Sardaigne

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin Sardinia.
On peut trouver deux types d'origines supposées du nom de l’île. En effet, la première, qui est plus de l’ordre du mythe, provient du terme Ichnusa (Ιχνούσσα / Ichnoússa) ou Sandàlion (Σανδάλιον / Sandálion) qui dérive de la racine grecque qui signifie trace de pied. Ce terme fait référence à la forme de l’île, « par la ressemblance grossière que les anciens trouvaient entre sa forme et celle de l’empreinte d’un pied d’homme ». Mais une seconde origine viendrait d’un chef d’Afrique du Nord (la Libye antique, à l'ouest du Nil) appelé « Sardus, prétendu fils d’Hercule », qui établit une colonie au sud de la Sardaigne. Sardus fut vénéré, à tel point qu'« on lui érigea des statues dans l’île, avec cette inscription, Sardus Pater ». Ce mythique fondateur de colonie attesterait que des colons grecs sont venus de Sardes en Lydie, nommée en grec Σάρδεις : de leur nom, Sardiani, en grec Σαρδιανοί, dérive le nom de la Sardaigne. Une autre thèse alternative à cette dernière serait que le nom de l'île dérive du Peuple de la mer de Shardanes.[1]

Nom propre Modifier

Invariable
Sardaigne
\saʁ.dɛɲ\

Sardaigne \saʁ.dɛɲ\ féminin

  1. (Géographie) Deuxième plus grande île de Méditerranée après la Sicile, baignée par la mer Tyrrhénienne (autrefois aussi appelée mer Sardonienne) à l’est et la Méditerranée occidentale à l’ouest.
  2. (Toponyme) Région d’Italie, correspondant à cette île, où se trouve Cagliari.
    • L’Empire carthaginois, en Afrique du Nord, en Espagne du Sud, en Corse, en Sardaigne et en Sicile méridionale, était un État marchand qui tirait sa richesse des provinces sujettes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 163)

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Sardaigne sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Page wikipédia Histoire de la Sardaigne, version du 3 juillet 2019.