Encyclopædia Britannica

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin encyclopaedia Britannica (« encyclopédie britannique »).

Nom propre Modifier

Encyclopædia Britannica \Prononciation ?\

  1. Nom d’une encyclopédie de langue anglaise.
    • À ceux qui soulignent les risques d’erreur, les défenseurs de Wikipédia répondent qu’il n’y en a guère plus que dans la vénérable Encyclopædia Britannica. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 154)
    • — Il s'agit de recopier l’Encyclopaedia Britannica. Le premier volume se trouve dans cette armoire. Vous devrez vous procurer encre, plume et buvard, mais nous fournissons cette table et cette chaise. Pouvez-vous être prêt demain ? — (Arthur Conan Doyle, La ligue des rouquins: Une enquête de Sherlock Holmes, traduction nouvelle d'Eric Wittersheim, éd. Omnibus, 2007)
    • Il n'y a rien d'extraordinaire à cette audience royale : Boruwlaski a été l'un des plus célèbres habitants de la ville de Durham, il a trouvé place dans des articles tout à fait importants de l'Encyclopédie de Diderot au XVIIIe siècle, de l’Encyclopædia Britannica et de bien d'autres dictionnaires ensuite. — (Anna Grześkowiak-Krwawicz, Vie de Joseph Boruwlaski, dans les Mémoires du célèbre nain Joseph Boruwlaski, gentilhomme polonais, édité par Dominique Triaire, éd. Flammarion, 2008)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier