Ouvrir le menu principal

Autres langues :
English · ‎français
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un petit périodique mensuel sur le Wiktionnaire et les mots qui existe depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Si vous avez des commentaires, critiques ou suggestions, vous êtes les bienvenues sur la page de discussion !

Actualités - numéro 39 - juin 2018
Une photographie de lichens.

Lichen non identifié photographié par XoMEoX. Vous pouvez cliquer sur l’image pour voir la photographie en entier !

Brèves

  • Que ce soit pour préparer l’entrée au CP ou au collège, offrir un dictionnaire imprimé demeure une tradition bien vivace dans les villages de France ! Souvent offerts par les mairies lors de cérémonies officielles, on en trouve de nombreux échos dans la presse locale. Mentionnons donc quelques villages : Irigny (Métropole de Lyon, Le Progrès, 8 juin), Tergnier (Aisne, L’Aisne nouvelle, 14 juin), Maxéville (Meurthe-et-Moselle, L’Est Républicain, 16 juin), Wattrelos (Nord, Nord éclair, 16 juin), Trèves (Rhône, Le Progrès, 17 juin), Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle, L’Est Républicain, 17 juin), Port-la-Nouvelle (Aude, L’indépendant, 20 juin), Le Bardon (Loiret, La République du Centre, 22 juin), Champforgeuil (Saône-et-Loire, Le journal de Saône-et-Loire, 22 juin), Morlaix (Finistère, Le Télégramme, 22 juin), Buxeuil (Vienne, La Nouvelle République, 23 juin), Coulaines (Sarthe, Le Maine libre, 23 juin), Caissargues (Gard, Midi libre, 24 juin), La Poitevinière (Maine-et-Loire, Le Courriel de l’Ouest, 26 juin), Criquetot-l’Esneval (Seine-Maritime, Paris Normandie, 27 juin), Langoiran (Gironde, Sud Ouest, 28 juin) pour ne citer que quelques villages car la liste est bien longue !

Lingua Libre

Ce mois-ci Lingua Libre a présenté son interface d’enregistrement et de téléversement de prononciations, et a téléversé sur Wikimedia Commons puis sur le Wiktionnaire plusieurs milliers de fichiers audio ! Le but de cet outil externe, déjà présenté en avant première dans les Actualités de juillet 2017, est de faciliter l’enregistrement de prononciations de mots, qu’ils soient en français ou dans d’autres langues.

Lingua Libre a été conçu avec une attention particulière portée aux langues régionales de France et il permet donc d’associer aux fichiers sons des données riches sur les personnes qui les ont enregistrées, tout en conservant leur anonymat si les personnes le souhaitent. L’outil est encore en développement, mais il entrera très prochainement dans sa phase de diffusion au grand public, et améliorera nettement une forme de contribution au projet un peu délaissée jusque-là ; offrira la possibilité d’animer de nouveaux ateliers de contribution ; permettra de proposer dans le Wiktionnaire des fichiers sons en bien plus grande quantité !

Exemples illustratifs et attestations d’usage

Ce mois-ci, en ce qui concerne le français, le nombre d’exemples dans le Wiktionnaire dépasse les 350 000 ! C’est un nombre conséquent, mais de quoi parlons-nous au juste ? Les exemples illustratifs sont des phrases présentées après les définitions et qui viennent aider à la compréhension du sens, mais pas seulement. Les exemples permettent de savoir comment s’utilisent les mots, les mots qui les entourent mais aussi le style de texte dans lesquels ils peuvent apparaître. Ils participent à la compréhension du sens à l’égal des définitions, mais assurent d’abord de l’existence des mots et leurs graphies, lorsque celles-ci sont discutées. Les exemples servent donc à attester de l’usage, et sont à ce titre une forme de source spécifique aux travaux lexicographiques tel que le Wiktionnaire.

Le Wiktionnaire propose une explication de ce que sont les exemples et une page d’aide pour les personnes qui souhaiteraient en ajouter. Car oui, faut-il encore le rappeler dans les Actualités, le Wiktionnaire est un projet collaboratif ou tout le contenu est modifiable par tout le monde, ce qui inclut donc l’ajout des exemples. Le choix des exemples n’est pas aisé, car ils doivent être utiles pour le lectorat sans apporter de vision idéologique, être inclus dans des phrases compréhensibles même sorties de leur contexte tout en étant assez courtes, représenter la diversité des usages dans le style et dans le temps sans pour autant favoriser un usage sur un autre. Toutes ces difficultés donnent lieu à des discussions dans le projet et au-delà, au sein de la communauté des lexicographes. À ce titre, on peut recommander aux personnes disposant d’un quart d’heure devant elles, la lecture de l’article L’exemple illustratif comme ingrédient microstructurel essentiel d’un dictionnaire monolingue de Mostafa BEN ABBAS.

