Gâtinais

Voir aussi : Gatinais, gatinais, gâtinais

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Toponyme dérivé de gâtine avec le suffixe -ais, littéralement « pays de friches ».

Nom propre Modifier

Nom propre
Gâtinais
\ɡɑ.ti.nɛ\

Gâtinais \ɡɑ.ti.nɛ\ masculin

  1. (Géographie) Ancien comté français, désormais partagé entre le Loiret, la Seine-et-Marne, l’Essonne et l’Yonne.
    • L’œil un peu fatigué, après avoir parcouru les plateaux de Sergines, Courceaux, Compigny, Sognes, Villiers-Bonneux et Vertilly, trouve un doux repos en descendant les prairies de l’Oreuse, de Thorigny jusqu’à l’Yonne, dont le bassin offre au naturaliste une belle quantité de végétaux qui diminue sensiblement lorsqu’il se dirige du côté du Gâtinais, de Villemanoche à Domats, en passant par Lixy, Dollot et Saint-Valérien. — (Courtaud, Aspect botanique de l’arrondissement de Sens, dans le Bulletin de la Société archéologique de Sens, vol. 4, Imprim. Ch. Duchemin, Sens, 1854, p. 118)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Gâtinais sur l’encyclopédie Wikipédia