Montparnasse

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Probablement du nom du boulevard du Montparnasse, jadis « du mont Parnasse » qui était le nom donné par dérision à une ancienne colline artificielle de gravats, arasée au milieu du XVIIIe siècle. Voir mont et Parnasse.

Nom propre Modifier

Invariable
Montparnasse
\mɔ̃.paʁ.nas\

Montparnasse \mɔ̃.paʁ.nas\ invariable

  1. Lieu-dit de Paris, à l'emplacement de l'ancien « mont Parnasse » et qui s'étend actuellement sur plusieurs quartiers administratifs de la ville (dont le quartier du Montparnasse, qui lui doit son nom).
    • Étant donné le jour des Morts, à la porte du cimetière Montparnasse, et l’affluence des visiteurs, Dieu sait la quantité de soutados jetés par ceux-ci […] — (Gazette des Tribunaux 14 novembre 1875, page 1098, 4e colonne)
    • Ce fut, en ce temps de relative splendeur, qu’un soir de bombe, à Montparnasse, il cueillit Geneviève à une table de café. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 29-30)
    • […], des marchands d’un champagne dont la médiocrité n’était dépassée que par son prix qui ne cessait de monter, ne se préoccupaient plus, à Montmartre comme à Montparnasse, que d'adapter les soi-disants plaisirs de Paris à des images étrangères et le plus souvent chromolithographiques. — (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.237)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « Montparnasse [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier