Différences entre les versions de « choquer »

45 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
m
→‎{{langue|fr}} : typographie + formatage
(→‎{{langue|fr}} : souvent numérotation varie, bien fol est qui s'y fie)
m (→‎{{langue|fr}} : typographie + formatage)
 
{{-verb-|fr}}
'''choquer''' {{pron|ʃɔ.ke|fr}} {{t|fr}} {{conj|grp=1|fr}}
# [[donner|Donner]] un [[choc]], [[heurter]].
#* ''Si ce navire vient à '''choquer''' cette barque, il la brisera.''
#* ''Quand les deux armées vinrent à se '''choquer'''.''
# {{figuré|fr}} [[offenser|Offenser]].
#* ''Lui non plus n'auraitn’aurait pas voulu '''choquer''' Jim par son manque de délicatesse, mais sa nature brutale subitement l'emportaitl’emportait.'' {{source|{{w|Francis Carco}}, ''L'HommeL’Homme de Minuit'', 1938}}
#* ''Il fait cela pour me '''choquer'''.''
#* ''Vous '''choquerez''' sa vanité.''
#* ''C’est un homme qui se '''choque''' de tout.''
# {{figuré|fr}} [[déplaire|Déplaire]].
#* ''[…] ; elle lui pardonna une légèreté d'espritd’esprit, dont, après tout, elle n'avaitn’avait jamais souffert : quand les défauts des autres ne nous nuisent pas, il est rare qu'ilsqu’ils nous '''choquent''' beaucoup.'' {{source|{{w|Marie-Jeanne Riccoboni}}, ''[[s:Histoire d’Ernestine|Histoire d’Ernestine]]'', 1762, édition ''Œuvres complètes de Mme Riccoboni'', tome I, Foucault, 1818}}
#* ''Et, tout à l'heurel’heure, quand il s'étaits’était adressé à la prostituée enceinte, il avait usé d'und’un terme dont la grossièreté — tirant son origine d'uned’une langue moins noble et moins enveloppée que l'argotl’argot — me '''choquait''' encore secrètement.'' {{source|{{w|Francis Carco}}, ''Messieurs les vrais de vrai'', 1927}}
# {{impers|fr}} [[contrevenir|Contrevenir]] à ; être [[contraire]] à, en parlant des choses de la morale et de l'espritl’esprit.
#* ''Cela '''choque''' le bon sens, la bienséance, l’honneur.''
# {{marine|fr}} [[relâcher|Relâcher]] une [[manœuvre]].
 
{{-réf-}}
* {{Import:DAF8}}