Projet:Prononciation (2020)

DescriptionModifier

Cette proposition vise à harmoniser notre gestion des prononciations (prototypiques, régionales et audios).

ContributoratModifier

PropositionsModifier

Revoir la liste des symboles API du françaisModifier

  • Remplacer \ɲ\ désuet par \nj\. -> trouver des sources linguistiques
  • S’occuper des mots en -ing (\iŋ\ ou \iŋɡ\ ?)
  • Remplacer \ʁ\ par \r\ qui est plus facile à saisir et plus compréhensible pour le lectorat ([ʁ] restant pertinent par ailleurs)

Revoir la syllabisationModifier

En particulier dans les langues à accent tonique :

  • Doit-on indiquer la syllabisation en la présence de marqueurs de ton ? Exemple : ɪn.ˈsɜː.dʒən.si ou ɪnˈsɜː.dʒən.si ?

Clarifier l’emploi de la liaison/du tirant souscritModifier

  • → voir Wiktionnaire:Wikidémie/décembre 2020#Prononciation et liaison
  • Dans le Wiktionnaire, l'usage est d'indiquer la séparation des mots et des syllabes dans la prononciation ususelle (→ voir Aide:Prononciation). A ce titre, 3 symboles typographiques sont délicats à transcrire :
    • L'espace, qui sépare des mots :
      • s'il se situe entre les lettres d'une même syllabe (i.e. syllabes dont les lettres sont réparties entre la fin d'un mot et le début du mot suivant), il se transcrit par un tirant souscrit (\‿\). Par exemple, grand homme se transcrit en \ɡʁɑ̃.t‿ɔm\.
      • ou s'il se situe deux syllabes, il se transcrit par un espace (\ \). Par exemple, homme libre se transcrit en \ɔm libʁ\.
    • L'apostrophe () :
    • Le trait d'union (-), qui sépare des sous-parties d'un même mot :
      • s'il se situe en début ou en fin d'une entrée d'un mot unique, il ne se transcrit pas. Par exemple, le suffixe -isme se transcrit en \izm\ et le préfixe para- se transcrit en \pa.ʁa\).
      • s'il se situe entre les lettres d'une même syllabe réparties entre la fin d'une sous-partie de mot et le début de la sous-partie suivante, il se transcrit par un tirant souscrit (\‿\). Par exemple Saint-Étienne se transcrit en \sɛ̃.t‿e.tjɛn\.
      • s'il se situe entre deux syllabes, il se transcrit par un point (\.\). Par exemple Saint-Jean se transcrit en \sɛ̃.ʒɑ̃\.

Harmonisation des annexes de prononciationModifier

  • Proposer une structure le plus générique possible.
  • Définir les types d’information les plus pertinentes.
  • Mieux distinguer la modélisation prototypique et les analyses phonologiques

Restreindre les informations sur la prononciation à la seule section PrononciationModifier

  • Retirer les prononciations des modèles de flexions tels que Modèle:fr-rég : ils entraînent parfois une duplication (inutile) de l'information (qui reste accessible en cliquant sur la flexion), ainsi qu'un travail de maintenance supplémentaire (une page peut parfois être catégorisée comme "prononciation manquante en français" même si une prononciation est déjà précisée en dehors du modèle fr-rég).
  • Quid des Annexes de conjugaison ? Retirer la prononciation pourrait faciliter leur création et éviter les problèmes si plusieurs prononciations sont disponibles, tout en les rendant plus lisibles.
  • Pour la prononciation prototypique d’un régionalisme (mot, verbe, etc.), doit-on conserver la prototypique locale (ex. québécoise) ou uniquement la proto française ?
    La question ne se pose même plus si on retire la proto de la ligne de forme.
  • Que faire des Homographes non homophones en français ? On généralise ce qui a été fait dans as ?

Conventions actuelles : Wiktionnaire:Prononciation

Pages notables :

Restreindre le nombre d'enregistrements audioModifier

Grâce à Lingua Libre, nous sommes désormais capables de proposer un vaste corpus d'enregistrements audios pour une quantité toujours plus grande de mots. Mais nous devons désormais étudier des limites : la Wikidémie a relevé ce problème en juin 2020, Wiktionnaire:Wikidémie/juin 2020#Abus ou fétichisme de la prononciation.

Si le Wiktionnaire a pour vocation d'être descriptif, il n'est pas viable de lister plusieurs dizaines d'enregistrements pour un même mot.