Le Wiktionnaire propose un nombre croissant d’exemples, proposés par un nombre croissant de personnes, et issus de sources très variées. C’est une des spécificités de ce projet que de n’avoir pas établi de corpus dans lequel piocher des exemples. Tous les types de sources sont admissibles, aussi bien écrites qu’orales (mais reproduites à l’écrit), aussi bien littéraires que populaires, allant du roman à la presse, des articles scientifiques aux chansons vulgaires (pour les mots vulgaires, bien sûr). Difficile de rendre hommage ici à toutes les personnes qui font ce travail bénévole, mais l’on se doit de citer néanmoins François GOGLINS qui en a peut-être ajouté la moitié à lui seul. Il indique d’ailleurs que « L’accumulation des exemples permet de situer dans le temps l’usage du mot et surtout d’en illustrer l’usage qui peut sortir de son registre de langue habituel (plus figuré ou plus comparatif). »

Mentionnons également Unsui qui a développé un outil de mesure afin de proposer des statistiques mensuelles détaillées pour les exemples qui permettent de savoir par exemple que 36 % des pages définissant des mots de français comportent au moins un exemple. Et pour finir, indiquons que Le Grand Robert 2017 propose 325 000 citations littéraires et le Trésor de la Langue Français informatisé 430 000 exemples tiré de son corpus. Le Wiktionnaire se situe donc aujourd’hui entre ces deux autres dictionnaires, et vise à les dépasser avant que ne soit achevée la publication du prochain dictionnaire de l’Académie française. — une chronique par Noé

Des œufs ou des champignons ? Ce sujet demeure non identifié ! Il a été photographié en Inde par Dinesh Valke. Wikimedia Commons est également un projet collaboratif et votre aide est la bienvenue pour aider à identifier les sujets photographiés !

Comité Français de Cartographie

La commission de terminologie du Comité Français de Cartographie (CFC) a proposé un partenariat au cours duquel son dictionnaire en ligne a été transféré sur le Wiktionnaire par le contributeur JackPotte. Le Comité Français de Cartographie est une association fondée en 1958 qui a pour but de contribuer au développement des méthodes et techniques cartographiques, de promouvoir la recherche et les échanges dans ce domaine. Une publication portée par cette association était un Glossaire de la cartographie rédigé en 1990 et que la commission souhaitait porter sur internet. Plutôt que de l’héberger sur son propre site, la commission a préféré l’intégrer dans un dictionnaire collaboratif en ligne. Le Wiktionnaire s’est donc enrichi de la catégorie Lexique en français de la cartographie   avec plusieurs centaines de mots !

Si vous souhaitez participer, la liste des importations automatiques demande encore une vérification humaine, afin de contrôler les conflits avec les définitions déjà présentes avant l’import. Voir donc la catégorie Définitions importées du CFC à relire   pour participer à l’intégration de ces nouvelles définitions spécialisées.

Une éponge non identifiée photographiée par Peter Southwood.

Catégorisation des entrées liées aux autres wikiprojets

Il a été décidé que les liens vers Wikipédia, Wikiquote, Wikivoyage, Wikisource et Wikiversité qui apparaissent grâce à des modèles ajoutent les pages qui les intègrent dans des catégories. Cela permet de :

  • Détecter d’éventuelles erreurs dans les langues vers lesquels renvoient les liens
  • D’utiliser ces catégories dans l’outil de croisement de catégories Petscan
  • De faire des graphiques indiquant le nombre de pages qui proposent un lien vers des projets externes, selon la langue de ces projets. Par exemple pour les liens vers Wikipédia :
 

Ce graphique montre que le modèle pointant vers Wikipédia est utilisé sur de nombreuses entrées, mais celui-ci intègre le paramètre lang=fr (langue française) en absence d’une information contradictoire, et il peut donc être utilisé parfois dans des entrées de mots en langue étrangères, ou pointer vers des entrées qui n’existent pas dans l’encyclopédie. En tout cas, plus de 140 000 pages du Wiktionnaire pointent vers Wikipédia en français ! — une chronique par Otourly

Statistiques

Un poisson non identifié photographié par Balakrishnan Valappil.

