModifier

 

Je te signale l'existence de

Adjectif numéral

pour les adjectifs numéraux, qui peuvent être cardinaux ou ordinaux.

Ça catégorise dans Catégorie:Adjectifs numéraux en français.
Sur la ligne de forme, on peut mettre {{cardin}} et {{ordin}}. ---Béotien lambda 13 mars 2009 à 16:33 (UTC)

C’est bon. Mais il y a une différence entre les deux : les « adjectifs » cardinaux sont déterminants, tandis que les adjectifs ordinaux sont purement adjectifs. Qu’en pensez-vous ? Voyez Wiktionnaire:Gestion des catégories/2008-2009#Catégorie:Adjectifs numéraux en français et Catégorie:Cardinaux en français, s’il vous plait. — TAKASUGI Shinji 13 mars 2009 à 17:12 (UTC)
Tu as effectivement posé la question le 27 janvier sur une page de Wiktionnaire:Gestion des catégories, question qui n'a pas eu de réponse. J'en suis désolé (peut-être vaudrait-il mieux poser la question sur la Wikidémie, il y a généralement plus d'écho); Mais de toutes façons, le sujet mérite que l'on s'y intéresse et qu'une décision soit prise.---Béotien lambda 13 mars 2009 à 17:25 (UTC)
Tous les nombres, qu'ils soient ordinaux ou cardinaux, sont classés en français comme adjectifs. Cela n'est que la prolongation du latin, où ils étaient adjectifs aussi. C'est vrai que les cardinaux peuvent être déterminants, tout comme les adjectifs indéfinis (quelques, certains, plusieurs...). En français, "déterminant" n'est pas une classe grammaticale en soi. C'est une fonction qu'a un mot, dans laquelle il permet de "déterminer" ou d’"introduire" un nom ou un groupe nominal. Il n'a pas la même définition qu'en anglais. Tous les nombres ont été classés comme "adjectifs numéraux", c'est leur classe grammaticale (je répète, ça vient du latin). Ils peuvent être déterminants (j'ai coupé deux arbres), ils peuvent être adjectifs (tu vois ces deux arbres ?), se comporter comme des noms (je pense à eux trois) [enfin, je crois], devenir des noms à part entière (j'ai un dix dans mon jeu), ça n'enlève rien à leur nature de base. Chrisaix 13 mars 2009 à 17:52 (UTC)
Quant aux déterminants, j’en ai beaucoup de références en français.
Évelyne Brossier (éd.), Bescherelle : La grammaire pour tous :
Déterminant est un terme nouveau (on dit parfois déterminatif). Il est utilisé actuellement dans toutes les grammaires et ne remplace aucun terme ancien. (…)
Les principaux déterminants sont :
  • les articles (définis, indéfinis, partitifs) ;
  • les adjectifs non qualificatifs (déterminants possessifs, démonstratifs, indéfinis, numéraux, exclamatifs et interrogatifs).
(…) En raison de ces différences, les nouvelles grammaires préfèrent parler de déterminant plutôt que d’adjectif non qualificatif et, par exemple, de déterminant possessif plutôt que d’adjectif possessif.
Maurice Grevisse et André Goosse, Nouvelle grammaire française :
L’adjectif ordinal, qui indique l’ordre, le rang, n’est pas un déterminant, mais il a des relations privilégiées avec le déterminant cardinal.
Voyez aussi Grammaire AIDENET - Déterminants cardinaux, Grammaire AIDENET - Adjectifs ordinaux et Français 4e secondaire - Les déterminants numéraux et Les adjectifs ordinaux. — TAKASUGI Shinji 13 mars 2009 à 18:28 (UTC)
Tu compliques trop avec la notion de déterminant. Il faut que le citoyen internaute lambda, béotien ou pas, s'y retrouve, sans être obligé de faire des études de linguistique approfondies. C'est mon avis et je le partage. --Béotien lambda 19 mars 2009 à 07:03 (UTC)

DingoModifier

Hormis Goofy, les dingos sont des sortes de loups appartenant à la sous-espèce Canis lupus dingo. Ils font bien partie de la famille des Canidés. Voir Canis sur l’encyclopédie Wikipédia  . Chrisaix 13 mars 2009 à 16:37 (UTC)

C’est un problème de niveau de classification dans le genre Canis. Le loup, le chien, le dingo… c’est trop. Ils sont tout Canis lupus. Et il y a beaucoup de sous-espèces de Canis lupus. Voyez aussi dingo s’il vous plait : provenant généralement d’une population de chiens domestiques plutôt que d’une sous-espèce distincte. — TAKASUGI Shinji 13 mars 2009 à 17:12 (UTC)
Je n'ai pas pour intention de rentrer dans ce genre de considération. Je sais que des genres comme Canis auraient besoin d'un bon "coup de ménage" (comme ça a été fait pour le genre Conus il y a dix ans). Je m'en tiens seulement à la classification officielle, sans prendre parti. Chrisaix 13 mars 2009 à 17:39 (UTC)

GrammaireModifier

Bonjour. Tes articles grammaticaux sont très intéressants et très bien faits. Penses-tu, pour les améliorer, pouvoir trouver des définitions... plus simples, plus compréhensibles pour des gens qui n'ont aucune connaissance linguistique particulière ? Moi-même, j'ai parfois du mal à comprendre ce que tu écris, car tu utilises un langage très technique que peu de personnes connaissent. Je crois sincèrement qu'il faudrait en simplifier la formulation pour les rendre accessibles à tous. Qu'en penses-tu ? Chrisaix 14 mars 2009 à 15:34 (UTC)

Quelle page est la plus technique pour vous ? — TAKASUGI Shinji 14 mars 2009 à 17:06 (UTC)
Je crois que c'est surtout par rapport aux articles clitique, inversion clitique, inversion complexe et inversion stylistique. Il me semble que ce serait une bonne idée d'essayer de simplifier les définitions, et de mettre dans chaque article (sur les inversions) des exemples des autres articles pour expliquer la différence entre les trois types d'inversions. Par ailleurs, même si ce sont les termes "officiels", je pense qu'il vaut mieux éviter des mots comme "clitique", "syntagme", "morphème"... qui sont des termes trop techniques pour être facilement compris. J'ai peur que peu de gens arrivent à comprendre ce qui est marqué actuellement.
Une deuxième chose sans rapport direct avec ça. J'ai remarqué que tu vouvoyais tout le monde. C'est tout à ton honneur, mais ce n'est pas l'habitude ici. Je pense que si tu veux vraiment apprendre le français, il faut aussi apprendre ce genre d'usage, et savoir mettre le vouvoiement de côté quand il n'est plus utile. Sincèrement, je pense que ce serait plus une marque de respect pour tous les gens qui sont ici de les tutoyer, car ça signifie que tu acceptes de les faire rentrer dans ton cercle d'amis, et que tu te considères également comme un ami, et pas une personne distante (même si tu te trouves à 18000 km d'ici). Mais fais selon ce que ton cœur te dit. Ne te sens pas obligé. Chrisaix 14 mars 2009 à 17:33 (UTC)
Chrisaix : je dirais plutôt « une marque de respect de plus » que « plus une marque de respect ». Voire même « une marque de distance en moins ». En tout cas, c’est plus comme ça que je le ressens. Mais rien n’interdit le vouvoiement, comme tu l’as dit. Quant aux termes de linguistique, c’est vrai qu’il vaudrait mieux les mettre entre parenthèses après une expression plus ou moins équivalente, mais les conserver par souci de précision (je n’ai des cours de linguistique que depuis un semestre et j’avoue n’avoir jamais rencontré clitique et n’avoir jamais vraiment cherché ce qu’était un syntagme, bien que le mot apparaisse fréquemment dans les publications. --Eiku(@) 15 mars 2009 à 01:36 (UTC)
J’ai vouvoyé purement parce qu’il est plus facile pour moi. J’apprends le français principalement avec des livres linguistiques et politiques, et cela a fait mon français très littéraire… Mais bon, j’essayerai de tutoyer ici. — TAKASUGI Shinji 15 mars 2009 à 03:25 (UTC)
Je te remercie pour tous les efforts que tu fais. J'ai repris les définitions des quatre mots dont je parlais au-dessus, et j'aimerais savoir ce que tu en penses. Merci à toi. Chrisaix 15 mars 2009 à 11:23 (UTC)

syntagmeModifier

Rebonjour. Pourquoi as-tu enlevé la note que j'avais rajoutée à cet article ? Je l'avais mise exprès parce qu'elle correspond aux programmes scolaires. Je me suis dit que ça pourrait aider des profs ou des instituteurs. C'est dommage que tu l'aies enlevée. Et ce n'est pas faux d'écrire "groupe", c'est le mot qu'on emploie dans l'apprentissage de la grammaire à l'école primaire. Chrisaix 15 mars 2009 à 18:38 (UTC)

Comme on dit parfois en France (pour plaisanter), tu es trop "teshnik" (technique). Pense aussi à ceux qui débutent.   Chrisaix 15 mars 2009 à 18:41 (UTC)
Ton explication était correcte (« Dans la grammaire scolaire, on simplifie les choses en divisant la phrase en deux parties »). Je crois que je ne l’ai pas supprimé mais déplacé dans l’exemple… Ce n’était pas clair ? — TAKASUGI Shinji 15 mars 2009 à 18:59 (UTC)
Ce n'était pas par rapport à ça. Je l'avais rajoutée simplement parce qu'à l'école, on emploie le mot "groupe" à la place de syntagme. Ce que tu as fait est très clair, là n'est pas la raison pour laquelle j'avais rajouté cette note. C'était pour faire la comparaison avec les termes employés à l'école primaire, je n'avais pas d'autre but. Si tu le permets, je souhaiterais la remettre et corriger un (tout petit) peu la formulation. Chrisaix 15 mars 2009 à 19:07 (UTC)
J'ai remis ma petite note (après l'avoir un peu modifiée), j'ai mis les traductions dans une boîte déroulante, et j'ai corrigé un petit peu la formulation. J'espère que cette version te convient. Sinon, pas de problème, on en discute. Amitiés. Chrisaix 15 mars 2009 à 19:38 (UTC)

inversion stylistiqueModifier

Bonjour. Pour cette locution, tu as marqué comme définition :

  • Changement de l’ordre des mots en français consistant à placer un interrogatif, un relatif ou un discours au début de proposition, et un groupe nominal sujet àpres le verbe qui n’est pas suivi par un objet direct.

