Ouvrir le menu principal

Autres langues :
français
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un petit périodique mensuel sur le Wiktionnaire et les mots qui existe depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Si vous avez des commentaires, critiques ou suggestions, vous êtes les bienvenues sur la page de discussion !

Actualités - numéro 51 - juin 2019
Montagne.

Détail d’une photographie d’un rocher prise au nord du Brésil par Mateus S. Figueiredo, proposée au concours d’illustration du mois de juin (cliquez sur l’image pour la voir en entier).

Brèves


Statistiques

Du 20 mai 2019 au 20 juin 2019

  + 11 964 entrées et 113 langues modifiées pour atteindre 3 702 493 entrées et 1 147 langues avec au moins cinq entrées.

  + 2 552 entrées en français pour atteindre 372 645 lemmes et 557 478 définitions.

  + 2 099 citations ou exemples en français pour atteindre 388 657.

  + 16 242 prononciations (dont 7 920 pour le français) pour atteindre 158 874 prononciations audios pour 110 langues (dont 59 434 pour le français).

  + 172 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les articles du Wiktionnaire, pour atteindre 46 559.

  + 6 thésaurus pour atteindre 586 thésaurus dans 56 langues dont 415 thésaurus en langue française ! Les nouveaux thésaurus sont : soleil par Lepticed7, l’élevage en haoussa par DonCamillo (premier thésaurus dans cette langue), la fibre textile par Noé, la salade et le jeu lors d’un atelier à Lyon et le fromage en russe par Pom445.

  + 4 nouvelles langues pour un total de 4 803 langues : le batuley (+1), le tamang oriental (+1), le cia-cia (+1), l’amazighe standard marocain (+1).

  Les trois langues qui ont le plus avancé outre le français sont le same du Nord (+ 4 975 entrées), l’allemand (+ 785 entrées) et le breton (+ 625 entrées).

Consultation et contribution

  Wikiscan et Wikistats donnent chaque mois accès à beaucoup de mesures, dont la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.

  + 15 mots créés sur les 36 proposés dans les Mots du jour.

  La rubrique Wiktionnaire:Questions sur les mots (WT:QM) a enregistré 46 questions en juin contre 66 questions en mai et 64 en avril.

Détail d’une photographie de rochers écharpés prise par King of Hearts, proposée au concours d’illustration du mois de juin.

Dictionnaire du mois

Anonyme, Dicionário de língua geral amazônica (Dictionnaire de la langue générale amazonienne), édité par Wolf Dietrich, Ruth Monserrat et Jean-Claude Muller en 2019.

Le dernier jour du mois de juin, veille de la publication des Actualités, je les relis et me dis que ce numéro sera bien court, mais qu’il devrait quand même comporter au moins une chronique. N’ayant pas trop d’idée, je choisis la solution de facilité, celle qui consiste à mettre en scène le récit de mon écriture. Je pars donc à la recherche d’un dictionnaire curieux, intéressant, inattendu, et qui n’a pas encore été chroniqué ici. Je pars explorer Etnolinguistica, la bibliothèque numérique Curt Nimuendajú. Il s’agit d’un dépôt pour des travaux sur les langues sud-américaines, qui accueille des vieux ouvrages comme des thèses universitaires plus récentes. L’organisation des documents n’est pas idéale, l’interface est uniquement en portugais, mais c’est une mine d’or. En explorant les publications récentes, je suis tombé sur un intéressant dictionnaire publié récemment.

Il s’agit d’avant tout d’une aventure éditoriale intéressante. Dans une bibliothèque luxembourgeoise dormait depuis plusieurs siècles un manuscrit sans titre ni nom d’auteur, rédigé dans une langue inconnue. En 2012, sur conseil d’un bibliothécaire, un chercheur consulte ce poussiéreux manuscrit et tente d’identifier sa provenance et la langue qui y est décrite. Il s’agit en fait d’un ouvrage bilingue, comportant des listes de mots alignés : un dictionnaire. Quelques indications et une recherche sur Wikipédia orientent les recherches vers le Brésil, et le mot en phase de « langue », nheénga, permet de cerner la langue. Un réseau de recherche se met en place, car les découvertes géniales ne sont que rarement dues à une personne seule. Des experts des langues d’Amazonie se réunissent, l’un d’eux recopie intégralement le manuscrit, ils comparent le contenu de l’ouvrage avec d’autres dictionnaires, de plusieurs époques, afin de mieux le dater, et d’identifier la personne qui en serait à l’origine.

Il s’agissait probablement d’un ouvrage écrit avant 1756 par un missionnaire, avec l’objectif de le transmettre à d’autres missionnaires. C’est un très vieil ouvrage, qui permet de mieux étudier une langue qui a bien évolué depuis. L’équipe de recherche décide alors de se réunir et de travailler le manuscrit pour l’éditer, et il est dorénavant disponible en ligne, librement accessible et enrichi d’analyses historiques. C’est un travail colossal, qui permet d’explorer cette langue, notée il y a près d’un quart de millénaire.

— une chronique par Noé

LexiSession de juin

Impulsées par le Fantastique groupe d’utilisateurs et d’utilisatrices de Wiktionnaire, les LexiSessions proposent des thèmes mensuels pour dynamiser l’ensemble des Wiktionnaires simultanément. Les thèmes sont suggérés en amont sur Meta et annoncés chaque mois sur la Wikidémie, l’espace principal de discussion. La LexiSession de juin était sur le soleil et le thésaurus est brûlant !

Pour le mois de juillet, le thème est la contraception !

En vidéo

Cette rubrique vous propose de faire une revue de vidéos sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

  • La chaîne Elles comme linguistes inaugure un nouveau format de vidéos courtes sur les langues construites, avec le Lang Belta, créé pour la série The Expanse.
  • La chaîne Linguisticae propose une longue vidéo sur le fonctionnement de l’Académie française.

Curiosité

L’utilisation de l’adverbe trop supplanterait actuellement celle de très dans le langage des plus jeunes, au point de faire disparaître ce dernier. Un article du Monde rappelle que cette prédominance était une caractéristique du moyen français, qui s’est naturellement transmise au français classique. La situation a ensuite changé pour l’utilisation que l’on connaît, jusqu’au retour récent de ce vieil usage. Bien évidemment, l’Académie française condamne ce glissement. Il faut toutefois observer ce phénomène de plus près ; selon la linguiste Maria Candea : « trop » ne se substitue pas à « très », mais plutôt à « vachement », « hyper », « super », « méga », voire au récent « grave », avec lequel « trop » est d’ailleurs désormais en concurrence. Ainsi, la phrase « Je n’ai pas très envie » se dit plutôt « J’ai trop pas envie », une variation sur l’intonation de trop pouvant modifier sa signification…

— une chronique par Romainbehar

Détail d’une photographie de colonnes basaltiques prise par AK-Bino.