Du 20 mai au 20 juin 2018
  • Le français gagne 3 137 entrées et 2 209 citations ou exemples. Il est désormais à 363 905 lemmes, 538 604 définitions et 350 208 citations d’illustrations ou exemples.
  • Les trois autres langues qui ont le plus avancé sont l’espéranto (+ 8 603 entrées), le same du Nord (+ 3 830 entrées) et le suédois (+ 2 191 entrées).
  • Quinze nouvelles langues dans le Wiktionnaire ce mois-ci : le norique (+10), le spokane (+2), le kari (+2), le swahili du Congo (+2), le kairiru (+1), le karang (+1), le karajá (+1), le nukna (+1), le karbi (+1), le kaiwa (+1), le juruna (+1), l’izora (+1), l’isinai (+1), le kagoro (+1) et le kajali (+1).
  • Cette période a vu l’ajout de 21 113 nouvelles entrées pour 142 langues modifiées !
Les mots du mois

Les pages de statistiques externes permettent de connaître :

Autres évolutions
  • Il y a 37 462 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les articles du Wiktionnaire, soit 597 de plus que le mois dernier.
Nouvelles catégories

Curiosité

 
Vente de poissons pour la bouillabaisse sur le Vieux-Port de Marseille.

Une équipe d’inspecteurs a verbalisé des vendeurs de poisson sur le Vieux-Port de Marseille parce qu’ils n’affichaient pas le nom des espèces en latin. L’information a fait sensation sur ce petit marché traditionnel où les poissons pêchés le matin sont vendus directement sur le port à la descente du bateau. Souvent, seul le prix est affiché, et encore c’est parfois une option. Or, une directive européenne impose depuis 2014 d’afficher le nom commercial et le nom scientifique de l’espèce, la méthode de production ou de pêche, la zone géographique d’origine, si le poisson a été congelé et une date de péremption. Cela devient compliqué pour les vendeurs qui proposent les ingrédients de base de la bouillabaisse, un ensemble de plusieurs espèces de poissons de roche qui ne sont pas vendus pour un autre usage et mixés pour préparer cette délicieuse soupe. — une chronique par Romainbehar

Un animal marin non identifié photographié par LBM1948.

Dico du mois

Jean Richepin, Glossaire argotique, dans La Chanson des gueux, 1881

De la poésie qui intègre des mots d’argot et qui indexe un glossaire pour les expliquer, quoi de plus beau pour étudier le parler des siècles passés ? C’est ce qu’a fait Jean Richepin dans La Chanson des gueux. On y trouve plusieurs centaines de mots d’argot du XIXe siècle, avec leur catégorie grammaticale et leur équivalent en langage courant.

Si certains sont toujours en usage aujourd’hui avec le même sens, comme par exemple daronne — ce qui d’ailleurs remet en question l’étymologie qui en est donnée dans le Wiktionnaire, il y a beaucoup de mots qui n’ont pas encore de page sur le Wiktionnaire ! Mieux encore, tous les mots figurant dans ce glossaire sont utilisés dans le recueil de poèmes : il y a au moins un exemple d’illustration pour chaque mot.

Merci donc à Richepin qui, en plus de sa plume, a le mérite d’avoir fourni un outil pédagogique au lectorat du XXIe siècle, et une fenêtre vers le quotidien qui avait cours 150 ans plus tôt. — une chronique par Dara

En vidéo

Cette rubrique vous propose de faire une revue des vidéos sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

LexiSession sur la peau

Impulsées par le Fantastique groupe d’utilisateurs et d’utilisatrices de Wiktionnaire, les LexiSessions visent à proposer des thèmes mensuels pour dynamiser l’ensemble des Wiktionnaires simultanément. Les thèmes sont suggérés en amont sur Meta et annoncés chaque mois sur la Wikidémie, l’espace principal de discussion. La LexiSession de juin était sur le thème de la peau et elle a donné lieu à la création du thésaurus sur la peau auquel ont participé Cbyd, Rapaloux, Automatik et Djiboun !

Pour le mois de juillet, le thème proposé est de nous intéresser aux sauces !