Reconstruction:gaulois/*bebros

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Mot gaulois déduit d'une mention de Tacite expliquant le nom de lieu Bebriacum qu'il traduit par locus castorum (« lieu à castors ») (Hist. 2.24)[1][2]. Il s’agit d'un emprunt du latin tardif au gaulois. On le retrouve dans de nombreux autres noms de lieu dont *Bebra, la Bièvre ; *Bebroceton (« Bois-aux-Castors ») donnant Buverchy (Somme) et Bevercé (Belgique)[1][2].
Remonte au vieux nom en indo-européen commun du castor *bhebhrus ou *bhebhros[1][2].

Nom commun Modifier

bebros

  1. Castor.
    • Bebroceton
      Bois-aux-Castors.

Variantes orthographiquesModifier

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), page 69
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, page 85