FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Années 1970) Du chinois 黄河, Huáng Hé.

Nom propre Modifier

 
Le Huang He à Lanzhou.

Huang He (h aspiré)\ɥɑ̃ɡ ə\ masculin

  1. (Géographie) Autre nom du fleuve Jaune, deuxième plus long fleuve de la Chine.
    • Né en 1980, l’artiste présentait une série sur le fleuve Jaune, à l’ambiance mélancolique. En très grands formats, des paysages désolés. Le Huang He s’écoulant doucement. — (« Le Prix Découverte à Kechun Zhang », Le Temps.ch, 13 juillet 2014)
    • Les glaciers de l’Himalaya, qui couvrent 33 000 km2, alimentent sept des principaux fleuves d’Asie : le Gange, l’Indus, le Brahmapoutre, la Salween, le Mékong, le Yangzi (fleuve Bleu) et le Huang He (fleuve Jaune). — (Hervé Morin, « Les glaciers himalayens, réservoirs de l’Asie, menacés d’assèchement », Le Monde.fr, 22 mars 2005)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Huang He sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Huang He sur l’encyclopédie Vikidia