Voir aussi : mohawks

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1974) Première attestation en français sous la forme Mohawks (« peuple Mohawk »)[1]. Emprunt à l'anglais Mohawk[1], lui-même un emprunt au narragansett mohowawog, « cannibale »[2] ou « mangeur d'hommes »[1]. Mohawk est un exonyme donné par les ennemis ancestraux (algonquins) du peuple en question[3].

Nom propre Modifier

Mohawks \mo.ɑk\ masculin pluriel

  1. Peuple amérindien du nord-est des États-Unis et de l’est du Canada, une des six nations iroquoises.
    • Ce projet de loi a pour objet de mettre en oeuvre une entente conclue entre le gouvernement du Québec et les Mohawks de Kahnawake en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles ainsi qu’en matière de santé et de sécurité du travail [...]. — (Projet de loi no 17 - Loi permettant l’application d’un régime particulier en matière de lésions professionnelles et de santé et de sécurité du travail, Éditeur officiel du Québec, 2011)
    • Québec "avait le devoir de consulter les Mohawks pour que le règlement d'Oka soit valide – Oka étant une création de la Couronne en droit du Québec, plutôt que de la Couronne en droit du Canada. Nous soutiendrons que, puisque la Couronne n'a pas consulté les Mohawks, le règlement est donc invalide", indique-t-on. — (Valérie Boisclair, La pinède comme site patrimonial : Kanesatake poursuit la municipalité d'Oka, radio-canada.ca, 10 janvier 2021)
    • Bref, les Mohawks du Québec d’aujourd’hui sont les descendants de ces Mohawks venus d’ailleurs, chassés par les guerres entre autochtones et entre Blancs. — (Joseph Facal, Montréal n’a jamais été un territoire mohawk, Le Journal de Québec, 26 janvier 2021)

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c Banque de données lexicographiques panfrancophone, Mohawk.
  2. Oxford English Dictionary, Mohawk, version en ligne.
  3. Caroline Montpetit, Entrevue avec Michel Moutot: les Mohawks, ces bâtisseurs d’Amérique, Le Devoir, 22 novembre 2016.