Je t'avoue, c'est très difficile à comprendre. Que veulent dire les mots en gras ? Comme ça, je pourrai t'aider à trouver une formulation plus compréhensible en français. Chrisaix 17 mars 2009 à 10:03 (UTC)

Je suis désolé pour mon mal français. Dans l’inversion stylistique, ce que l’on place devant le verbe est soit un interrogatif, soit un relatif, soit un discours ; ce que l’on place après le verbe est un groupe nominal sujet ; il est impossible de l’utiliser s’il y a un objet direct après le verbe. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 11:20 (UTC)
Ce n'est pas grave que tu fasses des erreurs en français. Ton travail est tellement remarquable qu'elles sont très largement pardonnables. Mais tu n'as pas répondu. Que veulent dire les mots interrogatif, relatif, et surtout discours, dans ta phrase ? Chrisaix 17 mars 2009 à 11:38 (UTC)
  • Interrogatif + verbe + sujet : Qu’a dit Jean ?
  • Relatif + verbe + sujet : C’est la phrase qu’a dite Jean.
  • Discours direct + verbe + sujet : « On y va » a dit Jean.
Est-ce que c’est clair ? Y a-t-il d’autres constructions ? — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 11:47 (UTC)
OK, merci, j'ai compris. Du coup, je te propose la définition suivante qui, je pense, sera plus compréhensible :
  • Interversion du sujet groupe nominal et du verbe dans les phrases interrogatives (Qu’a dit Jean ?), le discours indirect (C’est la phrase qu’a dite Jean) et dans le discours direct (« On y va », a dit Jean). Cette construction est impossible lorsque le verbe est accompagné d’un complément d’objet direct. Par contre, elle est possible avec un verbe d’état suivi d’un adjectif attribut (Très chers sont les fruits cette année.) ou avec un verbe suivi d’un complément circonstanciel (Du bâtiment en flammes s’échappaient tous ceux qui le pouvaient.).
Cela reprend ce que tu veux dire, mais d'une façon différente. Petit détail, on ne dit jamais "objet direct" seul. On dit toujours "complément d’objet direct". Et sujet groupe nominal est correct en français. Est-ce que ça te convient ? Chrisaix 17 mars 2009 à 12:05 (UTC)
Merci pour ta modification. Quant à objet direct, c’est commun parmi les linguistes : [2]. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 12:44 (UTC)
Je l'ignorais. Il vaut mieux conserver les termes qu'on a l'habitude d'employer (complément d'objet direct, complément circonstanciel, pronom relatif, pronom interrogatif, discours direct, discours indirect...). Chrisaix 17 mars 2009 à 12:55 (UTC)
Bon, j’utillserai complément. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 13:34 (UTC)
De plus, dans quoi classerais-tu une inversion comme :
  • L’hiver arrive plus vite que prévu, semble-t-il. ?
Chrisaix 17 mars 2009 à 12:21 (UTC)
Je crois que c’est une inversion clitique, mais je ne sais pas bien. J’ai créé ces pages pour expliquer les formes de questions, et les thèses que j’ai vues ne parle que des questions. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 12:44 (UTC)

J’ai oublié de noter l’inversion stylistique suivante :

… l’existence d’une longue zone d’interaction, non pas entre chrétienté et islam comme le suggère Huntington, mais entre communisme et islam, … — Emmanuel Todd, Après l’empire, p. 67.

C’est une construction conjonction + pronom d’objet direct + verbe + sujet.

C'est du discours indirect. Suggérer est équivalent à {{dire]]. Chrisaix 18 mars 2009 à 01:32 (UTC)

Tu as changé interrogatif et relatif en pronom interrogatif et en pronom relatif, mais c’est faux : ils ne sont pas toujours pronoms. dans Où est Thomas ? et dans l’endroit d’où vient le bruit est adverbe. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 14:52 (UTC)

Inversion complexeModifier

Concernant la locution inversion complexe, tu as rajouté *Étudiant est Thomas ?. J'ai eu beau chercher, cette construction est impossible en français. On peut avoir :

  • sujet + verbe + complément
  • verbe + sujet + complément
  • complément circonstanciel + verbe + sujet.

Les cas où le complément est en tête ne se voit qu'avec les compléments circonstanciels (CC), jamais avec les compléments d'objet (sauf quand on dit par exemple à l'oral : Une télé j'ai acheté !, mais c'est particulier). Donc, non seulement la phrase est fausse, mais elle est tout simplement impossible, alors que *Est Thomas étudiant ? est une construction incorrecte, mais possible.

Un petit exemple amusant de cette inversion CC/sujet. Compare les deux phrases :

  • Des oiseaux s'envolent des arbres.
  • Des arbres s'envolent des oiseaux.

(les deux sont correctes et veulent dire la même chose).   Chrisaix 17 mars 2009 à 10:18 (UTC)

On peut bien dire : « gracieux sont les oiseaux qui s'envolent si haut » ? La rime est offerte - Dakdada (discuter) 17 mars 2009 à 11:04 (UTC)
Très jolie phrase ! Mais ce n'est pas une question, c'est une simple affirmation. Dans ce cas, on peut inverser l’ordre : sujet-verbe-adjectif en adjectif-verbe-sujet. Avec un nom, ça ne marche pas (Des problèmes sont ces oiseaux. La Force ils ne ressentent pas  ). Chrisaix 17 mars 2009 à 11:35 (UTC)

Tu as dit : Concernant la locution inversion complexe, tu as rajouté *Étudiant est Thomas ?. J'ai eu beau chercher, cette construction est impossible en français.
Comme j’ai écrit ailleurs, l’astérisque marque une forme agrammaticale. *Étudiant est Thomas ? est impossible, bien sûr. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 11:20 (UTC)

Je crois que je me suis mal exprimé.
  • Est Thomas étudiant est une construction incorrecte, mais possible (on peut dire : est-il étudiant).
  • Étudiant est Thomas est une construction incorrecte parce qu’impossible, quels que soient les mots que tu emploies (étudiant est-il est tout aussi incorrect). Comme je le disais plus haut, on ne peut faire cette inversion qu'avec un adjectif (chère est la vie ! est tout à fait correct), mais jamais un nom.
C’est pour cette raison que je pense qu’il ne faudrait pas la mettre. Chrisaix 17 mars 2009 à 11:35 (UTC)
Je pensais que Est Thomas étudiant est un exemple incorrect de l’inversion clitique comme Est-il étudiant, et j’ai ajouté Étudiant est Thomas comme un exemple incorrect de l’inversion stylistique comme Quel est Thomas. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 12:44 (UTC)
Désolé, Quel est Thomas ? ne veut rien dire... "Quel" ne s'emploie jamais si on connaît le nom de la personne. On peut dire par contre Qui est Thomas ? ou Que fait Thomas ? ou Thomas fait quoi ?, mais c'est tout. De plus, la raison principale est que "étudiant" est un nom, comme "Thomas", c’est ce qui rend cette construction impossible. On dira uniquement Thomas est-il avocat ?. Et même avec les adjectifs, c'est une tournure poétique. Par exemple, Sombre est le ciel ? est correct, mais on ne l'emploie jamais à l'oral.
Du coup, ça me montre que cette histoire d'inversion est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, surtout avec les pronoms interrogatifs. J'ai essayé de faire un petit tableau pour expliquer tout ça. Les phrases en rouge sont incorrectes.
inversion clitique inversion stylistique inversion complexe
QUE Que fait-il ?
Qu’est-ce qu’il fait ?
Que font les enfants ?
que les enfants font ?
Que mon frère vous a-t-il dit ?
Littéraire
QUI Qui êtes-vous ?
Qui vous êtes ?
Qui sont ces hommes ?
Qui ces hommes sont ?
(Vieilli) Qui ces hommes sont-ils donc ?
Le mot "donc" est obligatoire, sinon, c'est faux
QUEL Quel est-il ?(1)
Quel il est ?
Quel est cet homme ?
Quel cet homme est
impossible
QUEL
adjectif
interrogatif
Quelle heure est-il ?
Quelle heure il est ?
À quelle heure vient le bus ?
À quelle heure le bus vient ?
À quelle heure le bus vient-il ?
(langage soutenu)
LEQUEL Lequel est-il ?(2)
Lequel il est ?
Lequel est Thomas ?
Lequel Thomas est ?
impossible
QUAND Quand est-il parti ?
Quand il est parti ?
Quand a mangé le chien ?
Quand le chien a mangé ?
Quand le chien a-t-il mangé ?
étiez-vous passés ?
vous étiez passés ?
sont passées mes clés ?
mes clés sont passées encore ? (familier)
l’argent est-il parti ?
COMBIEN Combien êtes-vous ?
Combien vous êtes ?
Combien sont nos invités ?
Combien nos invités sont ?
Combien nos invités sont-ils ?
COMBIEN DE... Combien d’argent avez-vous ?
Combien d’argent vous avez ?
Combien de cavaliers comporte cette armée ?
Combien de films cet acteur a joué ?
Combien de fois ma mère va-t-elle devoir vous répéter ça ?
COMMENT Comment va-t-elle ?
Comment elle va ?
Comment vont nos invités ?
Comment nos invités vont ?
Comment nos invités vont-ils ?
POURQUOI Pourquoi est-il parti ?
Pourquoi il est parti ?
Pourquoi est parti votre ami ?
Pourquoi votre ami est parti ?
Pourquoi votre ami est-il parti ?
(1) Tournure qu'on utilise en réponse à une demande formulée sous forme d'une affirmation. Exemples : J’ai une question à vous poser. — Quelle est-elle ?
(2) On peut trouver parfois Lequel êtes-vous ?. Par exemple, quand on s'adresse à des jumeaux et qu'on ne sait pas auquel des deux on parle (Lequel es-tu, toi ? Michel ou Vincent ?). Mais c'est rare.

Je ne sais pas si ça vaut le coup d'être rajouté sur les articles correspondants, mais j'espère au moins que ça pourra te servir. Chrisaix 17 mars 2009 à 15:31 (UTC)

J’ai voulu dire Lequel est Thomas ?, par exemple dans une photo. Désolé, le quel dans ma phrase était faux. — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 18:45 (UTC)
Excuse-moi, je n'avais pas compris. J'ai rajouté lequel dans le tableau avec une note. Chrisaix 17 mars 2009 à 20:17 (UTC)
Comme je l’ai dit, je sais que ni *Est Thomas étudiant ? ni *Étudiant est Thomas ? n’est correct. Est-ce que tu dis que pour les Français, le premier semble meilleur que la deuxième ? — TAKASUGI Shinji 18 mars 2009 à 00:08 (UTC)
  À vrai dire, les deux choquent, mais c'est le but. C'est moi qui suis trop pointilleux ou perfectionniste. Je pense en définitive que c'est toi qui as raison et que tu devrais laisser ton exemple comme ça. Je te fais mes excuses pour avoir insisté là-dessus. Chrisaix 18 mars 2009 à 01:16 (UTC)
Dans ton tableau, les questions comme Quelle heure il est ? et À quelle heure le bus vient ? ne sont ni inversion clitique ni inversion stylistique. Ce sont des antépositions. J’ai créé Utilisateur:TAKASUGI Shinji/quoi et Utilisateur:TAKASUGI Shinji/qui pour utiliser dans quoi et qui. Peut-tu les corriger s’il y a des erreurs, s’il te plait ? Mes sources sont listées dans qu’est-ce que. — TAKASUGI Shinji 18 mars 2009 à 10:01 (UTC)
Dans mon tableau, j'ai mis volontairement les cas avec et sans inversion pour montrer les différentes possibilités. J'ai rajouté un cas avec quoi et deux avec qui. Et je n'ai vu aucune erreur. De plus, je me suis aperçu qu'on utilisait beaucoup "est-ce que" dans les questions. Tu marquais que cétait un "groupe de mots". À vrai dire, les grammairiens ne s'entendent pas du tout là-dessus. J'ai vu qu'on l'utilisait avec tous les pronoms et adverbes interrogatifs : Pourquoi est-ce qu'il ne vient pas ? - Où est-ce que tu vas ? - Comment est-ce que tu vas faire ? - Combien est-ce que tu en as d'argent sur toi ? Qui est-ce que tu préfères ? Qu'est-ce que tu veux manger ? Lequel est-ce qu'on achète ?. Je ne sais pas pourquoi on rajoute ces mots-là. Je crois que c'est pour renforcer la question, mais je ne suis pas sûr. Chrisaix 18 mars 2009 à 10:41 (UTC)

48 heures, 72 heuresModifier

Je reviens encore ! Les expressions "vingt-quatre heures", "quarante-huit heures" et "soixante-douze heures" sont des expressions consacrées en français. On les emploie autant (voire même plus) que "deux jours" ou "trois jours". Je crois qu'il faudrait non seulement les laisser, mais également faire un article pour chacune. Chrisaix 17 mars 2009 à 15:40 (UTC)

