Voir aussi : Lúcifer, lucifer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Lucifer (« étoile du matin ») ; → voir lucifère. Si le nom de l’étoile du matin a pu passer au prince des mauvais anges, c’est qu’il y a dans le livre d’Isaïe :
  • quomodo cecidisti de caelo Lucifer qui mane oriebaris corruisti in terram qui vulnerabas gentes — (Vulgate, Isaias, 14:12)
Comment es-tu tombé du ciel, Lucifer, toi qui paraissais si brillant au point du jour ? Comment as-tu été renversé sur la terre, toi qui frappais de plaies les nations ? — (traduction)
En appliquant cette idée à la chute des anges, on est arrivé à nommer Lucifer le roi des anges déchus[1].

Nom propre Modifier

 
La chute de Lucifer, illustration de Gustave Doré pour Le Paradis perdu de John Milton

Lucifer \ly.si.fɛʁ\ masculin

  1. (Religion) Ange de lumière déchu après sa révolte contre Dieu.
    • Les hommes sont endormis, susurrait Jean-Louis, les péchés sont abolis ; il reste les anges. — Oui, répondis-je, et, Dieu merci, les mauvais anges : méfie-toi, Jean-Louis, je suis Lucifer […] — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • […] Hélène fut saisie par le mélange de lumière et d’ombre, de grandiose et de passion, par un poétique chaos qui donnait à l’inconnu l’apparence de Lucifer se relevant de sa chute. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ansch. V, Paris, 1832 ; p. 123)
    • Il faut maintenant aborder la délicate question de Lucifer. C'est un passage du livre d'Isaïe (14,12) qui va provoquer l'assimilation du roi de Babylone, appelé par le prophète – probablement avec une certaine ironie – Lucifer-Eosphoros (étoile du matin), à un ange déchu : « Comment es-tu tombé du ciel, étoile du matin, fils de l'aurore? As-tu été jeté à terre, vainqueur des nations? » La chute spectaculaire de « l'astre brillant du matin » – en réalité, le roi de Babylone – va devenir dans la Bible latine Vulgate la chute de l'ange Lucifer lui-même. Chez les Grecs, le mot Lucifer désignait Vénus, la planète que l'on aperçoit peu avant le lever du soleil, d'où l'assimilation avec le terme d'Isaïe. L'utilisation du nom Lucifer fut interprété par la suite comme une référence à l'événement où Satan a été jeté du Ciel. C'est ainsi que certains commentateurs considéreront que Lucifer était le nom que Satan avait avant la chute, lorsqu'il était encore le plus beau de tous les anges et qu'il reflétait la lumière divine dans le monde angélique. — (Jean-Christophe Thibaut, Libère-nous du mal, Novalis/Artège 2020, pp. 41-42)

Quasi-synonymesModifier

→ voir Satan

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Lucifer sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus et ci-dessous.

Nom propre Modifier

Lucifer \Prononciation ?\ masculin

  1. Lucifer.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De lucifer (« porteur de lumière »).

Nom commun Modifier

Lūcĭfĕr \luː.ki.fer\ masculin

  1. (Astronomie) Étoile du matin, Vénus.
  2. (Par extension) Jour.
    • Lucifer undecimus, Ovide : le onzième jour.

Apparentés étymologiquesModifier

  • Lucifera, déesse porteuse de lumière, surnom de Diane, déesse de la lune

Dérivés dans d’autres languesModifier

  • Anglais : Lucifer
  • Français : Lucifer
  • Italien : Lucifero
  • Roumain : Luceafărul, qui désigne la planète Vénus, mais comme étoile du soir.

RéférencesModifier