Pumpernickel

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand Pumper (péteur) et Nickel (lutin), littéralement (« lutin péteur »). L’étymologie populaire voulant que ce soit une déformation de (« pain pour Nicole ») est sans fondement.[1]


Nom commun Modifier

Pumpernickel \Prononciation ?\ masculin

  1. (Boulangerie) Pain allemand de seigle, noir, dense avec une forte saveur.

PrononciationModifier

RéférencesModifier