Dans 48 heures et dans deux jours sont-ils égaux en français ? Ils sont différents au moins en anglais, en japonais et en chinois… Quand on dit en anglais in 48 hours à midi, on signifie après-demain midi. En français, quand on dit dans 48 heures à midi, signifie-t-on plutôt tout après-demain qu’après-demain midi ? — TAKASUGI Shinji 17 mars 2009 à 18:45 (UTC)
C’est kif-kif, je pense. Ça vient peut-être du fait que 48 hours est invariablement traduit vers le français par dans 48 heures. Et dans ces (nombreux) cas-là, ça veut bien dire la même chose qu’en anglais. --Eiku(@) 17 mars 2009 à 18:56 (UTC)
Non, je ne pense pas, tout au moins en France, que ces expressions impliquent une précision horaire. Je vais faire les articles en tâchant de trouver des exemples clairs. --Szyx 17 mars 2009 à 19:24 (UTC)
Dans le cas de cet exemple
  • La campagne officielle a commencé le 17 mars et s'achèvera le 17 mai, quarante-huit heures avant le scrutin. (AFP, Malawi: lancement officiel de la campagne électorale présidentielle, mars 2009)
il faut probablement comprendre que la campagne s'achève le 17 mai au soir et que l'élection commence le 19 au matin : soit plutôt 38 heures que 48... --Szyx 17 mars 2009 à 19:43 (UTC)
Ces expressions n'ont en français aucune précision horaire. Dans quarante-huit heures veut dire exactement la même chose que dans deux jours. Si on veut parler de midi à midi par exemple, on dira dans quarante-huit heures chrono. Chrisaix 17 mars 2009 à 20:11 (UTC)
Je ne le savais pas du tout. C’est amusant ! Je les rajouterai au tableau de jours. Mais je ne sais pas pourquoi les Français disent dans 48 heures quand dans deux jours est plus correct et plus court… — TAKASUGI Shinji 18 mars 2009 à 00:08 (UTC)
Si les français étaient logiques, cela se saurait.  --Szyx 18 mars 2009 à 00:56 (UTC)
Je me suis amusé à regarder "quarante-huit heures" sur Google Livres. On trouve déjà cette expression en 1785 [3] ! Apparemment, ça fait très longtemps qu'on l'utilise. Mais je ne sais toujours pas pourquoi  . Chrisaix 18 mars 2009 à 01:29 (UTC)
Si je n'avais pas honte de dire des bêtises, je proposerais quarante-huit heures en AdQ (grâce à vous deux). --Szyx 18 mars 2009 à 01:50 (UTC)
J’ai trouvé que ces expressions sont le plus souvent utilisées pour la limité.
Après-demain :
  • dans deux jours [4] : 442000
  • dans 2 jours [5] : 203000
  • dans quarante-huit heures [6] : 2040
  • dans 48 heures [7] : 96600
Aujourd’hui, demain ou après-demain :
  • dans les deux jours [8] : 185000
  • dans les 2 jours [9] : 88700
  • dans les quarante-huit heures [10] : 82700
  • dans les 48 heures [11] : 368000
Avant-hier :
  • il y a deux jours [12] : 306000
  • il y a 2 jours [13] : 1370000
  • il y a quarante-huit heures [14] : 1330
  • il y a 48 heures [15] : 2680
Il y a une autre bizarrerie en français : huit jours et quinze jours signifient respectivement une semaine et deux semaines. Comment dit-on pour une semaine et un jour donc ? — TAKASUGI Shinji 18 mars 2009 à 04:10 (UTC)
Il y a aussi
Quarante-huit heures
  • durant un couple de jours [16] : 3
  • pendant un couple de jours [17] : 7
  • depuis un couple de jours [18] : 5
  • ...
Après-demain :
"Couple de jours", ça fait bizarre. Je ne me souviens pas l'avoir déjà entendu. J'aurais plutôt dit : pendant deux jours entiers. Au sujet des huit jours et quinze jours, je crois que ça provient des vacances. En effet, avant, on arrêtait de travailler le samedi et on reprenait le lundi après une semaine de congé. Ce qui voulait dire : une semaine de congé = huit jours de congé. Par exemple, j'arrête de travailler le samedi 7 mars. Je reprends le lundi 15 mars. Différence = huit jours. Pareil si on prend deux semaines de congé. Avec le dimanche, ça fait quinze jours de congé en réalité. À partir de trois semaines, on ne compte plus en jours (il ne faut pas trop en demander à nos neurones  ). Chrisaix 18 mars 2009 à 10:32 (UTC)

Quant à chrono, comment le dit-on en français soutenu ? J’ai trouvé que le feuilleton américain 24 est appelé en français 24 heures chrono, mais je ne connais pas l’équivalent non apocopé. Dans 24 heures chronométriques, chronométrées ou de chronomètre ? — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 00:42 (UTC)

1°) En français soutenu, on dira "vingt-quatre heures exactement". 2°) Quant à chrono, dans cette expression, c'est l'apocope de chronométrées (vingt-quatre heures chronométrées). Chrisaix 19 mars 2009 à 01:11 (UTC)
Fouchetremidouille ! --Szyx (d) 28 mars 2009 à 05:16 (UTC)

Au sujet de queModifier

Tu as changé la phrase que j'avais mise (Que ma mère vous a-t-elle dit ?) en (Que Jean a-t-il dit ?). Ça va être dur à expliquer, mais la première est correcte, et pas la deuxième.

  1. Dans une question, on ne fait pas suivre "que" d'un prénom. On préfère dire Qu’est-ce que Jean a dit ou Qu’est-ce qu’a dit Jean. Ne me demande pas pourquoi, je ne sais pas.
  2. À l'oral, quand la question est courte, on préfère utiliser "qu'est-ce que" à "que". Si elle est plus longue, on préfère utiliser "que" à "qu'est-ce que". Par exemple : Qu’est-ce que vous dites plutôt que Que dites-vous ?, et Que pensez-vous des dernières nouveautés du catalogue ? plutôt que Qu’est-ce que vous pensez des dernières nouveautés du catalogue ?. Mais les deux versions sont correctes.
  3. Dans la phrase que j'avais écrite, il y a le "vous" complément d’objet indirect. Si on enlève ce "vous", la phrase que j'avais écrite ne va plus (Que ma mère a-t-elle dit ? était correcte avant, mais plus aujourd'hui).

Pour résumer :

  • Que ma mère vous a-t-elle dit -> Que Jean vous a-t-il dit ? NON.
  • Que ma mère vous a-t-elle dit -> Que ma mère a-t-elle dit ? NON.
  • Que Jean a-t-il dit ? : incorrect, on dit Qu’est-ce qu’a dit Jean ?.

Pas évidente, la langue française... Chrisaix 18 mars 2009 à 11:10 (UTC)

Je ne savais pas si l’on peut dire Que Jean a-t-il dit ?, comme je l’ai écrit dans le résumé. Quant j’ai créé Utilisateur:TAKASUGI Shinji/quoi, je croyais que c’est impossible d’utiliser l’inversion complexe avec que. Maintenant, je ne comprends pas pourquoi on peut dire Que ma mère vous a-t-elle dit et pas les autres. Mais bon. On peut dire Que vous a dit ma mère ?, n’est-ce pas ? — TAKASUGI Shinji 18 mars 2009 à 11:22 (UTC)
Oui, parfait (on peut même dire Que vous a dit Jean ?, c'est tout à fait correct). Je suis désolé de ne pouvoir t'expliquer plus en détails. Je ne sais même pas moi-même pourquoi c'est comme ça. Tu me fais poser des question que je ne m'étais jamais posées auparavant sur la langue française, ce qui fait que ma réflexion est parfois très limitée. Mais je ne peux que t'en remercier. Chrisaix 18 mars 2009 à 11:27 (UTC)

96, 93...Modifier

Bonjour (ou bonsoir, je ne me souviens plus s'il faut ajouter 9 heures ou les enlever...). Les chiffres, ce sont les signes [0 1 2 3 4 5 6 7 8 9] et seulement ceux-là. Ils peuvent aussi être des nombres. Au-delà de 10, on dit uniquement des nombres. 93 et 96 ne sont pas des chiffres. Et j'ai simplifié ce que tu avais fait, c'était beaucoup trop long et répétitif. Par ailleurs, je me suis rendu compte qu'il faudrait harmoniser tous les articles concernant les nombres. J'en ai regardé quelques-uns, c'est comme qui dirait le gros bordel... Chrisaix 19 mars 2009 à 02:00 (UTC)

Ce n’est pas mon expression. Quelqu’un l’a écrite dans quatre-vingt-treize, et je l’ai copiée vers quatre-vingt-seize.
Pour les nombres, j’ai posé une question (le lien dans #Adjectifs numéraux), mais j’ai peu de réponse. Je ne voudrais pas modifier les autres nombres avant que nous adoptions une règle. Le 93 dans il y a 93 pages et celui dans la page 93 sont différents au point de vue grammatical. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 02:18 (UTC)
Comme on l'avait dit plus haut, ils ont beau être différents grammaticalement, leur nature reste la même : ce sont des adjectifs numéraux. On précise même parfois "adjectifs numéral ordinal" et "adjectif numéral cardinal". Dans le wiktionnaire, on s'arrête à "adjectif numéral", avec deux définitions (cardinal et ordinal). C'est plus simple. De plus, la grammaire a pris un grand essor depuis pas mal d'années. Il existe beaucoup de traités, beaucoup de thèses et d'hypothèses. Les grammairiens ne s'entendent que rarement entre eux. Je ne pense pas qu'il faille compliquer les choses ici et rentrer dans les polémiques de grammairiens ou de lexicologues, sinon on ne va pas s'en sortir (regarde les histoires qu'ont faites certains articles comme excipit...). Mieux vaut rester simple. Chrisaix 19 mars 2009 à 08:39 (UTC)
Je ne m’intéresse pas beaucoup aux pages des nombres, parce que ce sera fatiguant de les modifier toutes. Même si je crois que les déterminants cardinaux et les adjectifs ordinaux sont différents, j’accepterai la façon actuelle. Mais en français, quelquefois on distingue orthographiquement les deux : quatre-vingts pages, la page quatre-vingt, deux-cents pages et la page deux-cent. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 08:57 (UTC)
Rien n'empêche de le marquer dans l'article. Chrisaix 19 mars 2009 à 11:51 (UTC)

Modèles pour nombres de 1 à 100Modifier

Pourquoi as-tu supprimé les boîtes déroulantes ? Je les remets car je veux d'abord proposer le principe de ces modèles.--Béotien lambda 19 mars 2009 à 06:18 (UTC)

Désolé, c’est purement parce qu’il y avais un conflit de modification. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 06:26 (UTC)
Tu as certainement raison, mais les conflits de modification, je ne sais pas ce que c'est. Cependant on doit pouvoir vivre avec, le temps de la discussion sur la Wikidémie  --Béotien lambda 19 mars 2009 à 06:31 (UTC)
C’est comme ça :
  1. J’ai commencé à modifier la page.
  2. Tu as ajouté dedans les boîtes déroulantes.
  3. Tu l’as publiée.
  4. Je l’ai publiée. ← conflit de modification
Je ne savais pas que tu avais ajouté {{(}}. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 06:40 (UTC)
Tes dernières modifications sont impeccables. Ça baigne . Merci --Béotien lambda 19 mars 2009 à 06:43 (UTC)
Concernant l'absence de trait d'union après quatre-vingt, j'ai été influencé par le tableau italien . Mais je vois dans l'article quatre-vingt que l'on fait bien la distinction entre Quatre-vingt un euros (orthographe traditionnelle) et Quatre-vingt-un euros (orthographe rectifiée de 1990), le tableau était-il donc juste comme je le pensais au départ ?-Béotien lambda 19 mars 2009 à 09:53 (UTC)

L’explication actuelle dans quatre-vingt est fausse.

Traditionnelle De 1990
17 dix-sept
21 vingt et un vingt-et-un
71 soixante et onze soixante-et-onze
80 quatre-vingts
81 quatre-vingt-un
99 quatre-vingt-dix-neuf
80 080 quatre-vingt mille quatre-vingts quatre-vingt-mille-quatre-vingts
80 000 080 quatre-vingts millions quatre-vingts

La différence, c’est seulement les traits d’union devant et après et, cent et mille. Ces règles compliquées sont expliquées dans w:Adjectif numéral, [20] et [21]. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 11:05 (UTC)

J’ai corrigé la page de quatre-vingt. — TAKASUGI Shinji 19 mars 2009 à 18:22 (UTC)

Rose des ventsModifier

Superbe, ton modèle de rose des vents. Ce sera beaucoup plus sympa que ce qu’il y avait auparavant. Chrisaix 21 mars 2009 à 12:02 (UTC)

Merci. J’ajouterai aussi les 16 directions comme N¼NE (nord-quart-nord-est). — TAKASUGI Shinji 22 mars 2009 à 02:11 (UTC)

Adjectif numéral cardinal du 34Modifier

  Dans les articles de nombres, tu viens de mettre par exemple « Adjectif numéral cardinal du 34 ». Ce n'est pas très français...À la limite on pourrait mettre « Adjectif numéral cardinal de 34 », ce serait plus français mais on ne comprendrait pas trop ce que cela veut dire. Je crois que tu veux dire par là « Adjectif numéral cardinal dérivé du nombre 34 » ou « Adjectif numéral cardinal correspondant au nombre 34 ». --Béotien lambda 9 avril 2009 à 14:27 (UTC)

Merci. Je pense que « dérivé du nombre … » est un peu lourd. Peut-on dire simplement « Adjectif numéral cardinal 34 » ? — TAKASUGI Shinji (d) 9 avril 2009 à 14:33 (UTC)
« Adjectif numéral cardinal 34 » c'est encore plus court et plus incompréhensible que « Adjectif numéral cardinal du 34 ». Court ne voulant pas dire obligatoirement concis, je pense que, sans être lourd, on peut utiliser le nombre de mots nécessaires pour être précis et compréhensible sous la forme « Adjectif numéral cardinal correspondant au nombre 34 » entre autres → voir quatre-vingt-dix. --Béotien lambda 9 avril 2009 à 14:53 (UTC)
J’ai écrit « correspondant au nombre … ». — TAKASUGI Shinji (d) 9 avril 2009 à 16:04 (UTC)

Conjugaison en anglaisModifier

Bonjour  , qu'est-ce qui cloche avec le modèle en-conj-rég-cons [22] ? --Elkaar 11 avril 2009 à 16:25 (UTC)

J’ai ajouté #ifeq: pour trouver des appels du modèle incorrects. Tu peux comparer les catégories de [23] et de [24]. J’ai déjà corrigé les deux-points. — TAKASUGI Shinji (d) 11 avril 2009 à 17:02 (UTC)
J'ai modifié les paramètres pour occur et seem, et je ne vois plus de problème. Vérifie, et dis-moi ce que tu en penses. --Elkaar 11 avril 2009 à 17:09 (UTC)
Il y a beaucoup de pages à modifier : Catégorie:Appels de modèles incorrects. — TAKASUGI Shinji (d) 11 avril 2009 à 17:14 (UTC)
En effet...   Je comprends mieux maintenant !!! J'ai déjà fort à faire avec les verbes néerlandais, je laisserai donc le soin à une autre âme charitable de s'en occuper. Merci d'avoir signalé ce problème. Respectfully. --Elkaar 11 avril 2009 à 17:21 (UTC)
J’ai corrigé toutes les pages. — TAKASUGI Shinji (d) 16 avril 2009 à 01:25 (UTC)

Annexe:Pronoms personnels en anglaisModifier

Salut, je ne connais personne d'autre qui a tes compétences linguistiques. Donc peux-tu jeter un œil sur mon ébauche ? Mglovesfun 18 avril 2009 à 21:30 (UTC)

Salut. Je pense que tu as copié le deuxième tableau dans w:en:English personal pronouns. Mais les possessifs ne sont pas pronoms personnels, et je crois qu’il est meilleur de ne pas avoir les possesessifs dans le tableau. Puis, l’anglais moderne a perdu le génitif. Dans the king of Sparta’s wife (la femme du roi de Sparte), le particule ’s est combiné avec the king of Sparta, non pas avec seulement Sparta. — TAKASUGI Shinji (d) 20 avril 2009 à 01:27 (UTC)
J’ai ajouté les pronoms non personnels et déplacé cette page vers Annexe:Pronoms en anglais. — TAKASUGI Shinji (d) 11 janvier 2010 à 12:01 (UTC)

{{-circonf-}}Modifier

Bonjour à toi. J'ai vu que tu avais créé ce modèle. Je pense qu'il aurait peut-être fallu en parler d'abord avec les autres. Ce modèle est très particulier et je ne suis pas sûr que beaucoup de gens savent ce qu'il signifie. Une discussion à ce sujet pourrait être très utile. Chrisaix 21 avril 2009 à 15:30 (UTC)

En plus, je viens de m'apercevoir que ce que tu as écrit pour l'allemand n'est pas tout à fait juste. Le circonfixe ge- -t n'est pas une marque de verbe "régulier", c'est faux. Il sert pour les verbes faibles, alors que le circonfixe ge- -en sert pour les verbes forts. De plus la présence ou l'absence du préfixe ge- n'est pas non plus une marque d'irrégularité. Au contraire, son utilisation est très régulière : présence pour les verbes simples et les verbes à particule séparable, absence pour les verbes à particule inséparable. Rien d'irrégulier là-dedans. Chrisaix 21 avril 2009 à 15:38 (UTC)

J'ai corrigé les articles ge-, -t et ge- -t, en concordance avec la langue allemande. Chrisaix 21 avril 2009 à 15:50 (UTC)

Il est commun de traiter seulement les verbes faibles comme verbes réguliers (p. ex. [25], [26]). Mais tu peux les modifier comme tu veux. — TAKASUGI Shinji (d) 21 avril 2009 à 16:05 (UTC)
Je pense que les articles que tu cites font une comparaison entre les verbes anglais et les verbes allemands. En français (c'est du moins la façon dont j'ai appris l'allemand au lycée), on donne comme verbes irréguliers ceux qui ont une conjugaison au présent qui ne suit pas les règles classiques (comme essen - manger, sein - être ou haben - avoir). Les autres sont séparés en verbes forts (à alternance de voyelle et participe passé en -en) et en verbes faibles (sans alternance et participe passé en -t). Quant au participe passé, il suit des règles très strictes. Seuls quelques verbes (qui ne me reviennent pas tout de suite) sont dits irréguliers parce qu'ils ont deux formes différentes pour leur conjugaison en fonction de leur sens. Au vu du travail fait par Elkaar sur les verbes hollandais, c'est pareil dans cette langue. On ne dit pas que les verbes faibles sont réguliers et que les verbes forts sont irréguliers. D'autant que l'alternance de voyelle suit elle aussi des règles faciles à connaître. Chrisaix 21 avril 2009 à 16:18 (UTC)
Si, on peut dire que les verbes faibles sont reguliers et que les verbes forts ne le sont pas. Je cite [27] :
Regular verbs (also known as “weak” verbs) have regular stems — they never change.
Verbs that have vowel changes or other irregularities in their stems are irregular (strong) verbs.
Mais j’ai compris que le mot regulier est trompeur pour les français comme toi. — TAKASUGI Shinji (d) 21 avril 2009 à 16:38 (UTC)
Il y a un quiproquo. Tu te sers de sites anglais pour décrire des choses en français. Ça ne marche pas toujours. En anglais, comparativement aux verbes anglais, les verbes forts allemands sont irréguliers. En France, on ne présente pas les verbes allemands de cette façon. Tu as raison, du point de vue anglais. Même les Allemands ne présentent pas les choses comme ça.
Ce n'est pas la première fois. Il n'est pas toujours possible de transposer les textes anglais en français. Mais ce n'est pas grave. Chrisaix 21 avril 2009 à 17:05 (UTC)
Je crois que la linguistique est universelle… J’ai trouvé que Wiktionnaire français dit la même chose dans Annexe:Conjugaison en allemand :
Il existe trois types de verbes en allemand: les verbes réguliers (dit verbe faible), les verbes irréguliers (dit verbe fort) et les verbes mixtes qui ont des caractéristiques propres aux deux autres types de verbes.
Tu peux la modifier, bien sûr. — TAKASUGI Shinji (d) 21 avril 2009 à 17:17 (UTC)

InterwicketModifier

Cela ne sert à rien de rajouter des liens interwiki, ni de révoquer ce que fait Interwicket. Il faut simplement discuter et arriver à une solution satisfaisante, et ensuite tout rentrera dans l'ordre grâce aux robots. Lmaltier 26 avril 2009 à 06:47 (UTC)

rayons XModifier

salut,

je ne crois vraiment pas qu'on fait la liaison. j'ai modifié mais tu peux faire appel  .

pourrais-tu regardé la traduction japonaise de bureaucratie et la romanisation, importée depuis l'article en:bureaucracy?

merci à toi, --Diligent 27 avril 2009 à 05:27 (UTC)

J'ai mis les 2 prononciations (ça ne coûte pas cher), car elles existent indéniablement, et peut-être même plus souvent avec la liaison, mais ce n'est que mon avis  --Béotien lambda 27 avril 2009 à 05:45 (UTC)
Et pour rigoler, la maladie du Rayon X, la consommite.--Béotien lambda 27 avril 2009 à 05:56 (UTC)
Salut. Je ne crois pas que l’on fait la liaison, mais j’ai mis les deux comme le dit la page de rayon X. Je voudrais avoir des règles pour la liaison de mots composés. Et j’ai corrigé la traduction japonaise de bureaucratie. — TAKASUGI Shinji (d) 27 avril 2009 à 06:32 (UTC)
merci! --Diligent 27 avril 2009 à 13:54 (UTC)

J'étais d'accord avec Diligent, et la liaison me choque plutôt. Quand il s'agit d'une locution figée, les mots étant indissociablement liés par le sens, on ne fait normalement pas la liaison, car c'est considéré comme un seul mot, et que le pluriel d'un mot se prononce généralement de la même façon que le singulier (on a déjà eu une discussion à ce sujet à propos de machines à coudre). Si Béotien lambda dit que beaucoup font la liaison, je veux bien le croire, mais ça me semble une prononciation assez artificielle. Lmaltier 27 avril 2009 à 06:55 (UTC)

C'est vrai que j'ai un peu exagéré en disant qu'on trouve plus souvent la prononciation avec la liaison mais je crois que l'on ne peut pas exclure la possibilité de faire une liaison, à priori. Je serais curieux de savoir s'il y a une règle officielle à ce propos outre le fait qu'il y a eu une discussion à ce sujet (dont j'aimerais avoir la référence).
@Lmaltier : tu parles plus haut de locution figée. Wikipédia appelle locution figée une collocation. Wikipédia en fait état dans son article w:Liaison (linguistique)#Absence de liaison mais ne donne pas d'exemple se rapprochant de rayons X.
Y-a-t-il des locutions figées officielles, si oui, elles devraient alors être répertoriées et faire l'objet d'une Catégorie sur Wiktionnaire, ce serait un sujet intéressant, avec Modèle spécial pour la prononciation-Béotien lambda 27 avril 2009 à 07:20 (UTC)
Voici la référence de la discussion : Wiktionnaire:Wikidémie/janvier_2008#Prononciation de machines à coudre (elle contient une référence d'un site qui indique clairement à l'occasion d'une dictée qu'on ne fait pas la liaison dans manques à gagner). L'article Liaison de Wikipédia parle aussi d'absence de liaison dans certains noms composés, mais il ne donne pas assez de détail (et en plus il ne pense probablement pas au cas des pluriels de ces mots). La page Collocation de Wikipédia me semble incohérente et incorrecte : on dit que c'est des mots qu'on rapproche souvent, sans que ce soit fixe, comme une voix suave (et effectivement suave est souvent précédé de voix sans que cette association soit fixe), et on dit aussi qu'on appelle ça aussi expression ou locution figée, dont le nom signifie bien que l'association est fixe. voix suave n'est pas une locution figée. Lmaltier 27 avril 2009 à 14:39 (UTC)
Je pense que la liaison de pluriel est toujours possible dans la poésie. Mais comme le français a déjà perdu la flexion de nom en nombre excepté pour certains mots, nous pouvons exclure la liaison de pluriel dans les mots composés. C’est plutôt naturel en français moderne de ne pas changer la prononciation.
Je voudrais savoir si vous français peuvent dintinguer des jardins anglais sans et avec une liaison, \de ʒaʁ.dɛ̃ ɑ̃.glɛ\ et \de ʒaʁ.dɛ̃.z‿ɑ̃.glɛ\, pour signifier respectivement des jardins à l’anglais et des jardins en Angleterre. — TAKASUGI Shinji (d) 27 avril 2009 à 13:48 (UTC)
Effectivement, la poésie est un cas spécial... Il me semble que la liaison est possible dans jardins anglais, mais pas obligatoire, et que la majorité des gens ne feraient pas la liaison. Dans le premier sens, on dit plutôt de toutes façons jardins à l'anglaise, et là, je ne pense pas qu'on fasse la liaison. J'ai l'impression que la tendance générale est plutôt de ne pas faire les liaisons, sauf quand elles sont obligatoires (par exemple, des Anglais), et que cette tendance devient une règle dans les pluriels de locutions figées où le problème se pose. Lmaltier 27 avril 2009 à 14:39 (UTC)

Bonjour, je ne sais pas trop de quoi vous parliez, mais le lien rouge vers consommite n’est plus rouge. Bonne journée, ChoumX (discussion) 14 mai 2016 à 19:28 (UTC).

Modifier

Bonjour, TAKASUGI Shinji. J'ai ajouté plusieurs citations de Ningen Shikkaku d'Osamu Dazai, car maintenant je le lis sumultanément sur le site d'Aozora Bunko et en tranduction. Donc je dois poser une question concernant la transliteration. Comment pensez-vous qu'on doit translitérer - o ou wo? Là j'ai rencontré les deux variants. Voir aussi しかも et 始めて où j'ai ajouté deux simple phrases. Bogorm 4 mai 2009 à 09:12 (UTC)

C’est o. Quelques japonais écrivent wo parce que les convertisseurs kana-kanji le plus souvent l’utilisent pour を. — TAKASUGI Shinji (d) 4 mai 2009 à 11:43 (UTC)

Référence - destinataire...Modifier

Bonjour. J'avais repris les articles première personne, deuxième personne et troisième personne parce que tes définitions sont beaucoup trop techniques et incompréhensibles. Le but d'un dictionnaire est d'offrir un moyen simple de comprendre les mots, pas de faire un traité technique ou encyclopédique. Tes connaissances en linguistique sont indiscutables, mais tu dois penser à ceux qui viennent ici lire les définitions. On en a déjà parlé, il faut d'abord penser à ceux qui lisent le dictionnaire et toujours chercher la manière la plus simple d'expliquer les choses, et ne pas faire un étalage de données techniques que personne ne comprend. Merci. De plus, ce sont toujours des mots (je ne vois ce qu'il pourrait y avoir d'autre...). Chrisaix 8 mai 2009 à 11:34 (UTC)

Pour te donner un exemple : à l'école, on ne parle pas de "locuteur" ou d'"interlocuteur". Pour expliquer les trois personnes, on dit : celui qui parle, celui à qui on parle et celui dont on parle. C'est une manière simple, pas du tout technique et juste d'expliquer ça. Pas besoin de mots compliqués, tout le monde peut comprendre. C'est juste ça que je voulais te dire. Amitiés. Chrisaix 8 mai 2009 à 12:16 (UTC)

Merci  . Chrisaix 8 mai 2009 à 12:30 (UTC)

J’ai ajouté les expressions celui qui parle et celui à qui on parle. La personne grammaticale peut être exprimée par les flexions en français ou par le système de politesse en japonais. Merci pour ton avis. — TAKASUGI Shinji (d) 8 mai 2009 à 12:35 (UTC)

footedModifier

Au sujet de right-footed, etc. Tu n'as pas absolument tort quand tu dis que c'est right foot + -ed, mais je dirais right + foot + -ed est encore plus précis. C'est un peu comme demander si 6 = 3 + 3 ou bien 3 + 2 + 1. Mglovesfun 17 mai 2009 à 15:09 (UTC)

On doit distinguer (1 + 2) + 3 d’avec 1 + (2 + 3) dans la linguistique. C’est (right + foot) + -ed, non pas right + (foot + -ed). La structure est claire dans four-legged « à quatre pattes ». — TAKASUGI Shinji (d) 17 mai 2009 à 16:47 (UTC)

OLEDModifier

J'ai remis la section Français. Il est très facile de constater que OLED est utilisé en français. Il ne faut pas supprimer des choses comme ça. Lmaltier 25 mai 2009 à 06:04 (UTC)

OK. J’ai ajouté deux exemples en français. — TAKASUGI Shinji (d) 25 mai 2009 à 07:11 (UTC)

IRCModifier

Cela te dirait-il de venir sur IRC (lien sur la page d'accueil). On y parle de toi. --Szyx (d) 26 mai 2009 à 14:02 (UTC)

Merci de me l’informer, mais je n’ai pas de logiciel IRC.  TAKASUGI Shinji (d) 26 mai 2009 à 14:20 (UTC)

Modifier

Zéro occurrences google, tu es sûr ? --Szyx (d) 29 mai 2009 à 08:51 (UTC)

Excuses, il semble que google ne sache pas chercher ce genre de caractères : w:en:Mill (currency). --Szyx (d) 29 mai 2009 à 08:56 (UTC)
C’est une traduction de en:₥. Tu peux trouver le symbole dans U+20A0-20CF (U+20A5). — TAKASUGI Shinji (d) 29 mai 2009 à 09:00 (UTC)

EModifier

Béotien lambda avait déjà supprimé l'entrée en e, et je l'avais remise. Voir discussion sur Discussion_utilisateur:Béotien_lambda. Il n'y a pas certitude, mais c'est ce qu'indique Wikipedia. Lmaltier 29 mai 2009 à 17:54 (UTC) Avant de supprimer, il est préférable de demander l'avis des autres. Lmaltier 29 mai 2009 à 17:55 (UTC)

As-tu lu la page de discussion que j'ai indiquée ? Les langues zhuang s'écrivent avec l'alphabet latin, et c'est une langue voisine. Lmaltier 29 mai 2009 à 17:58 (UTC)
Savez-vous que le zhuang s’écrit avec les lettres pour les tons ? L’e est aussi une langue tonale. Peux-tu nous montrer que l’e est écrit en e E en majuscule sans lettre tonale ? Sinon, je supprimerai la section de l’e dans E. — TAKASUGI Shinji (d) 29 mai 2009 à 18:30 (UTC)
Wikipedia anglophone (dans sa liste des codes ISO 639) dit explicitement que le nom de la langue en e s'écrit E. C'était ma source. Ils peuvent se tromper, bien sûr, mais je n'ai trouvé aucune autre source (à part le site ethnologue.com, mais ce n'est pas très clair). J'aimerais bien trouver d'autre sources. Les langues zhuang utilisent l'alphabet latin, et un exemple de texte est Boux boux ma daengz lajmbwn couh miz cwyouz, cinhyenz caeuq genzli bouxboux bingzdaengj. Gyoengq vunz miz lijsing caeuq liengzsim, wngdang daih gyoengq de lumj beixnuengx ityiengh. (voir http://www.omniglot.com/writing/zhuang.htm). Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait mettre en doute ce que dit Wikipédia. Lmaltier 29 mai 2009 à 18:46 (UTC) En zhuang, il n'y a pas systématiquement de lettre tonale (voir la page ci-dessus). Lmaltier 29 mai 2009 à 18:49 (UTC)
Il y a beaucoup de lettres tonales dans ton exemple :
Boux boux ma daengz lajmbwn couh miz cwyouz, cinhyenz caeuq genzli bouxboux bingzdaengj. Gyoengq vunz miz lijsing caeuq liengzsim, wngdang daih gyoengq de lumj beixnuengx ityiengh.
TAKASUGI Shinji (d) 29 mai 2009 à 19:03 (UTC)
Oui, mais pas dans tous les mots (il y a un ton qui est indiqué sans lettre). Faute de trouver une autre source, je prends Wikipedia. J'ai peut-être tort. Lmaltier 29 mai 2009 à 19:07 (UTC)
J'ai réclamé une source sur Wikipedia : toutes les informations doivent être sourcés, et il n'y a aucune source sur cette page. On va voir ce que ça donne. Lmaltier 29 mai 2009 à 19:57 (UTC)
J'ai demandé sur Wikipedia anglophone et francophone, et aussi sur Wiktionary anglophone. Peut-être que ce serait plus facile d'avoir une réponse sur les wikipedia ou wiktionary japonais ? Lmaltier 30 mai 2009 à 05:41 (UTC)
Il est possible que l’e s’écrive dans cette langue vraiment E. Mais les informations disponibles sur Internet sont très limitées. Ni wikipédia ni wiktionnaire japonais ne donnent d’information utile. Peut-être pouvons-nous trouver des informations plus facilement en chinois. Une recherche sur Google pour "五色话" donne 746 pages. — TAKASUGI Shinji (d) 30 mai 2009 à 06:14 (UTC)
Je suppose qu'il existe des endroits où poser des questions. Pourquoi ne pas leur poser la question ? Lmaltier 30 mai 2009 à 06:16 (UTC)
Je suis sûr qu’aucun Wikipédien ne sait l’e. Il n’y a pas du tout d’information à propos de cette langue sur Wikipédia japonais. Maintenant je cherche des informations en chinois. — TAKASUGI Shinji (d) 30 mai 2009 à 06:27 (UTC)

it.wikt:REModifier

it.wikt in the community has decided that in NS0 redirect should not stay. Then I do not know what to say to you, try asking in the Bar--Wim b (talk) 2 juin 2009 à 18:27 (UTC)

Thank you. I have asked it in it:Wikizionario:Bar#Interwikis and redirects. There is no response yet. — TAKASUGI Shinji (d) 4 juin 2009 à 00:19 (UTC)

fr-conjModifier

Merci. --Szyx (d) 3 juin 2009 à 08:10 (UTC)

droleModifier

La création de cette page par Mglovesfun était tout à fait intentionnelle (ce qui n'empêche pas de créer aussi droll, mais ce n'était pas le but). La seule question était s'il fallait un accent ou pas. Lmaltier 5 juin 2009 à 15:38 (UTC)

En anglais, on n’écrit pas toujours un accent, comme résumé et resume. Mais je pense que c’est une erreur d’orthographe de droll. — TAKASUGI Shinji (d) 5 juin 2009 à 16:52 (UTC)
Il n'y a aucun doute que le mot anglais DROLE existe (voir en:Wiktionary:Tea Room). Lmaltier 5 juin 2009 à 17:03 (UTC)
Scrabble… bon, j’ai compris qu’il existe. Mais il est rare : les recherches sur Google donnent 18500 pour "is droll" et 314 pour "is drole". — TAKASUGI Shinji (d) 5 juin 2009 à 18:50 (UTC)

{{voir/do}}Modifier

(Voyez aussi Wiktionnaire:Wikidémie/juin 2009#Pages /voir. — TAKASUGI Shinji (d) 12 juin 2009 à 00:57 (UTC))

Merci pour le coup de main. --Szyx (d) 11 juin 2009 à 00:52 (UTC)

Pour Catégorie:Modèles de disambiguation, il faudrait qu'on se coordonne. Je vais donc arrêter d'enlever les catégories sur ces pages, à ta charge de faire le changement. --Szyx (d) 11 juin 2009 à 01:33 (UTC)
Est-ce que c’était bon de les classer dans cette catégorie ? Tu peux les laisser être classé dans Catégorie:Sous-pages, et je peux les trouver plus facilement. — TAKASUGI Shinji (d) 11 juin 2009 à 01:39 (UTC)
Même si je pense que disambiguation est une horreur (je préfère encore désambiguïsation, qui a au moins le mérite de ressembler à du français), j'approuve ta catégorisation. --Szyx (d) 11 juin 2009 à 01:45 (UTC)
Ah bon ! Je les changerai en désambiguïsation. Désolé, disambiguation en français est wikijargon… — TAKASUGI Shinji (d) 11 juin 2009 à 01:50 (UTC)
Ça être wikijargon et moi y en a parler français (et je vous merde).  --Szyx (d) 11 juin 2009 à 01:56 (UTC)
Lequel est meilleur, désambiguïsation (orthographe traditionnelle) ou désambigüisation (orthographe rectifiée de 1990) ? — TAKASUGI Shinji (d) 11 juin 2009 à 02:10 (UTC)
(orthographe traditionnelle) pour un mot créé par les contributeurs de Wikipédia (donc après 2001), cela m'écroule de rire. --Szyx (d) 11 juin 2009 à 02:14 (UTC)
Ceci dit, s'il faut choisir, je suis un fervent partisan de l'(orthographe rectifiée de 1990) concernant les trémas. --Szyx (d) 11 juin 2009 à 02:18 (UTC)

Bon, il en reste quelques uns à faire, mais il est l'heure que je me couchasse. Bravo à ton boulot, et en passant je crois me rappeler qu'un de nos amis communs proposait que tu te joignisses à ce truc (tu en fais ce que tu veux). --Szyx (d) 11 juin 2009 à 03:03 (UTC)

J'ai lié cette page sur Discussion:désambigüisation et Discussion:désambiguïsation. Désormais il est de ta responsabilité que ces liens soient stables.  --Szyx (d) 11 juin 2009 à 23:36 (UTC)
Bon  . J’ai renommé cette section en « {{voir/do}} », que je trouve meilleur. — TAKASUGI Shinji (d) 12 juin 2009 à 00:57 (UTC)

Rome wasn't built in a day, et le Wiktionnaire non plusModifier

Je viens de voir que tu a créé un lien pour cette phrase sur no:, pour faire les liens iw qui fonctionnent. Ce qui, à mon avis, vaut beaucoup. Mais, je crois que ça sera plus utile d'essayer d'avoir des bots qui fonctionnent correctement. J'ai parlé avec Melancholie, et je crois qu'il a trouvé un système qui marche, où l'apostrophe ASCII et l'apostrophe typographique sont interprétés comme la même signe. Le problème qui persiste : Les autres bots n'utilisent toujours pas cette code, et, voilà : guerre de modifications : Ce qu'ajoute Melancholiebot, Interwicket supprime : Trois fois aujourd'hui, déjà [28]. (Ça fait quatre point-point dans une phrase, ce n'est pas une bonne construction....) Alors, maintenant, tu sais un peu plus sur les devéloppements au sujet d'apostrophes. V85 13 juin 2009 à 00:21 (UTC)

Oui, tu as absolument raison. Mais sais-tu que Robert Ullmann n’a jamais changé sa façon ? Je lui en ai demandé, mais il a rejeté ma proposition. Maintenant, nous wiktionnaristes français sommes d’accord de créer des redirections : Wiktionnaire:Wikidémie/avril 2009#apostrophe typographique. Les Frisons ont rejeté notre façon (fy:User talk:TAKASUGI Shinji#Apostrophe), et vous Norvégiens aussi peuvent être contre nous. — TAKASUGI Shinji (d) 14 juin 2009 à 01:13 (UTC)
Nous, les Norvégiens, nous pensons que nous sommes les amis de tous. :-) Nous ne somms pas contre les Français, ni ton projet d'apostrophes (selon ce que je sais, mais je crois qu'il n'y a pas beaucoup entre nous qui connaissent ton projet). Quand je crée un article qui contient un apostrophe, je crée aussi le #R (les cas sont rares, quand même). Vois, par exemple no:Côte d’Ivoire. Mais, la meilleure solution sera d'avoir une égalité entre les deux apostrophes, et c'est ça que je dis aux chauffeurs de bots. Je crois qu'il faut seulement le dire et dire et redire, jusqu'à ce qu'on nous entende. Si je vois un bot qui supprime un lien vers un #R, je le dis à son chauffeur. V85 15 juin 2009 à 22:44 (UTC)

col de l'utérusModifier

 
Ce n'est pas un passage alpin mais ce pourrait être une représentation dans la mythologie ou religion asiatique (à définir) , voir Grottes-matrices et lieux saints de la déesse en Asie orientale --Béotien lambda 17 juin 2009 à 08:36 (UTC)

Articles commençant par une majusculeModifier

Bonjour. Attention, les articles commençant par une majuscule ne doivent pas être renommés (Kopf-, Anti-). C'est intentionnel. Ils correspondent à des préfixes de mots communs allemands et ceux-ci commencent par une majuscule. Merci. — Xavier, 21 juin 2009 à 02:29 (UTC)

Je les ai renommés parce que c’est morphologiquement faux. On écrit en majuscule seulement les noms, et les préfixes ne sont pas des noms. Les mots Phonologie et phonologisch ont le même préfixe phono-. La différence orthographique entre Phono- et phono- vient du fait que Phonologie est nom et phonologisch est adjectif. Elle n’est pas une différence des préfixes. Sur Wiktionnaire allemand, tu peux trouver Antialkoholiker dans la page de anti-. — TAKASUGI Shinji (d) 21 juin 2009 à 02:55 (UTC)
Ton explication est logique et j'aurais tendance à être de ton avis. Mais comme, de toute évidence, le choix qui a été fait ici est de distinguer "Anti-" de "anti-", j'en aurais discuté avant de procéder au changement. J'avais surtout peur que tu n'ailles trop loin et que tout ton travail soit annulé, mais tu as l'air de savoir ce que tu fais. :) — Xavier, 21 juin 2009 à 11:55 (UTC)
Nous pouvons en parler dans Wiktionnaire:Wikidémie/juin 2009#Préfixes en allemand. — TAKASUGI Shinji (d) 22 juin 2009 à 08:09 (UTC)

Menus déroulantModifier

やあ, j'ai récemment ajouté les bandeaux déroulants que nous avions créé dans Wiktionnaire:Journal des contributeurs (mai et juin 2009). Or, je constate que nous devons maintenant nous mettre d'accord sur leur(s) utilisation(s) : les classer dans {{-voc-}} est intéressant pour avoir une aperçu sur la famille du mot, comme une catégorie. Mais je prefère les insérer en début d'article pour naviguer, comme dans un logiciel. JackPotte 22 juin 2009 à 00:49 (UTC)

QuestionModifier

Hi,

please forgive my laziness, but could you please answer the question I've asked there? It's the one about "yoshsh" (or not). Please reply on my English account, thanks. Mallerd 22 juin 2009 à 23:42 (UTC)

I’ll answer after checking the youtube video later. — TAKASUGI Shinji (d) 23 juin 2009 à 02:34 (UTC)

aide étymologique bienvenueModifier

peux-tu vérifier moxa et, par conséquent moxibustion, l'ouvrage scientifique que je consulte me dit que le mot s'explique par le fait qu'on brulait du bois d'armoise. --Diligent 24 juin 2009 à 19:07 (UTC)

merci ! --Diligent 24 juin 2009 à 19:37 (UTC)

Test de français (niveau fr-3)Modifier

Lu sur un tee-shirt : « le prolo se tue à la tâche, le patron se tue à la hache ».

Question : selon toi, le double sens de la deuxième proposition

  1. est évident
  2. je devine...
  3. quel double sens ?

Ce n'est pas une question pour te piéger, juste un sondage avant de mettre la question sur Wiktionnaire:Questions sur les mots (je vais poser aussi la question à Mglovesfun).

--Szyx (d) 2 juillet 2009 à 16:09 (UTC) PS : je suis connecté à IRC

Wiktionnaire:Questions sur les mots#Le prolo se tue à la tâche, le patron se tue à la hache. --Szyx (d) 2 juillet 2009 à 18:27 (UTC)

C’était 3. Je ne comprenais que le sens litéral. Après avoir lu ton explication, j’ai compris le deuxième sens. C’est facile pour moi de comprendre la phrase le rosé se boit frais, mais cette construction avec se tuer n’était pas du tout évident, peut-être à cause de mon anglicisme.

Français Anglais
Ce livre se vend beaucoup. This book sells a lot.
Le patron se tue à la hache. *The boss kills with an axe.

(* agrammatical)

C’est impossible en anglais. — TAKASUGI Shinji (d) 4 juillet 2009 à 16:31 (UTC)

do et une questionModifier

Salut, J'ai remarqué que tu as changé le mot do pour indiquer que les mots dew et due sont paronmymes et pas homonymes. Ici aux États-Unis, je n'entend aucune différence dans la prononciation des mots. J'estime qu'en Bretagne, dew et due sont homonymes et pas do, mais je ne peux pas le confirmer sans un Anglais ici. J'ai ajouté une note dans l'article, et j'ai changé -paro- et -homo-. Si tu préfères de le rechanger à -paro- et maintenir une note semblable sur l'usage américain, je suis tout content aussi de le voir ainsi.

J'ai aussi une question. J'ai remarqué que tu changes la forme « #: » à « #* » pour les phrases anglaises qui exemplfient l'usage. Les mots français emploient la forme « #: ». Pourquoi est-ce qu'on changerait la forme à « #* » pour les mots anglais?

