Voir aussi : SER, ser, şer, ṣer, sér, sêr, sër, ser.

Conventions internationalesModifier

ÉtymologieModifier

(Astronomie) (1922)[1] Abréviation du génitif latin Serpentis.

Symbole Modifier

Ser invariable

  1. (Biologie) Symbole de la sérine (code à trois lettres).

Nom scientifique Modifier

Ser invariable (Abréviation)

  1. (Astronomie) Abréviation latine désignant la constellation du Serpent.

SynonymesModifier

  • S (code à une lettre)

Voir aussiModifier

L’annexe Liste des acides aminés  

  • Ser sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. De plus, lors de son Assemblée Générale d'inauguration à Rome en 1922, l’UAI [Union astronomique internationale] a adopté des abréviations de trois lettres pour chaque constellation. Ainsi, par exemple, Andromède est abrégée And, tandis que Le Dragon sera abrégée Dra. — (Les Constellations, Union astronomique internationale, août 2018)

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien Σήρ, Sêr.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Ser Serēs
Vocatif Ser Serēs
Accusatif Serem Serēs
Génitif Seris Serum
Datif Serī Seribus
Ablatif Serĕ Seribus

Sēr \Prononciation ?\ masculin

  1. Sère, membre d’un peuple de l’Inde orientale.
    • primi sunt hominum qui noscantur Seres, lanicio silvarum nobiles, perfusam aqua depectentes frondium canitiem, unde geminus feminis nostris labos redordiendi fila rursusque texendi : tam multiplici opere, tam longinquo orbe petitur ut in publico matrona traluceat. Seres mites quidem, sed et ipsi feris similes coetum reliquorum mortalium fugiunt, commercia exspectant. — (Pline le Jeune, Naturalis Historia, VI)
      Les premiers hommes qu'on y connaisse sont les Sères, célèbres par la laine de leurs forêts; ils détachent le duvet blanc des feuilles, en l'arrosant d'eau ; puis nos femmes exécutent le double travail de dévider et de tisser. C'est avec des manœuvres si compliquées, c'est dans des contrées si lointaines qu'on obtient ce qui permettra à la matrone de se montrer en public avec une étoffe transparente. Les Sères sont civilisés; mais, très semblables aux sauvages mêmes, ils fuient la société des autres hommes; ils attendent que le commerce vienne les trouver. — (traduction)

DérivésModifier

RéférencesModifier