Différences entre les versions de « Wiktionnaire:Pages proposées à la suppression/février 2015 »

# {{supprimer}} C'est plutôt du ressort de Wikiquote. — '''[[Discussion Utilisateur:Darkdadaah|Dakdada]]''' 18 février 2015 à 10:50 (UTC)
# {{neutre}} J’étais parti sur ''conserver'' (car on peut penser qu’une locution peut être définie comme telle même s’il s’agit d’un hapax), sauf que… est-ce bien une locution ? Est-ce que cette phrase ne veut simplement pas dire ce qu’elle dit ? Le « Tu m’entends ! » prenant l’ami (je suppose) du locuteur à témoin, insiste sur l’engagement donné, et d’après moi justement sur son sens propre, car il ne dit pas « Je veux bien être pendu », ou « Ma main à couper », expressions sur lesquelles on ne pourrait s’appuyer par un « Tu m’entends ! », cela n’aurait aucun sens (personne n’est évidemment prêt à engager sa vie ou sa main, insister sur cet engagement est contre-productif ; dans le cas présent, cela donne au contraire une force à ce qui est dit, car la « punition » est de l’ordre du possible). Il est donc peut-être envisageable d’interpréter la locution qui nous importe comme la somme des ses parties (comme on dit), même si elle a un rôle clairement emphatique, tant que nous en restons à cet exemple isolé. [[Utilisateur:Bécarre|♮]]&nbsp;[[Discussion Utilisateur:Bécarre|<small>(<big><big>✍</big></big>)</small>]] — 19 février 2015 à 22:19 (UTC).
# {{supprimer}} Dans cet extrait de « Mort à crédit », nous retrouvons les antiennes de Céline, les obscénités et les imprécations contre Dieu, typiques de l'affectivité et de l'agressivité de la prose célinienne. Et contrairement à la définition, je ne vois dans cette locution qu'une conviction profonde de la survenu d'un événement. C'est le reste de la phrase qui amène le malheur, le juron apporte la colère, l'ensemble provoquant le désespoir. La définition n'est en fait qu'une explication de texte de l'extrait mais pas de la locution. Et nous pourrions continuer, rapprocher Dieu, la sodomie et la maladie, mais c'est une autre dimension. {{conserver}} si on le renomme en « je veux être enculé si » en tant que synonyme de « je veux être pendu si », façon péremptoire d'affirmer la certitude de la survenue de quelque chose. Si cela n'est pas vrai, je suis prêt à subir les [[derniers outrages]], la violence définitive.--[[Spécial:Contributions/82.227.182.208|82.227.182.208]] 20 février 2015 à 04:32 (UTC)
 
== [[biodöme]] ==
Utilisateur anonyme