Voir aussi : Péitho

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du grec ancien Πειθώ, Peithố (« Persuasion »), voir πείθω, peíthô (« persuader »).

Nom propre Modifier

Peitho \Prononciation ?\ féminin

  1. (Mythologie) Océanide.
    • Téthys enfanta aussi la troupe sacrée de ces nymphes qui, avec le roi Apollon et les Fleuves, élèvent sur la terre l’enfance des héros ; c’est Jupiter lui-même qui les chargea de cet emploi : Pitho, Admète, Ianthé, Électre, Doris, Prymno, Uranie semblable aux dieux, Hippo, Clymène, Rhodie, Callirhoé, Zeuxo, Clytie, Idye, Pasithoé, Plexaure, Galaxaure, l’aimable Dioné, Mélobosis, Thoé, la belle Polydore, Cercéis au doux caractère, Pluto aux grands yeux, Perséis, Ianire, Acaste, Xanthé, la gracieuse Pétréa, Ménestho, Europe, Métis, Eurynome, Télestho au voile de pourpre, Crisia, Asia, l’agréable Calypso, Eudore, Tyché, Amphiro, Ocyroë et Styx qui les surpasse toutes, telles sont les filles les plus antiques de l’Océan et de Téthys. — (Hésiode, Théogonie)
  2. (Astronomie) (118) Peitho, astéroïde découvert par Robert Luther le 15 mars 1872.

VariantesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier