Voir aussi : niçard

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir niçard
De Nice avec le suffixe -ard.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Niçard Niçards
\ni.saʁ\

Niçard \ni.saʁ\ masculin (pour une femme, on dit : Niçarde)

  1. (Vieilli) Habitant de Nice, ville située sur la Côte d’Azur.
    • Or, notre gouvernement a agi inconstitutionnellement en signant le traité néfaste du 24 mars. Pour que ce traité soit valide, pour que les Niçards et les Savoisiens puissent être appelés à voter, il faut le vote du Parlement qui partage la souveraineté avec la couronne. — (Journal La Savoie du nord du 20 avril 1860, page 6 [1])
    • — Dis donc, maman, qu’est-ce que c’est que ça, des Niçards ?
      — Ce sont les gens de Nice qu’on désigne quelquefois comme ça.
      — Alors, les gens de Cannes, on devrait les appeler des Canards… Ce serait bien plus rigolo, pas, m’man ? — (Alphonse Allais, Deux et deux font cinq, « Notes sur la Côte d’Azur », page 316 de l’édition Olendorff de 1895.[2][3])

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

NotesModifier

Ce mot est un gentilé. Un gentilé désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Nom propre Modifier

Niçard \ni.saʁ\ masculin invariable

  1. (Vieilli) Région de de Nice ; comté de Nice.
    • Si Dubarry n'eût pas volé de portefeuille, on ne l’eût jamais envoyé aux colonies, il n’y eût point commis de nouveaux dols et vols, mais il ne lui aurait pas été possible de se refaire et de reparaître triomphalement dans Paris et dans le Niçard. — (« Le prestige des colonies est bien malade », in le journal le Madécasse du samedi 23 avril 1927, deuxième page, colonne 2 [4].)

Voir aussiModifier

RéférencesModifier