En tout cas, bienvenue au Wiktionnaire français. Amicalement, Gene 2 juillet 2009 à 19:29 (UTC)

Il est meilleur d’utiliser {{-paro-}} parce qu’ils sont paronymes en anglais britannique : on prononce dew et due comme \djuː\ et do comme \duː\. Les trois sont égaux en anglais américain : \du\.
Quant à #*, tu peux lire Wiktionnaire:Wikidémie/mars 2009#Notes d'exemples et de traductions. Nous l’utilisons pour tous les exemples. — TAKASUGI Shinji (d) 4 juillet 2009 à 16:31 (UTC)

API japonais sur WikiversityModifier

Bonjour Shinji. Je voudrais te demander un service : ce serait de vérifier en détail la page concernant la prononciation du japonais sur Wikiversity, à cette adresse. Je pense que tu es le mieux placé pour cela car tu pourras apporter les corrections qui te sembleront nécessaires. Je t'en remercie par avance. Chrisaix 11 juillet 2009 à 05:52 (UTC)

Merci de m’inviter sur ce projet. J’ai des sources pour la prononciation japonaise et je pourrai t’aider. Dans la structure du cours, il y a une chose à modifier : les hiraganas et les katakanas ne sont pas des alphabets mais des syllabaires. — TAKASUGI Shinji (d) 15 juillet 2009 à 02:51 (UTC)

pro-Modifier

D'accord, je quitte le WiktionnaireModifier

--Szyx (d) 20 juillet 2009 à 23:41 (UTC)

Quel est ton problème ? Cette modification était purement ma faute : j’ai oublié d’ajouter les paramètres p2 et pp2. — TAKASUGI Shinji (d) 21 juillet 2009 à 06:47 (UTC)
Il n'y a pas de problème, je suis allé me coucher.  --Szyx (d) 21 juillet 2009 à 10:36 (UTC)
Ah bon ! Je croyais que tu quitterais pour toujours.  TAKASUGI Shinji (d) 24 juillet 2009 à 00:04 (UTC)

Chef d’État et Chef de l’ÉtatModifier

 
J'avais fait Discussion:chef d’État à ton intention mais il est possible que tu ne l'aies pas vu.--Béotien lambda 21 juillet 2009 à 05:29 (UTC)

Je t’ai répondu là. — TAKASUGI Shinji (d) 21 juillet 2009 à 06:47 (UTC)

h aspiréModifier

Wiktionnaire:Wikidémie/juillet 2009#Mention du h aspiré et du h muet (vote) — c'est la suite de notre discussion [[Discussion:Projet:Prononciation#Phonèmes /ʔ/ et /h/]], je crois que cela doit vous interesser... Et peut-etre vous ne l'avez pas vue... --Grenadine 23 juillet 2009 à 08:47 (UTC)

Merci. Je vais voter là. — TAKASUGI Shinji (d) 24 juillet 2009 à 00:04 (UTC)

[æ̃] ?Modifier

Bonjour Shinji. Je suis très surpris que vous mettiez ce signe (que je n'ai jamais vu auparavant...) pour noter les nasales [ɛ̃] et [œ̃]. Pour moi, le signe [æ̃] pourrait, à la rigueur, servir pour noter la façon dont les gens de ma région articulent le [ɑ̃] (grand, vent), mais certainement pas pour noter la nasale [ɛ̃] et, encore moins bien sûr, la nasale [œ̃]. Pourriez-vous me donner quelques éclaircissements, d'autant plus que la source cité n'a pas l'air de mentionner le [æ̃], et m'a tout l'air d'être un w:WP:TI ? Cordialement. --Actarus 25 juillet 2009 à 11:46 (UTC)

À Paris, \ɛ̃\ et \œ̃\ sont égaux. Comme j’ai écrit, [æ̃] se trouve dans A Handbook of Pronunciation :
In books which only use one kind of transcription (often a hybrid of phonetic and phonemic), it is probably more suitable to give < /æ̃/, /œ̃/, /ɒ̃/, /õ/ >.
Aussi dans Nouveau Petit Royal Dictionnaire français-japonais :
/ɛ/ に対応する鼻母音であるが、実際には /ɛ/ よりも口の開きが大きく、英語の /æ/ に近い母音を鼻に響かせた音である。 ([ La voyelle /ɛ̃/ est ] la voyelle nasale correspondante à /ɛ/, mais elle est en fait plus ouverte que /ɛ/ et elle est une voyelle nasalisée proche à l’anglais /æ/.)
Tu peux écouter la prononciation de un en français parisien. Elle est clairement [æ̃], non pas [ɛ̃]. Un \ɛ̃\ est un peu plus ouvert que haine \ɛn\. — TAKASUGI Shinji (d) 25 juillet 2009 à 14:50 (UTC)
J'ai l'impression que cet auteur n'aime pas trop l'API traditionnel. Je vais relire encore. Et je voudrais bien en discuter un jour, peut-etre... :) Pour l'instant je dirais que c'est plus conventionnel /ɛ̃/ et [æ̃] ca me parait tres revulutionnaire... :) C'est juste mes reflexions pour l'instant, comme j'ai deja dis je vais relire ce savant, et je vais en parler plus en detail. Merci! --Grenadine 28 juillet 2009 à 00:32 (UTC)
Il est peut-être plus facile pour toi de lire Propriétés acoustiques et articulatoires des voyelles nasales du français par Véronique Delvaux, et al. :
Ainsi, /ɛ̃/ est une voyelle plus ouverte et plus centralisée que /ɛ/, avec un F1 plus élevé et un F2 plus bas, soit [æ̃].
TAKASUGI Shinji (d) 28 juillet 2009 à 00:51 (UTC)
En fait, je crois qu'il s'agit de "misunderstanding" :) Quand je disais "API traditionnel" je voulais dire qu'il (ce chercheur italien) n'est pas trop partisan de l'api traditionnel. Style: je veux changer tout, parce que ca marche par trop bien. En ce qui concerne les sons nasaux c'est dans les annees 1970 (si je ne me trompe pas) qu'on savait deja que leurs timbres sont differents. Et moi, je suis d'accord avec cela. Pour moi, la question: est-ce qu'il faut noter conventionnellement /ɛ̃/ comme [ɛ̃] ou comme [æ̃], peut-etre deuxieme [æ̃] c'est mieux, mais ce n'est pas tres "classique", voila. :) Mais, peut-etre, il faut le changer... Pour l'instant je ne sais pas trop... --Grenadine 28 juillet 2009 à 01:02 (UTC)

gâcherModifier

Bonjour. Pourrais-tu regarder la traduction en japonais de ce verbe, s'il te plaît ? Il me semble évident qu'il y a un problème. Merci à toi. Chrisaix 1 août 2009 à 16:10 (UTC)

Utilisateur:TAKASUGI Shinji/Bac à sableModifier

  1. Je suis tombé sur cet article officieux par hasard, merci d'y placer __NOINDEX__ si personne ne dois le lire à présent.
  2. Il mentionne "haut /ʔo/", or ce coup de glotte n'est pas utilisé en français (voir la fin du débat demandant de remplacer "ʔ" par "h aspiré"). JackPotte 4 août 2009 à 02:13 (UTC)
J’ai ajouté __NOINDEX__. Quant au h aspiré, il faut créer un modèle pour unifier le style. — TAKASUGI Shinji (d) 4 août 2009 à 08:11 (UTC)
J’ai fini d’écrire l’explication de la structure syllabique en français et je l’ai déplacée vers Annexe:Prononciation/français#Structure syllabique. — TAKASUGI Shinji (d) 10 août 2009 à 01:50 (UTC)

Structure syllabiqueModifier

 
Les voyelles ont un pic de sonorité, c'est le rectangle noir (RN) le plus long. Pour les autres longueurs de RNs, y-a-t-il une règle car je ne comprends pas pourquoi la longueur est différente entre ceux de \l\, le \b\ et le \t\ de liberté, pourquoi l'attaque de liberté , le RN \l\ est plus long que le RN \d\ qui est l'attaque de distille, pourquoi le RN \m\ qui termine gnome est plus long que le RN \z\ qui termine diagnose, et ainsi de suite ? - Le béotien de service ---Béotien lambda 10 août 2009 à 06:05 (UTC)

J’ai ajouté l’explication suivante :
La sonorité diminue dans l’ordre suivant : voyelles > semi-voyelles > liquides > nasales > fricatives > occlusives. Parmi ces phonèmes, /o/, /ɑ̃/, /i/, /ɛ/ et /e/ sont voyelles ; /l/ et /ʁ/ sont liquides ; /f/ et /s/ sont fricative ; /b/, /t/ et /p/ sont occlusives.
La longueur de rectangle noir de \l\ est au niveau de la liquide, et celle de \b\ est au niveau de l’occlusive. — TAKASUGI Shinji (d) 10 août 2009 à 07:04 (UTC)
haute

Sonorité

basse
voyelle
semi-voyelle
liquide
nasale
fricative
occlusive






























Phonèmes a j l n s t
Merci   ---Béotien lambda 10 août 2009 à 13:18 (UTC)

what is an "enchaînement" ?Modifier

  De quel type d'enchaînement parle-on ? Et quel sens a ce mot ? Je connais deux états : liaison ou pas de liaison. Jusqu'à plus ample informé, il n'y a pas de liaison dans ad hoc, par conséquent le \‿\ n'a rien à y faire pour noter la prononciation. Cdlt. --Actarus (d) 21 août 2009 à 13:25 (UTC)

Ad hoc se prononce \a.dɔk\, non pas \ad.ɔk\. Je ne parle pas du tout de la liaison. Ce \‿\ montre que l’espace n’est pas une frontière des syllabes. On écrit il est comme \i.l‿ɛ\ et vous êtes comme \vu.z‿ɛt\. — TAKASUGI Shinji (d) 21 août 2009 à 14:06 (UTC)
\vu.z‿ɛt\ est logique et normal (liaison), par contre \i.l‿ɛ\ me paraît illogique puisqu'il n'y a pas de liaison. --Actarus (d) 21 août 2009 à 14:12 (UTC)
Comme je l’ai dit, \‿\ ne signifie pas de liaison. Il est \i.l‿ɛ\ n’a bien sûr pas de liaison. C’est un enchainement. — TAKASUGI Shinji (d) 21 août 2009 à 14:43 (UTC)

I’maModifier

Si tu as raison pour la clé de tri, il faut modifier I’m. --Szyx (d) 21 août 2009 à 14:10 (UTC)

Je l’ai modifié. Tu peux voir Modèle:clé de tri. — TAKASUGI Shinji (d) 21 août 2009 à 14:43 (UTC)

/iŋ/ vs /iŋg/Modifier

Bonjour! J'aimerais savoir qu'est-ce que tu en pense de cela — Wiktionnaire:Wikidémie/août 2009#suffixe -ing (en français, s’entend...). Merci! --Grenadine 30 août 2009 à 22:05 (UTC)

Merci de me l’informer. Ces jours-ci je suis très occupé, et je n’avais pas le temps pour te répondre. — TAKASUGI Shinji (d) 7 septembre 2009 à 02:53 (UTC)

étymologie de tofuModifier

bonjour, pourrais-tu vérifier pour moi l'étymologie de ce mot. j'ai procédé par déduction mais je ne connais pas la signification des idéogrammes de base. Merci. --Diligent 1 septembre 2009 à 08:12 (UTC)

Merci!

chamitiqueModifier

je regarde les modifs apportées et suis surpris que tu effaces un exemple. je pense que c'est fait dans la précipitation   et pas voulu.--Diligent 12 septembre 2009 à 17:04 (UTC)

Je l’ai effacé parce qu’il était faux. Je l’ai déjà corrigé. — TAKASUGI Shinji (d) 12 septembre 2009 à 17:15 (UTC)
Merci !

pays sous-développéModifier

Bonjour Shinji. J'ai vu que tu avais annulé la modification concernant la prononciation de pays. Tu as raison de citer le TLFi, mais il se trouve qu'en France, on dit autant /pei/ que /pɛi/. La prononciation du TLFi est juste, mais celle qu'avait mise X aussi. Mais ce n'est pas grave. Chrisaix 14 septembre 2009 à 23:44 (UTC)

Modèle:pronoms personnels/frModifier

Bonjour Shinji. Je vois avec plaisir que tu as repris le tableau des pronoms personnels. Néanmoins, il y a une chose dont tu n'as pas souhaité tenir compte, mais qui est malgré tout important. Les déclinaisons ont disparu en français voilà mille ans. Même si les livres de linguistique présentent les choses de cette façon, je ne crois absolument pas que ce soit une bonne idée de les intégrer à ton tableau, car personne ne comprendra leur sens. N'oublie pas que ce tableau est destiné à des gens qui ne connaissent pas la linguistique. Il faut leur présenter les choses en fonction de ce qu'ils savent et comprennent. Les notions de "complément d'objet direct", "complément d'objet indirect", "complément d'attribution"... sont des notions très communes que la plupart des gens comprennent. Il vaut mieux employer ce genre de terme. Pense à ceux qui lisent ce tableau, s'il te plaît, et ne parle plus de déclinaisons en français. Merci. Chrisaix 29 septembre 2009 à 10:30 (UTC)

Je l’ai fait comme tu as dit… Je crois que tu as trouvé dans le tableau les termes Sujet, COD et COI. — TAKASUGI Shinji (d) 29 septembre 2009 à 10:38 (UTC)
Oui, tu as raison. À la réflexion, je pense que ton tableau est très bien comme ça. Merci de t'en être occupé. Bonne continuation. Chrisaix 29 septembre 2009 à 10:43 (UTC)

-queModifier

Je suis d'accord avec la modification apportée (préfixe => conjonction) même si j'aurais préféré un petit commentaire sur la page de discussion qui t'a mené à procéder au changement.

À propos, tu peux jeter un coup d'oeil à Catégorie:Affixes en japonais, cela me semble (mais je n'y connais rien, au fond) un nonsens (les idéogrammes sont toujours affixés les uns aux autres pour former des mots, non ?)

--Diligent 21 octobre 2009 à 08:25 (UTC)

J’ai modifié la page parce que ce mot est plutôt clitique, et aussi parce que Wiktionnaire anglais le définie comme conjonction. Bon, j’ajouterai un tableau expliquant la différence entre les clitiques et les affixes quelque part. — TAKASUGI Shinji (d) 24 octobre 2009 à 13:35 (UTC)

CoréenModifier

Je vois que tu habites désormais en Corée. Vu la vitesse à laquelle tu as avalé le français, je ne doute pas que d’ici quelques mois, tu pourras mettre un ko-2 voire ko-3 à ta page utilisateur   ! Ça me fait plaisir que le Wiktionnaire francophone ait quelqu’un d’autre qui connaisse cette langue parce que pour le moment, il est assez pauvre en mots coréens. J’ai mis en ligne les équivalences coréen-français que j’ai trouvées, mais j’ai beaucoup d’incertitudes. --Eiku (d) 22 octobre 2009 à 21:26 (UTC)

Merci  . Aller en Corée et y travailler, c’était un choix de vie pour moi. Ma femme et ma fille habitent au Japon, et nous allons vivre séparément pendant au moins deux ans.
Je suis la seule personne qui parle un peu coréen ici. Les Coréens ne sont pas actifs sur Wikipédia ni sur Wiktionnaire. — TAKASUGI Shinji (d) 24 octobre 2009 à 13:35 (UTC)
Qu’es-ce que je disais ! ko-2… Ça va faire des jaloux  . --Eiku (d) 29 novembre 2009 à 04:36 (UTC)
Tu n’as pas à être jaloux… Le niveau 2 est seulement quand je lis le coréen, non pas quand je le parle. Cette langue a beaucoup de mots empruntés au japonais. — TAKASUGI Shinji (d) 29 novembre 2009 à 05:07 (UTC)

vérificationModifier

Bonjour, est ce que tu pourrais vérifier cette modification effectuée par une IP ? Merci. Pamputt [Discuter] 24 octobre 2009 à 12:02 (UTC)

Je l’ai annulée. — TAKASUGI Shinji (d) 24 octobre 2009 à 13:35 (UTC)

Modèle:-cont-Modifier

Tu veux bien répondre à mon dernier message stp. Mglovesfun (disc.) 6 novembre 2009 à 07:38 (UTC)

jusqu'aModifier

jusqu'a ne serait-il pas à supprimer ? --Béotien lambda 7 novembre 2009 à 09:51 (UTC)

D’accord. Je l’ai déjà mis dans Catégorie:Pages à supprimer rapidement. — TAKASUGI Shinji (d) 7 novembre 2009 à 11:58 (UTC)

non plusModifier

Dans ton 2ème exemple, on pourrait remplacer non plus par ni. Peut-être un sens à rajouter ?

  • la divinité qui parlait par sa bouche n’était pas Dionysos, non plus Apollon, mais un démon
  • la divinité qui parlait par sa bouche n’était pas Dionysos, ni Apollon, mais un démon

---Béotien lambda 10 novembre 2009 à 12:39 (UTC)

Merci. Je l’ai séparé comme locution conjonctive. — TAKASUGI Shinji (d) 10 novembre 2009 à 13:08 (UTC)

c’en dessus dessousModifier

Excuse-moi, mais c'est sans dessus dessous. --Szyx (d) 19 novembre 2009 à 23:52 (UTC)

Pardon : sens dessus dessous (le français, c'est compliqué  ). --Szyx (d) 19 novembre 2009 à 23:56 (UTC)
Tu peux voir c’en dessus dessous. C’est la vraie étymologie. — TAKASUGI Shinji (d) 20 novembre 2009 à 00:00 (UTC)
Excuse-moi, j'ai été un peu agressif. Alors j'explique.
  • « c’en » ça n'existe pas en français. Ne cherche pas : ça n'existe pas. Pas en français actuel en tous cas.
--Szyx (d) 20 novembre 2009 à 00:03 (UTC)
Sans rire, si tu écris cela en France, on te dira direct que c'est un faute. Et c'en est une, faute, en fait : (Archaïsme) est le minimum. --Szyx (d) 20 novembre 2009 à 00:11 (UTC)
Bonjour. La vrai étymologie, c'est sens dessus dessous, qui est devenu sans dessus dessous par confusion et mauvaise compréhension ; c'en dessus dessous, est au mieux une mauvaise orthographe et ne veut rien dire. Et il ne faut pas trop se fier au Littré quant aux étymologies. Le lien que tu as donné dit : « Le mot c'en dessus dessous c’en dessus dessous n'a pu être trouvé dans l'index »...   --Actarus (Prince d'Euphor) 20 novembre 2009 à 07:27 (UTC)
La question se pose depuis longtemps. Voir [29] --Béotien lambda 20 novembre 2009 à 08:17 (UTC)

Doc de Modèle:lien2Modifier

Coucou. L'exemple est incohérent avec la description des paramètres. --Szyx (d) 30 novembre 2009 à 14:27 (UTC)

SalutModifier

Je n'ai rien à te te dire en fait. Sauf que je suis fier   de participer au même projet que toi. Amitiés. --Szyx (d) 4 décembre 2009 à 02:55 (UTC)

Deux questionsModifier

Bonjour TAKASUGI Shinji, je veux juste te prévenir que j’ai posé deux questions relatives au coréen (dont une sur le modèle ko-nom que tu es en train de créer et une autre sur ). Je pensais à toi pour y répondre, bien entendu. --Eiku (d) 8 décembre 2009 à 08:32 (UTC)

CousinageModifier

Je n'ai pas trouvé sur Wiktionary une page comme Annexe:Famille en français. As-tu eu plus de chance ?‎ ---Béotien lambda 10 décembre 2009 à 08:23 (UTC)

Pour les traductions en anglais, w:en:Cousin donne des explicationes et un graphe File:CousinTree.svg utile. --Mᴏʏᴏɢᴏ/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾ 10 décembre 2009 à 11:40 (UTC)
Merci MOYOGO. Le tableau est impressionnant. --Béotien lambda 10 décembre 2009 à 12:27 (UTC)
Béotien, je ne comprend pas ta définition. Selon TLFi, le cousin est un parent collatéral issu de l’oncle, de la tante ou de leurs descendants. Une personne de sexe masculin partageant avec une autre personne des grands-parents communs, c’est un cousin germain ou un frère germain. Est-ce que c’est ce que tu veux dire ? — TAKASUGI Shinji (d) 11 décembre 2009 à 04:46 (UTC)
Ben, je crois que c'est ce que j'ai dit. Je médite sur ce tableau qui par croisement avec w:en:Cousin permettrait, s'il est exact, de donner des traductions précises à des second cousin four times removed ou third cousin once removed par exemple. Mais je suis troublé par le fait qu'avec ce tableau
Ce décalage de terminologie et cette imprécision par rapport à la germanité me dérange. Je crains le bourbier. --Béotien lambda 11 décembre 2009 à 06:51 (UTC)
Moi aussi, j’ai trouvé quelque part ailleurs que petit cousin était utilisé pour un petit-fils du cousin, non pas pour un fils du cousin. Nous devons donc ajouter ce sens. Je crois que le terme petit cousin germain est plutôt une confusion populaire entre petit cousin et cousin germain. Il n’y a guère de fichier académique utilisant ce mot (petit-cousin-germain filetype:pdf sur Google). De plus, le terme arrière-petit-cousin germain n’existe pas, n’est-ce pas ? — TAKASUGI Shinji (d) 11 décembre 2009 à 07:41 (UTC)
Béotien, peux-tu montrer la source pour le mot arrière-petit-cousin germain ? Sinon je voudrais proposer la suppression de la page. — TAKASUGI Shinji (d) 12 décembre 2009 à 16:22 (UTC)

Un problème avec Modèle:ko-inv ?Modifier

Hangeul 목ꦘ
Prononciation /mo.ki/
[mo.ɡi]
Transcription mogi

Salut ! Je viens de créer 모기 et visiblement, le ㅣ ne passe pas. J’ai peut-être fait une erreur d’utilisation. Voilà le code utilisé : {{ko-inv|ㅁ|ㅗ|ㄱ|ㅣ|car=2}} --Eiku (d) 11 décembre 2009 à 00:29 (UTC)

Hangeul 모기
Prononciation /mo.ki/
[mo.ɡi]
Transcription mogi
Ah, j’ai trouvé ! Il suffisait de mettre des finales vides. {{ko-inv|ㅁ|ㅗ||ㄱ|ㅣ||car=2}} Bon, désolé pour le dérangement et merci pour le modèle ! --Eiku (d) 11 décembre 2009 à 00:45 (UTC)
Oui, c’est comme ça. Tu n’aimes pas le paramètre car ? Je peux le supprimer mais le modèle deviendra plus compliqué. — TAKASUGI Shinji (d) 11 décembre 2009 à 04:46 (UTC)
Le paramètre car ne me dérange pas. En tout cas, je suis impressionné par ces modèles. Si ça t’intéresse (mais je suppose que non et ça ne me vexera pas du tout que tu me le dises), j’ai mis sur une sous-page (ici) tout le vocabulaire que j’ai pu trouver jusqu’à maintenant. Comme c’est une conversion automatique d’un fichier texte, les liens ne sont pas toujours pertinents (j’ai notamment des phrases traduites qui ne sont bien sûr pas des locutions). --Eiku (d) 11 décembre 2009 à 16:48 (UTC)
J’ai enfin supprimé le paramètre car. — TAKASUGI Shinji (d) 11 décembre 2009 à 17:50 (UTC)

merciModifier

merci pour les modifs de {{compos}} ! --Diligent 14 décembre 2009 à 07:56 (UTC)

De rien. Devons-nous l’intégrer avec {{étyl}}, peut-être ? — TAKASUGI Shinji (d) 14 décembre 2009 à 08:05 (UTC)
non, pour moi ça reste « intralangue ».

to have to do withModifier

Il y a une discussion ici sur l'article to have to do with. Je t'invite de joindre cette discussion. Amicalement, - Gene 31 décembre 2009 à 11:51 (UTC)

Retour à la page d’utilisateur de « TAKASUGI Shinji/2009 ».