Voir aussi : Picardië

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Mot apparu en 1248, dérivé de Picard, avec le suffixe -ie.

Nom propre modifier

Invariable
Picardie
\pi.kaʁ.di\
 
Carte des limites de la Picardie.

Picardie \pi.kaʁ.di\ féminin singulier, invariable

  1. (Toponyme) Ancienne région administrative de France située au nord de Paris.
    • Rappelons, en effet, que la Thiérache, au sens géographique, fait partie de trois régions, Champagne-Ardennes, Picardie et Nord-Pas de Calais, qui sont toutes trois des régions fortement céréalières, ou encore dominées par la betteraviculture ou la viticulture. — (Nathalie Cadiou, Production herbagère et alternances paysagères en Thiérache et dans le Hainaut : rapport d'étude, pour le Ministère de la culture et de la communication (France) & le Musée de la vie rurale et forestière de Saint-Michel (Aisne), [S.l.] : [s.n.], 1995, page 49)
  2. (Géographie) La Picardie fut aussi de la fin du Moyen Age à 1790 une province du royaume de France, en même temps qu'un territoire géographique et culturel.
    • Après Amiens, il y a un grand espace fort laid, la Picardie, grise et tondue ; les moissons ont été enlevées ; pas un arbre, pas d’eau, des tranchées crayeuses. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Ces nodules sphéroïdes ou cylindroïdes, si singulièrement affublés, en Champagne, comme en Picardie ou en Haute-Normandie, de l’appellation imprévue de pierres de tonnerre ou de pierres de foudre sont formés de cristaux prismatiques de bisulfure de fer irradiant de leur centre. — (Stanislas Meunier, « Recherches sur la craie blanche », dans le Compte rendu de l’Association française pour l'avancement des sciences, actes du congrès de Reims - 1907, partie 2, 1908, page 378)
    • Malade, il se retira chez sa sœur, Rosalie, veuve d'un comte de Creny, au petit château de Ménival, dans la commune de Lannoy-Cuillère, aux confins du pays de Bray et de la Picardie, où il fit son testament, laissant à ses proches le peu qui lui restait, et mourut le 26 janvier 1816. — (Philippe Régibier, 27 rue Saint-Guillaume: petite chronique d'une grande demeure et de ses habitants, d'après des documents inédits, chez l'auteur, 1997, page 311)

Gentilés et adjectifs correspondants modifier

Holonymes modifier

Méronymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

  • France (Paris) : écouter « Picardie [pi.kaʁ.di] »
  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « Picardie [Prononciation ?] »
  • (Région à préciser) : écouter « Picardie [Prononciation ?] » (bon niveau)

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier

[1] chef-lieu de région
[2] chef-lieu de département
[3] chef-lieu d’arrondissement
[4] chef-lieu de canton
[5] département

Afrikaans modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Picardie \Prononciation ?\

  1. (Toponyme) Picardie.

Allemand modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Cas Singulier
Nominatif (die) Picardie
Accusatif (die) Picardie
Génitif (der) Picardie
Datif (der) Picardie

Picardie \pikarˈdiː\ féminin, au singulier uniquement

  1. Picardie
    • Die Regionalhauptstadt der Picardie ist Amiens.

Variantes orthographiques modifier

  1. Pikardie.

Danois modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Picardie \Prononciation ?\

  1. (Toponyme) Picardie.

Finnois modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Picardie \Prononciation ?\

  1. (Toponyme) Picardie.

Hongrois modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Picardie \Prononciation ?\

  1. (Toponyme) Picardie.

Suédois modifier

Étymologie modifier

Du français.

Nom propre modifier

Picardie \Prononciation ?\

  1. (Toponyme) Picardie.