AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle). Du moyen bas allemand hāven, hāvene, apparenté à heben[1], à haven en anglais et néerlandais, havn en danois. Du moyen haut-allemand habe, habene, du vieux haut allemand havan, du vieux norrois hǫfn.[2]

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif der Hafen die Häfen
Accusatif den Hafen die Häfen
Génitif des Hafens der Häfen
Datif dem Hafen den Häfen

Hafen \ˈhaːfn̩\ masculin

  1. (Transport maritime) Port, havre.
    • Im Hafen von Amsterdam gibt es singende Seeleute.
      Dans le port d'Amsterdam il y a des marins qui chantent.
  2. Havre (avec le sens de refuge).
  3. (Cuisine) (Allemagne du sud) Pot, casserole.
    • Sie stellte den Hafen auf das Feuer.
      Elle posa le pot sur le feu.

SynonymesModifier

DérivésModifier

HolonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Hafen sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand)  

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  2. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologisches Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997, ISBN-13: 978342-3325110)

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 519.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 132.