FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1100) Du latin provincia (« province »).

Nom propre 1 Modifier

Invariable
Provence
\pʁɔ.vɑ̃s\

Provence \pʁɔ.vɑ̃s\ féminin

  1. Ancien comté français devenu en 1481 une province royale française qui correspondrait aujourd’hui, au sens large, à une grande partie de la région administrative Provence-Alpes-Côte d’Azur.
    • Des landes, des rocs stériles, çà et là une bande de pâturage aromatique et dru, quelques champs pierreux, partout des oliviers : on se croirait dans notre Provence. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, volume 2, 1866)
    • Les flores montagnardes dans le secteur alpien sont réparties essentiellement sur les Vosges, le Jura et les Préalpes de Savoie, Dauphiné et Provence. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 1)
    • La Provence, dans son imparfaite destinée, dans sa forme incomplète, me semble un chant des troubadours, un canzone de Pétrarque ; plus d'élan que de portée. — (Jules Michelet, Tableau de la France, dans le volume 2 de Histoire de France, Hetzel, 1831 — éd. Paris : Les Belles Lettres & Offenbourg/Mayence : Lehrmittel, 1947, page 52)
    • En Provence, le soleil se lève deux fois. Le matin, comme partout ailleurs. Et après la sieste. Nous ne le fréquentons que dans ses moments de grâce. Nous l’abandonnons quand il fait la roue pour étonner les Parisiens. Mais il nous réserve ce qu’il a de meilleur : ses premières heures et ses derniers moments. — (Yvan Audouard, Audouard raconte Pagnol, Stock, 1973, p. 54)
    • Moi je rigole quand je pense
      À ceux qui partent en vacances
      En Bretagne ou en Provence
      Rien ne vaut l'air de Paris.
      — (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)
  2. Ensemble des pays de la langue d’oc.

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Nom propre 2Modifier

Nom propre
Provence
\Prononciation ?\

Provence \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Commune du canton de Vaud en Suisse.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Provence sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Provence sur l’encyclopédie Vikidia  

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin provincia. À comparer avec Provença en ancien occitan.

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\ féminin

  1. Provence.
    • Cil de Gaskoigne e de Provence — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, p. 33, c. 1170)

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

FinnoisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin, provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Déclinaison
Cas Singulier Pluriel
Nominatif Provence
Génitif Provencen
Partitif Provencea
Accusatif Provence [1]
Provencen [2]
Inessif Provencessa
Élatif Provencein
Illatif Provencesta
Adessif Provencella
Ablatif Provencelle
Allatif Provencelta
Essif Provencena
Translatif Provenceksi
Abessif Provencetta
Instructif
Comitatif  [3]
Notes [1] [2] [3]

[1]

  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive dont le sujet est la troisième personne
    du singulier sans aucun pronom.
  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive passive.
  • Dans toutes les phrases passives à n’importe
    quel mode.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la deuxième personne du singulier, ou la
    première ou deuxième personne du pluriel.

[2]

  • Dans les phrases actives positives aux modes
    indicatif, conditionnel ou potentiel.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la troisième personne du singulier ou du
    pluriel.

[3]

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).
    • Provencen arjen mielikuvat elävät ulkomaalaisten mielessä vahvemmin kuin käsitykset mistään muusta Ranskan maakunnasta: meille Provence to mieleen pastelliväriset talot pölyisillä aukioilla, […] — (Provence ja Côte d'Azur, Kustannusosakeyhtiö Tammi Helsinki, page 10)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

FrancoprovençalModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

GalloisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

MinnanModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

RoumainModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunt du français, venant du latin provincia (« province »).

Nom propre Modifier

Provence \Prononciation ?\

  1. Provence (province française).

Voir aussiModifier

  • Provence sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Provence sur l’encyclopédie Vikidia